Version classiqueVersion mobile

Les langues du roman

 | 
Lise Gauvin

Bibliographie des articles et ouvrages cités

Texte intégral

I. Œuvres littéraires étudiées

Babineau, Jean, Bloupe, Moncton, Perce-Neige, 1993, 198 p.

Beaugrand, Honoré, La Chasse-galerie, Montréal, Bibliothèque québécoise, 1991 (1900), 92 p.

Bessette, Gérard, La Bagarre, Montréal, Cercle du livre de France, 1969, 215 p.

Béti, Mongo, Perpétue et l’habitude du malheur, Paris, Buchet/Chastel, 1989, 303 p.

Césaire, Aimé, Une tempête, Paris, Seuil, « Points », 1974.

Chauveau, Pierre-J. Olivier, Charles Guérin, roman de mœurs canadiennes, Montréal, Fides, « Le Nénuphar », 1972 (1853), 392 p.

Croix, Arnaud de la, et Christian Lutz, L’Heure d’Édith, Bruxelles, Le Cri, 1983, 220 p.

Daigle, France, Sans jamais parler du vent. Roman de crainte et d’espoir que la mort arrive à temps, Moncton, Éditions d’Acadie, 1983, 141 p.

—, Film d’amour et de dépendance : Chef-d’œuvre obscur, Moncton, Éditions d’Acadie, 1984, 119 p.

—, Histoire de la maison qui brûle. Vaguement suivi d’un dernier regard sur la maison qui brûle, Moncton, Éditions d’Acadie, 1985, 107 p.

—, Variations en B et K Plans, devis et contrat pour l’infrastructure d’un pont, Outremont, Nouvelle Barre du Jour, 1985, 43 p.

—, La Beauté de l’affaire. Fiction autobiographique à plusieurs voix sur son rapport tortueux au langage, Outremont, Nouvelle Barre du Jour, Moncton, Éditions d’Acadie, 1991, 54 p.

—, La Vraie Vie, Montréal/Moncton, L’Hexagone/Éditions d’Acadie, « Fictions », 1993, 71 p.

—, 1953. Chronique d’une naissance annoncée, Moncton, Éditions d’Acadie, 1995, 165 p.

De Decker, Jacques, La Grande Roue, Paris, Grasset, 1985, 216 p.

Derrida, Jacques, Le Monolinguisme de l’autre ou la prothèse d’origine, Paris, Galilée, « Incises », 1996, 135 p.

Césaire, Aimé, Une tempête, Paris, Seuil, « Points », 1974, 91 p.

Detrez, Conrad, Les Plumes du coq, Paris, Calmann-Lévy, 1975, 210 p.

—, L’Herbe à brûler, Paris, Calmann-Lévy, 1978, 231 p.

—, La Guerre blanche, Paris, Calmann-Lévy, 1982, 182 p.

Diderot, Denis, Œuvres complètes, t. III, Fiction I : Les Bijoux indiscrets, édition établie par Jean Macary et Aram Vartanian, Paris, Hermann, 1978.

Diop, Boucabar Boris, Les Tambours de la mémoire, Paris, L’Harmattan, 1990, 237 p.

Emond, Paul, La Danse du fumiste, Bruxelles, Jacques Antoine, 1977,103 p ; Bruxelles, Labor, « Espace Nord », 19 p.

Guèvremont, Germaine, Le Survenant, Montréal, Bibliothèque québécoise, 1990 (1945), 221 p.

Hugo, Victor, Notre-Dame de Paris. 1482, introduction, notes et variantes par MariusFrançois Guyard, Paris, Garnier, « Classiques », 1961, XLII + 604 p.

—, Cromwell, édition établie par Anne Ubersfeld, Paris, Flammarion, « GF », 1968, 504 p.

Joyce, James, Dublinois : Les morts. Contreparties ! Dubliners : The Dead. Counterparts, introduction par Hélène Cixous, traduction de Jean-Noël Vuarnet, Paris, Aubier-Flammarion, 1974, 185 p.

—, Œuvres, t. I, édition établie par Jacques Aubert. Textes traduits par Jacques Aubert, Jacques Borel, André du Bouchet, J.S. Bradley, Anne Machet, Ludmila Savitsky, Marie Tadié, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1982.

