Version classiqueVersion mobile

La langue de papier

 | 
Karim Larose

Bibliographie

Texte intégral

Note sur le texte

La présente édition de La langue de papier constitue la version remaniée, revue et augmentée d’une thèse de doctorat déposée en 2003 sous le même titre au Département d’études françaises de l’Université de Montréal. Dans sa forme définitive, l’ouvrage s’est accru d’une centaine de pages, dont un certain nombre intègre, en partie ou en totalité, des études publiées au préalable dans des revues ou des collectifs.

Dans le deuxième chapitre, une première version des sections « Jacques Ferron, langues complètes, littérature et politique » et « Parti pris et la leçon de Gaspésie » a paru dans « Jacques Ferron, la longue passe de la langue » (publié dans Patrick Poirier et Brigitte Faivre-Duboz [dir.], Jacques Ferron ; le palimpseste infini, Actes du colloque international de Montréal, Outremont, Lanctôt éditeur, 2002, p. 143-158). Dans le même chapitre, la section « L’absolu littéraire en mineur » a aussi fait l’objet d’un article, « Jacques Ferron : l’absolu littéraire en mineur » (publié dans Jean-Pierre Bertrand et Lise Gauvin [dir.], Littératures mineures en langue majeure, Bruxelles/Montréal, Peter Lang/PUM, 2003, p. 89-100). Enfin, dans le quatrième chapitre, quelques pages de la section « Errance et déterritorialisation » sont reprises de « Major and Minor : Crossed Perspectives » (traduit par Roxanne Lapidus et publié dans Substance, vol. 31, no 1 [97], Santa Barbara, États-Unis, 2002, p. 36-47).

Mode de dépouillement

Afin de couvrir aussi fidèlement que possible l’évolution de la réflexion sur la langue entre 1957 et 1977, j’ai dépouillé l’ensemble des répertoires bibliographiques et des revues de presse sur la langue qui touchaient la période à l’étude. Compilées au moment de la Crise de Saint-Léonard et de l’adoption des lois 63, 22 et 101, ces dernières sont relativement nombreuses et donnent accès, dans leur intégralité, aux textes les plus importants sur la langue parus dans les principaux journaux francophones et anglophones (Le Devoir, La Presse, The Gazette, The Montreal Star).

J’ai également compulsé les bibliographies des travaux spécialisés sur la langue, ainsi que les bibliographies et les dossiers de presse portant spécifiquement sur les intellectuels de mon corpus. Dans la bibliographie qui suit, on trouvera une sélection représentative, mais non exhaustive des résultats de ce travail.

Dans le répertoire bibliographique informatisé Bibliothèque québécoise, recensant le contenu d’un certain nombre de journaux québécois de la seconde moitié du XXe siècle (1966-1998), une recherche a été effectuée à partir de quelques mots-clés généraux liés à la question linguistique (« langue », « français », « joual » et « unilinguisme »). En guise de complément, j’ai également eu recours aux banques de données de L’île, site où l’on trouve des revues de presse sur les écrivains québécois (<http://www.litterature.org/>), du Catifq, mettant en valeur un corpus d’articles de La Presse sur la qualité de la langue au Québec (<http://www.usherbrooke.ca/Catifq/qualite/>), et de ChroQué, site en perpétuel développement réunissant un nombre important de chroniques linguistiques publiées dans les journaux québécois (<http://www.tlfq.ulaval.ca/lexique/chroque>).

De façon plus ciblée, j’ai dépouillé les numéros parus entre les années 1955 et 1977 des revues suivantes : L’Action nationale, Cité libre, Laurentie, Liberté, La Revue socialiste, Maintenant, Maclean, L’Indépendance, Parti pris, La Barre du Jour, Stratégie, Chroniques. Ces périodiques ont été choisis en raison de leur influence ou de leur position reconnues dans l’espace public et dans le milieu intellectuel québécois.

D’autres revues ont été consultées parce qu’elles ont publié des articles inauguraux sur le plan de la réflexion linguistique ou tout simplement parce qu’elles ont été fondées par l’un des intellectuels ou l’un des groupes faisant partie de mon corpus : La Revue annuelle de la Société du Bon parler français, C’est-à-dire, Mieux dire, L’Indépendantiste, Les Cahiers de la décolonisation du Franc-Canada, La Revue indépendantiste, Culture vivante, Les Cahiers de l’Académie canadienne-française, Vie et langage (France).

