Version classiqueVersion mobile

L'approche systémique en santé mentale

 | 
Louise Landry Balas

Les auteurs

Texte intégral

1 Christine Archambault est travailleuse sociale en psychiatrie depuis plus de vingt ans. Elle est chargée de cours à l’Université de Montréal, au certificat en santé mentale à la Faculté de l’éducation permanente. L’enseignement et l’intervention clinique, ainsi que la connaissance de plusieurs contextes de formation professionnelle ont contribué au développement de sa pratique comme travailleuse sociale systémicienne. Elle est aujourd’hui consultante auprès de plusieurs CLSC et s’intéresse particulièrement aux éléments de l’éthique relationnelle systémique. Elle a également une activité de formation et de supervision clinique.

2 Diane Beauséjour détient une maîtrise en travail social et un doctorat en communication. Elle a entre autres été responsable des services sociaux au CHU Sainte-Justine et a eu une activité de clinicienne dans le réseau public et en pratique privée auprès des individus, des couples et des familles durant vingt-cinq ans. Touchant aux domaines de la psychiatrie, de la toxicomanie, de la réadaptation physique, de la protection de la jeunesse et de la gériatrie, elle utilise l’approche systémique auprès des familles comme auprès des organisations.

3 Christian Côté a été travailleur social dans une agence familiale et dans un département de psychologie infantile. Il a enseigné l’intervention systémique individuelle et familiale de 1970 à 1998 à l’École de service social de l’Université Laval. Il a travaillé au Centre de consultation conjugale et familiale et au Centre de formation en court terme planifié systémique à Québec.

4 André Grégoire est psychologue clinicien à Montréal. Il est cofondateur avec Josée Lamarre du Centre de psychothérapie stratégique, et anime régulièrement des sessions de formation au Québec et en Europe. Il s’est particulièrement intéressé, ces dernières années, aux apports de la thérapie narrative, consacrant ses efforts à construire un pont entre cette perspective et l’approche orientée vers les solutions.

5 Josée Lamarre, psychologue, exerce la psychothérapie à Montréal. Elle est cofondatrice avec André Grégoire du Centre de psychothérapie stratégique, et offre des sessions de formation en psychothérapie brève orientée vers les solutions au Québec et en Europe. Elle a participé à la fondation de la Solution-Focused Brief Therapy Association (SFBTA).

6 Suzanne Lamarre est médecin psychiatre au Centre hospitalier St. Mary, dont elle dirige le Département de psychiatrie depuis 2004. Professeur adjoint au Département de psychiatrie de l’Université McGill et coordonnatrice du comité des urgences psychiatriques de l’île de Montréal, elle a également été présidente de l’International Association for Emergency Psychiatry (IAEP).

7 Louise Landry Balas a fait ses études de psychologie à l’Université de Göttingen. Clinicienne intéressée principalement à la communication et aux relations interpersonnelles, elle contribue depuis de nombreuses années à la diffusion de la vision systémique par son enseignement, ses conférences et ses écrits. Elle anime actuellement une émission radiophonique avec Suzanne Lamarre.

8 Jean Parratte a pratiqué la psychiatrie en France tout en se spécialisant en thérapie familiale et en intervention de crise. En 1987, il s’est installé au Québec et a poursuivi sa formation auprès de Guy Ausloos. Il est actuellement chef du Département de psychiatrie de la Cité de la santé à Laval et directeur médical de la Direction santé mentale adulte du CSSS de Laval.

© Presses de l’Université de Montréal, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search