Laberge, Albert, La Scouine, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, « Bibliothèque du Nouveau Monde », 1986 (1918), 297p.

Maillet, Antonine, Don l’Orignal, Montréal, Leméac, « Les Classiques Leméac », 1972, 190 p.

—, Les Cordes-de-bois, Montréal, Leméac, 1977, 351 p.

—, Pélagie-la-Charette, Montréal, Leméac, 1979, 351 p.

—, Crache à pic, Montréal, Leméac, « Romans québécois », 1984, 370 p.

—, Le Chemin Saint-Jacques, Montréal, Leméac, 1996, 370 p.

Mertens, Pierre, Les Bons Offices, Paris, Seuil, 1974, 360 p.

Moreau, Marcel, Orgambide, scènes de la vie perdante, Paris, Luneau-Ascot, 1980, 156 p.

Muno, Jean, Histoire exécrable d’un héros brabançon, Bruxelles, Jacques Antoine, « Écrits du Nord », 1982, 282 p. ; Bruxelles, Labor, « Espace Nord », 1998, 415 p.

Pathé Diop, Pape, La Poubelle, Paris, Présence africaine, « Écrits », 1984, 203 p.

Pépin, Ernest, Tambour-Babel, Paris, Gallimard, 1996, 235 p.

Ringuet, Trente arpents, Paris, Flammarion, 1980 (1938), 278 p.

Roy, Gabrielle, Bonheur d’occasion, Montréal, Boréal, « Boréal Compact », 1995 (1945), 413 p.

Saint-Exupéry, Antoine de, Citadelle, Paris, Gallimard, 1948, 531 p.

Saint-John Perse, Vents suivi de Chronique et de Chant pour un équinoxe, Paris, Gallimard, 1983 (1975), 121 p.

Semprun, Jorge, L’Écriture ou la vie, Paris, Gallimard, 1994, 318 p.

—, Mal et modernité : Le travail de l’histoire, Castelnau-le-Lez, Climats, « Microclimats », 1995, 122 p.

Senghor, Léopold Sédar, Œuvre poétique, Paris, Seuil, « Points », 1990, 439 p.

Shakespeare, William, La Tempête, Paris, Mercure de France, 1963, 127 p.

Sojcher, Jacques (dir.), La Belgique malgré tout. Littérature 1980, Bruxelles, Presses de l’Université de Bruxelles, 1980, 559 p.

Stendhal, La Chartreuse de Parme, édition établie par Béatrice Didier, Paris, Gallimard, 1972, 2 vol., 654 p.

II. Livres et articles théoriques

Livres :

Abastado, Claude, Mythes et rituels de l’écriture, Bruxelles, Complexe, 1979, 350 p.

Arteaga, Alfred, The Other Tongue. Nation and Ethnicity in the Linguistic Borderlands, Durham-London, Duke University Press, 1994, 295 p.

Ashcroft, Griffiths et Tiffin, The Empire Writes Back. Theory and Practice in Postcolonial Literatures, Londres-New York, Routledge, 1989, 239 p.

Auerbach, Erich, Mimésis. La représentation de la réalité dans la littérature occidentale, Paris, Gallimard, 1968 (1946), 559 p.

Bakhtine, Mikhaïl, Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des idées », 1978, 488 p.

Balibar, Renée, Les Français fictifs. Le rapport des styles littéraires au français national, Paris, Hachette Littérature, « Analyse », 1974, 295 p.

Barthes, Roland, Le Degré zéro de l’écriture, Paris, Seuil, « Pierres vives », 1953,125 p.

—, Le Degré zéro de l’écriture suivi de Éléments de sémiologie, Paris, Gonthier, « Médiations », 1965 (1953), 181 p.

—, Leçon. Leçon inaugurale de la chaire de sémiologie du Collège de France, Paris, Seuil, 1978, 45 p.

—, Le Bruissement de la langue, Paris, Seuil, « Points », 1984, 444 p.

Beauvais, Robert, L’Hexagonal tel qu’on le parle, Paris, Hachette, « L’Humour contemporain », 1970, 254 p.

Becker, Colette, Lire le Réalisme et le Naturalisme, Paris, Dunod, « Lettres supérieures », 1993, 202 p,

Belleau, André, Le Romancier fictif. Essai sur la représentation de l’écrivain dans le roman québécois, Sillery, Presses de l’Université du Québec, « Genres et discours », 1980, 155 p.

