Version classiqueVersion mobile

Le paysage humanisé au Québec

 | 
Gérald Domon

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’instauration du statut de paysage humanisé a constitué, comme cela a été souligné à plusieurs reprises dans le présent ouvrage, un événement fort significatif. Ainsi, pour la toute première fois, le terme « paysage » allait être inscrit dans le cadre législatif québécois, marquant, du coup, la reconnaissance de l’importance des enjeux soulevés. De même, en visant spécifiquement les territoires habités, ce nouveau statut allait emprunter une voie inédite pour la protection de la biodiversité. Enfin, en prévoyant explicitement que le plan de conservation devait reposer sur l’éla boration et la réalisation d’une vision d’avenir partagée par l’ensemble des collectivités visées, les paysages humanisés venaient délaisser l’approche coercitive traditionnellement utilisée en conservation pour s’en remettre à la volonté des collectivités.

Cela dit, tel que relevé en introduction, ce statut soulève un ensemble de défis. Le défi, d’abord, de s’assurer de l’utilité réelle d’un nouveau statut, ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search