Version classiqueVersion mobile

Le comportement électoral des Québécois

 | 
Éric Bélanger
, 
Richard Nadeau

3. L’élection de 2007 : la montée des tiers partis

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis son retour au pouvoir en avril 2003, le Parti libéral du Québec a réussi à se faire réélire à deux reprises. Il s’agit de la première fois depuis Maurice Duplessis qu’un premier ministre québécois parvient à obtenir trois mandats consécutifs à la tête de la province. Mais cet exploit de Jean Charest fut réalisé dans un contexte de forte volatilité électorale, qui a vu un tiers parti (l’ADQ) émerger subitement à l’élection de mars 2007 et ainsi priver le PLQ d’une majorité de sièges, avant de s’effondrer tout aussi brusquement environ vingt mois plus tard, au scrutin de décembre 2008. C’est précisément ce duo d’élections, 2007-2008, qui nous intéresse plus particulièrement dans cet ouvrage. Nous commençons notre examen du comportement électoral des Québécois au cours de cette période avec l’élection de 2007. Il n’est pas inutile ici de résumer le contexte politique ayant précédé ce premier scrutin, de même que le déroulement de la campagne électorale et le résultat étonnant de...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search