Bénichou, Paul, L’École du désenchantement. Sainte-Beuve, Nodier, Musset, Nerval, Gautier, Paris, Gallimard, 1992, 615 p.

Blampain, Daniel, André Goosse, Jean-Marie Klinkenberg et Marc Wilmet (dir.), Le Français en Belgique. Une langue, une communauté, Louvain-la-Neuve, Duculot, 1997, 530 p.

Bost, Hubert, Babel : Du texte au symbole, Genève, Labor et Fides, « Monde de la Bible », 1983, 268 p.

Bourdet, Yvon, Éloge du patois ou l’itinéraire d’un Occitan, Paris, Galilée, 1977,181 p.

—, L’Espace de l’autogestion, Paris, Galilée, « Débats », 1978, 94 p.

Caillois, Roger, Le Mythe et l’homme, Paris, Gallimard, « Idées », 1938, 183 p.

—, L’Homme et le sacré, Paris, Gallimard, « Idées », 1950, 246 p.

—, Les Jeux et l’homme (Le masque et le vertige), Paris, Gallimard, 1958, 306 p.

Champion, Jacques, Les Langues africaines de la francophonie, Paris, Mouton, 1974, 344 p.

Cohen, Jean, Structure du langage poétique, Paris, Flammarion, « Nouvelle bibliothèque scientifique », 1966, 231 p.

Delas, Daniel, Léopold Sédar Senghor : lecture blanche d’un texte noir, « L’Absente », Paris, Messidor/Temps actuels, « Entailles », 1982, 119 p.

Derrida, Jacques, La Dissémination, Paris, Seuil, « Tel Quel », 1972, 411 p.

Devereux, Georges, Ethnopsychanalyse complémentariste, Paris, Flammarion, « Nouvelle bibliothèque scientifique », 1985 (1972), 282 p.

Dumont, Pierre, Le Français et les langues africaines au Sénégal, Paris, ACCT-Karthala, 1983, 380 p.

—, L’Afrique noire peut-elle encore parler français ?, Paris, L’Harmattan, 1986, 167 p.

Duvignaud, Jean, Spectacle et société, Paris, Gonthier, « Bibliothèque médiations », 1970, 164 p.

—, Le Théâtre et après ?, Paris, Casterman, « Mutations-orientations », 1971, 147 p.

—, Le Jeu du jeu, Paris, Balland, « Le Commerce des idées », 1980, 158 p.

—, Fêtes et civilisations, nouvelle édition, Scarabée et Cie 1984.

—, Le Propre de l’homme. Histoire du comique et de la dérision, Paris, Hachette, « Hachette littérature », 1985, 246 p.

Dupriez, Bernard, Gradus : Les procédés littéraires, Paris, Union générale d’éditions, « 10/18 », 380 p.

Eliade, Mircea, Le Mythe de l’éternel retour : archétypes et répétition, Paris, Gallimard, « Essais », 1949, 254 p.

—, Le Sacré et le profane, Paris, Gallimard, « Idées », 1965, 186 p.

Emond, Paul et al. (dir.), Lettres françaises de Belgique. Mutations, Bruxelles, Éditions universitaires, « Archives du futur », 1980, 165 p.

Émont, Bernard, Gérard LeBlanc et Marguerite Maillet, Anthologie de textes littéraires acadiens, 1606-1975, Moncton, Éditions d’Acadie, 1979, 643 p.

Fanon, Frantz, Peau noire, masques blancs, Paris, Seuil, « Esprit », 1952, 222 p.

Ferron, Jacques, Le Contentieux de l’Acadie, Montréal, VLB éditeur, 1991, 271 p.

Forster, Leonard, The Poet’s Tongues: Multilingualism in Literature, Londres-New York-Sydney, Cambridge University Press, 1970, 101 p.

Foucault, Michel, Les Mots et les choses. Une archéologie des sciences humaines, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des sciences humaines », 1966, 400 p.

Francard, Michel et al. (dir.), L’Insécurité linguistique dans les communautés francophones périphériques, 2 vol., Louvain-la-Neuve, numéro spécial des Cahiers de l’Institut de linguistique de Louvain, vol. XIX, nos 3-4 (1993), 1994, 368 p.