Pour en savoir un peu plus sur la naissance du concept d’unilinguisme, il m’a paru important de dépouiller en outre certaines revues de droite ou de gauche publiées au tournant des années 1960 qui me semblaient avoir pu jouer un rôle de catalyseur dans son apparition : Tradition et progrès, Alerte, Nation nouvelle, Québec libre, Le Bulletin du RIN et Les Cahiers de Nouvelle-France.

Le Fonds Jacques-Ferron (Bibliothèque nationale du Québec), le Fonds Michel-Brunet (Université de Montréal) ainsi que les Fonds Raoul-Roy et Raymond-Barbeau (Centre de recherche Lionel-Groulx) ont également été dépouillés. Enfin, pour clarifier certains faits ou certaines hypothèses, des entrevues avec Jean-Marc Léger et André Major ont été menées au cours du mois de juillet 2003.

*

La bibliographie est divisée en deux sections : 1) Corpus ; 2) Études : 2.1 Textes théoriques ; 2.2 Contexte sociohistorique ; 2.3 Critique et contexte littéraires ; 2.4 Langue au Québec ; 2.4.1. Langue et littérature ; 2.4.2 Langue et société ; 2.4.3 Langue et histoire ; 2.4.4 Norme et variété de langue ; 2.5 Outils de référence.

1. CORPUS

Alliance laurentienne [Raymond Barbeau], « Résolutions » [22 février], Laurentie, no 5, avril 1959, p. 325-326.

Angers, François-Albert, Les droits du français au Québec, Montréal, Éditions du Jour, 1971.

Anonyme, [sans titre, entretien avec Hubert Aquin], Perspectives, 14 octobre 1967, dans Claude Pelletier (éd.), Romanciers québécois V. Dossiers de presse, Sherbrooke, Séminaire de Sherbrooke, 1986, non paginé.

Anonyme, « Maître chez nous... en anglais ? », L’Indépendance, décembre 1962.

Anonyme, Mieux dire, no 3, janvier 1963, p. 1.

Anonyme, « Les SSJB de St-Jean optent pour l’unilinguisme » [allocution de Raymond Barbeau devant la Fédération des SSJB], article de journal, 26 novembre 1965, Fonds Raymond-Barbeau, P31/B.36.

Anonyme, « L’unilinguisme, besoin physiologique ? Raymond Barbeau » [compte rendu d’un dîner-causerie de la Société nationale populaire], La Presse, 15 décembre 1965, p. 22.

Anonyme, « Vigneault. Un miroir fidèle de l’âme québécoise », Le Compositeur Canadien, juin 1974, p. 11.

Anonyme, « “People want independence” – Yvon Deschamps » [entrevue], The Montreal Star, 8 mai 1978, p. A10.

Aquin, Hubert, « Le basic bilingue », Liberté, vol. 6, no 2, mars-avril 1964, p. 114-118.

Aquin, Hubert, « L’affaire des deux langues. 1 », Liberté, vol. 10, no 2, mars-avril 1968, p. 5-7.

Aquin, Hubert, Blocs erratiques, Montréal, Les Quinze, 1982.

Aries, « Que deviendront les minorités du Québec ? », L’Indépendance, octobre 1964, p. 8.

Asselin, Claire et al, « Le 60 et la langue des Québécois », La Presse, 11 juin 1976, p. 6.

Asselin, Claire et al, « Manifeste du groupe des linguistes » [1976], Change, no 30,1977, p. 200-205.

Assemblée nationale, « La langue », Les grands débats parlementaires, 1792-1992, compilés par Réal Bélanger, Richard Jones, Marc Vallières, Québec, Presses de l’Université Laval, 1994, p. 432-455.

Audet, Noël, « Pour la langue », Chroniques, vol. 1, no 8-9, août-septembre 1975, p. 9-19.

Balfour, Lisa, « English Quebecers favor separate school Systems », The Ottawa Citizen, 25 novembre 1968.

