Version classiqueVersion mobile

Le comportement électoral des Québécois

 | 
Éric Bélanger
, 
Richard Nadeau

1. Les élections québécoises en perspective

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les résultats des élections provinciales récentes au Québec doivent être mis en perspective. À cette fin, il convient d’examiner l’appui qu’ont reçu les principaux partis en lice lors des scrutins de l’après-guerre au Québec. On peut diviser ces élections en trois grandes périodes. La première, qui va de 1944 à 1966, est principalement marquée par la lutte entre l’Union nationale et le Parti libéral du Québec. La seconde, qui s’ouvre avec l’élection d’avril 1970 et couvre les deux décennies suivantes, est caractérisée par une polarisation croissante du vote entre le Parti québécois et le Parti libéral. La dernière période finalement, qui inclut les élections de 2003, de 2007 et de 2008, est définie par la montée rapide, puis la chute brutale du soutien à l’Action démocratique du Québec.

De la conscription à l’Expo 67

Sept élections provinciales se déroulent au Québec entre 1944 et 1966 (voir les tableaux 1.1 et 1.2). L’Union nationale, dirigée par Maurice Duplessis, remporte les scrut...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search