Garcia Mendes, Javier, La Dimension hylique du roman, Longueuil, Le Préambule, « L’Univers des discours », 1990, 180 p.

Gautier, Théophile, Histoire du romantisme, suivi de Notices romantiques et d’une Étude sur la poésie française 1850-1868, Paris, Charpentier, 18974, 410 p.

Gauvin, Lise et Jean-Marie Klinkenberg (dir.), Trajectoires. Littérature et institutions au Québec et en Belgique francophone, Bruxelles/Montréal, Labor/Presses de l’Université de Montréal, 1985, 272 p.

Gauvin, Lise, L’Écrivain francophone à la croisée des langues. Entretiens, Paris, Karthala, 1997, 182 p.

Gauvin, Lise, Rainier Grutman, Alexandra Jarque et Suzanne Martin, « Langues et littératures : dossiers bibliographiques », Université de Montréal, Cahiers du CÉTUQ, 9, 1997, 144 p.

Genette, Gérard, Figures I, Paris, Seuil, « Points », 1966, 265 p.

Giordan, Henri et Alain Ricard (dir.), Diglossie et littérature, Bordeaux-Talence, Maison des sciences de l’Homme d’Aquitaine, 1976, 176 p.

Glissant, Édouard, « Bâtir la tour », dans Poétique de la Relation, Paris, Gallimard, 1990, p. 117-123.

—, Introduction à une Poétique du Divers, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, « Prix de la revue Études françaises », 1995, 106 p. ; Paris, Gallimard, 1997, 144 p.

Grivel, Charles, La Production de l’intérêt romanesque. Un état du texte (1870-1880), un essai de constitution de sa théorie, La Haye, Mouton, 1973, 428 p.

Grutman, Rainier, Des langues qui résonnent. L’hétérolinguisme au XIXe siècle québécois, Montréal, Fides/CÉTUQ, « Nouvelles études québécoises », 1997, 222 p.

Hagège, Claude, L’Homme de paroles. Contribution linguistique aux sciences humaines, Paris, Fayard, « Le temps des sciences », 1985, 314 p.

Huyzinga, Johan, Homo ludens. Essai sur la fonction sociale du jeu, Paris, Gallimard, « Essais », 1951, 340 p.

Jakobson, Roman, Essais de linguistique générale, Paris, Minuit, 1963, 255 p.

Jallier, Maurice et Yollen LOSSEN, Musique aux Antilles : Mizik bô kay, Paris, Éditions caribéennes, 1985, 145 p.

Juin, Hubert, Victor Hugo I. 1802-1843, Paris, Flammarion, 1980, 882 p.

Kirsch, Chantal, Langue française, identité collective et pouvoir symbolique. Étude comparative du Québec et de la Belgique, Université de Montréal, thèse (inédite) de doctorat en anthropologie, 1986.

Kristeva, Julia, Pouvoirs de l’horreur. Essai sur l’abjection, Paris, Seuil, « Points », 1980, 247 p.

Küster, Lutz, Obsession der Erinnerung. Dos literarische Werk Jorge Sempruns, Francfort-sur-le-Main, Vervuert, 1989, 303 p.

La Fère, A.-M., Lettres françaises en Belgique. Mutations, Bruxelles, Éditions universitaires, « Archives du futur », 1980.

Lafontaine, Dominique, Les Mots et les Belges, recherche inédite menée par le Laboratoire de pédagogie expérimentale de l’Université de Liège et commanditée par le Service de la langue française de la communauté française de Belgique, 1987.

Lane-Mercier, Gillian, La Parole romanesque, Ottawa/Paris, Presses de l’Université d’Ottawa/Klincksieck, « Semiosis », 366 p.

Marcotte, Gilles, Le Roman à l’imparfait, Montréal, La Presse, « Échanges », 1976, 194 p.

—, Écrire à Montréal, Montréal, Boréal, « Papiers collés », 1997, 179 p.

Marty, François, La Bénédiction de Babel : Vérité et communication, Paris, Cerf, « La Nuit surveillée », 1990, 272 p.

