Version classiqueVersion mobile

L'interview à la radio et à la télévision

 | 
Claude Sauvé

Chapitre 7. Le contexte

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Prendre en compte l’intervieweur, l’interviewé et le public

Nous avons vu précédemment qu’une interview ne se résume pas à la simple somme des questions et des réponses. On peut dire, de la même manière, qu’une interview ne met pas que deux acteurs en scène, car elle est toujours un ménage à trois, composé de l’intervieweur, de l’interviewé et du public (c’est-à-dire l’auditeur ou le téléspectateur). Le public est principalement constitué d’individus qui écoutent et regardent en solo, dans un espace domestique. Ce qui donne bien trois personnes et fait réellement du public le troisième membre du ménage à trois.

Dans l’interview, le public affirme sa présence de trois façons. Premièrement, il est une présence théorique puisque, sans auditeurs et sans téléspectateurs, il n’y a pas lieu de faire d’interview : pas de public, pas d’interview !

Deuxièmement, il s’agit d’une présence psychologique, parce que c’est du public que l’intervieweur détient son mandat, son autorité, sa légitimité et...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search