Barbeau, Raymond, « Une race hybride : les Franglais », Alerte, vol. 16, no 147, avril 1959 » p. 108-111.

Barbeau, Raymond, « Où va le Canada français ? L’exercice de la pleine souveraineté est essentiel à l’épanouissement du Québec », entrevue de Jean-Marc Léger, Le Devoir, 18 mai 1959, p. 1-2.

Barbeau, Raymond, « La langue franglaise : un patois de trahison », Alerte, vol. 16, juin-juillet 1959, p. 164-167.

Barbeau, Raymond, « Les Franglais et les Laurentiens », Alerte, août-septembre 1959, vol. 16, p. 201-204.

Barbeau, Raymond, « Les Franglais et leur mentalité », Alerte, octobre 1959, vol. 16, p. 232-235.

Barbeau, Raymond, « La constitution de la République de Laurentie », article 66, Laurentie, no 107, janvier 1960, p. 391.

Barbeau, Raymond, « Enquête sur la qualité de notre français parlé et écrit. Nos étudiants écrivent-ils en français ? », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, mai 1960, p. 13,27,166.

Barbeau, Raymond, « Aliénés et aliénation » [novembre 1960], Laurentie, janvier 1961, p. 535-539.

Barbeau, Raymond, « Pour un manuel de stylistique », Alerte, avril 1961, vol. 18, p. 140-143.

Barbeau, Raymond, « Pour un manuel de vocabulaire », Alerte, mai 1961, vol. 18, p. 172-175.

Barbeau, Raymond, « Enquête sur notre français parlé. « Le “joual” et le Franglais », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, mai 1961, p. 109,127.

Barbeau, Raymond, « La farce du bilinguisme », Le Nouveau Québec, 31 août 1961.

Barbeau, Raymond, fai choisi l’indépendance, Montréal, Éditions de l’Homme, 1961.

Barbeau, Raymond, « Je m’explique », Liberté, no 21, mars 1962, p. 150-158.

Barbeau, Raymond, Le Québec est-il une colonie ?, Montréal, Éditions de l’Homme, 1962.

Barbeau, Raymond, « En marge de la Commission Laurendeau-Dunton. L’imposture du bilinguisme et la nécessité de l'unilinguisme », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, mai 1964, p. 13-14.

Barbeau, Raymond, « L’unilinguisme : une arme révolutionnaire », L’Indépendance, 1er décembre 1965.

Barbeau, Raymond, Le Québec bientôt unilingue ?, Montréal, Éditions de l’Homme, 1965.

Barbeau, Raymond, « La finalité culturelle de l’indépendance », L’Action nationale, vol. 55, no 2, octobre 1965, p. 141-153.

Barbeau, Raymond, « L’unilinguisme ou le français prioritaire », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, mai 1966, p. 29 et 40.

Barbeau, Victor, « Le mirage des mots », La Patrie, 21 juin 1963, p. 4.

Barbeau, Victor, « Il ne tient qu’à vous d’être français », La Patrie, 24 décembre 1963, p. 4.

Beaulieu, Michel, « Enfin, entendre Barbeau parler », Le Devoir, 19 février 1972, p. 18.

Beaulieu, Michel, « En marge de Demain matin, Montréal m’attend. En quoi Michel Tremblay nous a rendu notre âme », Le Devoir, 18 mars 1972, p. 13.

Beaulieu, Pierre, « Vigneault endimanché », La Presse, 25 août 1979, p. B1.

Beaulieu, Lévis [Victor-Lévy Beaulieu], « D’abord un homme, ensuite un écrivain » [à propos de Pleure pas, Germaine], Le Devoir, 12 juillet 1965, p. 6.

Beaulieu, Victor-Lévy, « L’histoire. Ça doit vivre comme un roman » [entretien avec Jacques Ferron], Perspectives, vol. 13, no 24,12 juin 1971, p. 28-33.

Beaulieu, Victor-Lévy, « Quelques problèmes urgents de la politique culturelle québécoise », Maintenant, no 107, juin-juillet 1971, p. 193-195.