Massignon, Geneviève, Les Parlers français d’Acadie. Enquête linguistique, 2 vol., Paris, Klincksieck, 1962, 975 p.

Maurais, Jacques (dir.), La Crise des langues, Québec/Paris, Conseil de la langue française/Le Robert, 1985, 490 p.

Mavrikakis, Catherine, La Mauvaise Langue, Seyssel, Champ Vallon, « L’or d’Atalante », 1996, 164 p.

Michaud, Ginette et Sherry Simon, Joyce,Montréal, Hmh, « L’atelier des modernes », 1996, 153 p.

Morel-Fatio, Alfred, Études sur l’Espagne, 2e éd., Paris, Bouillon, 1888.

Mouralis, Bernard, Les Contre-littératures, Paris, PUF, 1975, 206 p.

Paquay, Pascale, Langue et discours identitaire chez les écrivains belges francophones (de 1976 à nos jours), Université de Liège, mémoire inédit de licence en philologie romane, 1988.

Poirier, Pascal, Le Parler franco-acadien et ses origines, Montréal, Imprimerie franciscaine missionnaire, 1928, 339 p.

—, Causerie memramcookienne, édition critique établie par Pierre M. Guérin, Moncton, Chaire d’études acadiennes, 1990, 185 p.

Real Academia española (Comision de Gramática), Esbozo de una nueva gramática de la lengua española, Madrid, Espasa-Calpe, 1978, 592 p.

Robin, Régine, Le Deuil de l’origine : Une langue en trop, la langue en moins, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1993, 264 p.

Sabin, Margery, The Dialect of the Tribe. Speech and Community in Modem Fiction, New York-Oxford, Oxford University Press, 1987, 310 p.

Sainéan, Lazare, La Langue de Rabelais, Paris, Boccard, 1923, 2 vol., 535 p.

Serres, Michel, Le Passage du Nord-Ouest, Paris, Minuit, « Critique », 1980, 195 p.

Simon, Sherry, Le Trafic des langues : Traduction et culture dans la littérature québécoise, Montréal, Boréal, 1994, 224 p.

Todorov, Tzvetan, Mikhaïl Bakhtine, Le Principe dialogique, Paris, Seuil, 1981,176 p.

Uri, Alex et Françoise, Musiques et musiciens de la Guadeloupe : Le chant de Karukera, Paris, Con brio, sous l’égide de la Région Guadeloupe, 1991, 167 p.

Van Vooren, Patrick, Six personnages en quête d’identité. Une tendance au dévoilement de la narration dans le roman français contemporain en Belgique, Université de Liège, mémoire inédit de licence en philologie romane, 1984.

Vigh, Arpad (dir.), L’Identité dans les littératures de langue française : Actes du colloque de Pécs (24-28 avril 1989), Paris/Pécs, A.C.C.T./Presses de l’Université de Pécs, 1989. 35S P

Weisberger, Jean (dir.), Les Avant-gardes littéraires en Belgique. Au confluent des arts et des langues (1880-1990), Bruxelles, Labor, « Archives du futur », 1991, 449 p.

Zaourou, Bernard Zadi, Césaire entre deux cultures : Problèmes théoriques de la littérature négro-africaine d’aujourd’hui, Dakar-Abidjan, Nouvelles éditions africaines, 1978, 294 p.

Articles :

Barthes, Roland, « L’effet de réel », dans Littérature et réalité, Paris, Seuil, « Points », 1982 (1968), p. 81-90.

Beardsmore, Hugo Baetens, « Polyglot Literature and Linguistic Fiction », International Journal of the Sociology of Language, n° 15, 1978, p. 97-100.

Beaudoin, Réjean, « La langue de Ringuet ne parle pas : elle écrit », Tangence, n° 40, mai 1993, p. 39-48.

Béraud, Jean, « Bonheur d’occasion », La Presse, 21 juillet 1945, p. 30.

Best, Janice, « Pour une définition du chronotope. L’exemple de Notre-Dame-deParis », Revue d’histoire littéraire de la France, vol. LXXXIX, 1989, p. 969-979.

Bhabha, Homi, « Representation and the Colonial Text », dans Frank Gloversmith (dir.), The Theory of Reading, Brighton, Sussex; Totowa, N.J.; Harvester Press, Barnes and Noble, 1984, p. 93-122.

