Version classiqueVersion mobile

Le comportement électoral des Québécois

 | 
Éric Bélanger
, 
Richard Nadeau

8. Le vote en 2008 : les facteurs de court terme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le comportement électoral des Québécois au scrutin de 2008 semble faire montre à la fois de continuité et de changement par rapport à l’élection de 2007. Nous avons vu que les clientèles des partis se ressemblent beaucoup d’une élection à l’autre et que les opinions des Québécois sur les grandes questions structurant le débat politique au Québec n’ont pas, dans l’ensemble, évolué de manière importante depuis le scrutin de mars 2007. Quelques indices de changement étaient décelables, notamment en ce qui a trait à la clientèle adéquiste qui semble s’être repliée en 2008 autour d’un noyau moins nationaliste et plus à droite sur les dimensions économique et sociale. Mais il semble clair qu’une bonne partie de l’explication des résultats de 2008 se trouve du côté des déterminants de court terme du vote. C’est à ces facteurs que nous nous intéressons dans le présent chapitre, en abordant d’abord le rôle des enjeux avant d’examiner celui du leadership.

Nouvelle élection, nouveaux enjeux

Jean...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search