Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Rapprocher l’école et la vie » ?

 | 
Laurent Coumel

Deuxième partie : Une décision contestée. Discussions et modalités d’adoption de la perestroïka de 1958

Une décision contestée. Discussions et modalités d’adoption de la perestroïka de 1958

Texte intégral

  • 1 Phrase extraite des Mémoires de Khrouchtchev, citée par Petr VAJL´, Aleksandr GENIS, 60-e. Mir sov (...)

Les besoins augmentaient, je dirais même que ce ne sont pas les besoins qui augmentaient, mais les possibilités de parler des besoins.1

1Nous avons vu que l’idée d’une transformation en profondeur du système d’enseignement soviétique résulte d’une convergence de facteurs et d’événements. Officiellement annoncée lors du XXe Congrès, la réforme éducative est lancée deux ans plus tard, suivant un mécanisme particulier.

  • 2 C’est l’interprétation de François FEJTÖ, « Réforme scolaire et stratification sociale en URSS », (...)

2En 1958, une nouvelle intervention publique du Premier secrétaire annonce l’adoption prochaine d’une grande loi. Jamais jusque-là l’URSS n’avait été dotée d’un texte unique régissant toutes les étapes du système d’enseignement, du point de vue organisationnel. La vision personnelle de Khrouchtchev joue un rôle déterminant dans son élaboration ; mais elle est soumise à l’influence de plusieurs interlocuteurs, et fait l’objet de multiples débats, publics ou internes, à plusieurs niveaux institutionnels, y compris dans l’appareil du Comité central du Parti. Ce sont les représentants de la science pédagogique et de l’enseignement supérieur qui ont focalisé notre attention, parce qu’ils constituent les groupes les plus visibles au cours de ces discussions. Quel accueil réservent-ils aux principales mesures inscrites dans la loi ? Comment celle-ci reflète-t-elle, suivant la formule mise en avant par les soviétologues occidentaux à l’époque, un compromis entre les divers intérêts en présence2 ? Quel rôle a joué la « discussion générale » qui se déploie dans la presse et à tous les niveaux institutionnels, durant l’automne ?

Notes

1 Phrase extraite des Mémoires de Khrouchtchev, citée par Petr VAJL´, Aleksandr GENIS, 60-e. Mir sovetskogo čeloveka, Moscou, Novoe literaturnoe obozrenie, 2001, p. 220. Les auteurs y voient « la meilleure formulation du Dégel ».

2 C’est l’interprétation de François FEJTÖ, « Réforme scolaire et stratification sociale en URSS », dans L’URSS. Droit, Economie, Sociologie, Politique, Culture, tome I, Paris, Sirey, 1962, p. 319-328 ; p. 319.

© Presses universitaires du Midi, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540