Boncenne, Pierre, « Jorge Semprun », Lire, n° 126, 1986, p. 104-114.

Bourdieu, Pierre et Luc Boltanski, « Le fétichisme de la langue et l’illusion du communisme linguistique », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 4, 1975, p. 2-32.

Braucourt, Guy, « Le temps et la mémoire. Entretien avec Jorge Semprun », Les Nouvelles littéraires, n° 2422, 1974, p. 4.

—, « La clandestinité est finie. Un entretien avec Jorge Semprun », Les Nouvelles littéraires, n° 2617, 1978, p. 4.

Cortanze, Gérard de, « Jorge Semprun : itinéraire d’un intellectuel apatride », Magazine littéraire, no 170, 1981, p. 14-19.

—, « Jorge Semprun, “Je n’ai été le ministre de personne” », Magazine littéraire, no 317, 1994, p. 96-102.

Cotta, Michèle, Jean-Louis Ferrier et Françoise Giroud, « L’Express va plus loin avec Jorge Semprun », L’Express, 8-14 décembre 1969, p. 72-79.

De Decker, Jacques, « Petite sociologie des écrivains français de Belgique », Dossiers du CACEF, no 69, septembre 1979, p. 4-16.

Gaudon, Jean, « Les vicissitudes du savoir », dans « L’Homme qui rit » ou la parole-monstre de Victor Hugo, Paris, CDU-SEDES, 1985, p. 25-34.

Gauvin, Lise, « Problématique de la langue d’écriture au Québec de 1960 à 1976 », Langue française, no 31, 1976, p. 74-90.

—, « Réception et roman : Bonheur d’occasion et Alexandre Chenevert de Gabrielle Roy », dans Actes du colloque des études canadiennes, Bari, 1986.

—, « Une surconscience opérante : les stratégies textuelles des années 80 », dans Discours social/Social Discourses, « La Langue fétiche/Fetishizing Language », vol.V, nos 3-4, été-automne 1993, p. 139-155.

Gauvin, Lise (dir.), numéro spécial de Littérature, « L’Écrivain et ses langues », no 101, février 1996, 127 p.

Grutman, Rainier, « Métalanguage et drame hugolien », Texte, nos 15-16,1994, p. 211-227.

—, « Langues étrangères et savoir romantique : considérations préliminaires », Traduction-Terminologie-Rédaction, vol. IX, no 1, 1996, p. 71-90.

—, « Les hiéroglyphes de Victor Hugo », Actes du 15e congrès de l’Association internationale de littérature comparée (Leiden 1997), Amsterdam-Atlanta (Georgie), Rodopi.

Hamon, Philippe, « Un discours contraint », dans Littérature et réalité, Paris, Seuil, « Points », 1982, p. 119-181.

Horn, Andras, « Aesthetische Funktionen der Sprachmischung in der Literatur », dans Arcadia : Zeitschrift für vergleichende Literatur Wissenschaft, no 16, 1981, p. 225-241.

Jenny, Laurent, « Poétique et représentation », Poétique, no 58, avril 1984, p. 171-195.

Klinkenberg, Jean-Marie, « La production littéraire en Belgique francophone. Esquisse d’une sociologie historique », Littérature, no 44, 1981, p. 33-50.

—, « Insulaire et classique : la littérature », dans Liège dans les années 30, Liège, C.G.E.R., 1983, p. 35-38.

—, « L’identité wallonne : hypothèques et faux papiers », dans La Wallonie au futur.

Vers un nouveau paradigme, Mont-sur-Marchienne, Institut Jules-Destrée, « Études et documents », 1989, p. 208-215.

—, « Le français : une langue en crise ? », dans Le Français en débat, Communauté française Wallonie-Bruxelles, « Français et société », 4, 1992, p. 25-45.

—, « Les blocages dans l’identification wallonne : germes d’une identité postnationale », dans Nationalisme et postnationalisme, Presses universitaires de Namur, « Perspectives », 1995, p. 47-64.

Kohut, Karl, « Jorge Semprun (*1923, Madrid) », dans Escribir en Paris. Entrevistas, Francfort-sur-le-Main, Vervuert, 1983, p. 157-192.

Kremnitz, Georg, « Jorge Semprun, un escrivan bilingüe, o : una autra fàcia de la Mediterranea », dans Actes de l’Université Occitane d’Été de Nîmes, 1997.

Lefèvre, Jacques A., « Nationalisme linguistique et identification linguistique », International Journal of the Sociology of Language, no 20, 1979, p. 37-58.

Le Gentil, Georges, « Victor Hugo et la littérature espagnole », dans Bulletin hispanique, vol.I, 1899, p. 149-195.

« Le Survenant et Bonheur d’occasion », numéro spécial d’Études françaises, vol. XXXIII, no 3, hiver 1997-1998.

Losada Goya, José Manuel, « Victor Hugo y la poética de su multilinguismo », Dedalus : revista portuguesa de literatura comparada, no 5, 1995, p. 147-159.

Masson, Alain, « Une littérature interdite », dans Raoul Boudreau, et al. (dir.), Mélanges Marguerite Maillet, Moncton, Éditions d’Acadie et Chaire d’études acadiennes, « Mélanges », 1996, p. 259-270.

Montero, Rosa, « Jorge Semprun, “No sé realmente quién soy” », El Pais Semanal (Madrid), no 29, 1977, p. 4-9.

Morali, Claude, « Inscrire la vie », La Licorne, no 14, 1988, p. 39-59.

Morel-Fatio, Alfred, « L’hispanisme dans Victor Hugo », dans Homenaje ofrecido a [Ramon] Menéndez Pidal. Miscelánea de estudios lingüisticos, literarios y históricos, t. I, Madrid, Hernando, 1925, p. 161-213.

Nottet, Pascal, « L’herméneutique et le soupçon : un passage par Socrate », Cahiers internationaux du symbolisme, no 51-52, 1985, p. 89-102.

Otten, Michel, « La Wallonie dans les lettres françaises de Belgique », dans Littérature en Wallonie, Publications de l’Institut de Littérature, no 6, 1981, p. 7-22.

Piétri, François, « L’Espagne de Victor Hugo », Revue des Deux Mondes, 15 août 1951, p. 601-618 ; 1er septembre 1951, p. 58-76 ; 1er janvier 1952, p. 57-77 ; 15 février 1952, p. 649-672 ; 15 octobre 1952, p. 657-671.

Quaghebeur, Marc, « Au pays de l’impossible identité », dans Lettres belges de langue française, Bruxelles, Europalia, 1980, p. 5-24.

Roig, Montserrat, « Jorge Semprun, en un vaivén », dans Triunfo (Madrid), no 570, 1973. p. 31-35-

Sainte-Beuve, Charles-Augustin, « Victor Hugo en 1831 », dans Les Grands Écrivains français, édition établie par Maurice Allem, vol. XVIII, XIXe siècle : Les Poètes, t. II, Paris, Garnier, 1926, p. 24-51.

Sartre, Jean-Paul, « Orphée noir », préface à Léopold Sédar Senghor, L’Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française, Paris, PUF, « Quadrige », 1985 (1948), p. IX-XLIV.

Spitzer, Leo, « Notas sobre romances españoles [La « Romance mauresque » de Las Orientales de Victor Hugo] », dans Revista de filologia espanola, vol. XXII, no 2, 1935. p. 153-174.

Srausfeld, Michi, « “Ich bin das Traumgespenst eines Toten von einst”, Zeit-Gespräch mit Jorge Semprun », Die Zeit (Hambourg), no 46,12 novembre 1982, p. 4.

Tanzmeister, Robert, « Sprachliches Relativitatsprinzip und literarische “Selbstübersetzung” am Beispiel von Jorge Sempruns Federico Sanchez vous salue bien und Federico Sanchez se despide de Ustedes », Quo Vadis, Romania ?, no 7,1996, p. 67-100.

Vachon, Georges-André, « Émile Nelligan et la mélancolie », dans Jean-Éthier BLAIS (dir.), Emile Nelligan : poésie rêvée et poésie vécue, Montréal, Cercle du Livre de France, 1969, p. 103-113.

Wylie, Hal, « Guadeloupe », World Literature Today, vol. LXXI, no 2, printemps 1997. p. 434-435

Cette bibliographie a été établie par Martine-Emmanuelle Lapointe.

© Presses de l’Université de Montréal, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search