Beaulieu, Victor-Lévy, « “La coédition, une nouvelle forme de colonisation” – Lévy Beaulieu », La Presse, 11 février 1974, p. B10.

Beaulieu, Victor-Lévy, Entre la sainteté et le terrorisme, Montréal, VLB, 1984.

Beaulieu, Victor-Lévy, VLB. Œuvres complètes, tome 11, Chroniques du pays malaisé (1970/1979), Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, 1995.

Beausoleil, Claude et Jean Royer, « Une littérature en liberté. Entretien avec Gaston Miron », Livraisons, no hors série, printemps 1983, p. 4-6.

Beausoleil, Roger [Raoul Roy], « Il nous faut un Québec unilingue », La Revue socialiste, no 6, automne 1962, p. 27-32.

Bélair, Michel, « Jean Barbeau... un enfant de l’Ostidcho », Le Devoir, 17 mars 1973, p. 19.

Bélanger, Henri, Place à l’homme. Éloge du français québécois [Écrits du Canada français, juillet 1969], introd. de Jean-Paul Desbiens, Montréal, Hurtubise HMH, 1972.

Bélanger, Henri, « Qu’est-ce que le français québécois ? », Le Devoir, 30 juin 1973, p. 12.

Bélanger, Marcel, « Michel Tremblay » [entrevue, décembre 1981], Le travail de la création, cahier 11, Radio-Canada, 1981.

Bergeron, Léandre, Pourquoi une révolution au Québec, Montréal, Éditions québécoises, 1972.

Bergeron, Léandre, « Pour une langue québécoise », Chroniques, vol. 1, no 3, mars 1975, p. 2-6.

Bergeron, Léandre, « De l’attitude de cocon chez certains Québécois », Chroniques, vol. 1, no 4, avril 1975, p. 64-67.

Berque, Jacques, « Les révoltés du Québec » [Nouvel Observateur, 1963], Revue socialiste, no 7, hiver 1963-1964, p. 6-8.

Berque, Jacques, « Préface », Les Québécois, Paris/Montréal, Maspéro/Parti pris, 1967, p. 7-16.

Bertrand, Jean-Jacques, « Un premier jalon pour assurer la primauté du français au Québec » [discours], Montréal-Matin, 25 octobre 1969.

Bibeau, Gilles, « La langue des Canadiens français », Le Devoir, 19 décembre 1964, p. 4.

Bibeau, Gilles, Nos enfants parleront-ils français ?, Montréal, Éditions Actualité, 1966.

Bibeau, Gilles, « Joual en tête », La Presse, 16 juin 1973, p. D1.

Bibeau, Gilles, « Gilles Bibeau réplique à notre chroniqueur de la langue », La Presse, 6 juillet 1973.

Bibeau, Gilles, « Le joual de Troie, essai de Jean Marcel », dans Maurice Lemire (dir.), Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec (1970-1975), Montréal, Fides, 1987, tome 5, p. 466-468.

Bonin, Nicole, « Michel Tremblay » [entrevue], Photo-Journal, 16-22 avril 1973, p. 6.

Bosco, Monique, « Contre l’unilinguisme au Québec », La Presse, 5 juin 1968, p 4.

Bouchard, Paul, « Le bilinguisme, agent de dénationalisation » [La Nation, 24 septembre 1936], dans Guy Bouthillier et Jean Meynaud (éd.), Le choc des langues au Québec 1760-1960, 1re édition, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 1971, p. 577-582.

Bourgault, Pierre, « L’unilinguisme français », L’Indépendance, 16-31 mai 1968, p. 2.

Bourgault, Pierre, « Faut-il démolir la tour de Babel ? », L’Indépendance, 16-30 juin 1968, p. 4.

Bourgault, Pierre, Écrits polémiques 1960-1981.1. La politique, Montréal, VLB éditeur, 1982.

Bourgault, Pierre, « La langue » [1975-1979], dans Écrits polémiques. La culture, Montréal, Lanctôt, 1996, p. 120-155.

Bourgault, Pierre, Oui à l’indépendance du Québec, Montréal, Quinze, 1977.

Bourgault, Pierre, Le plaisir de la liberté, entretiens avec André Lebel [1983], Montréal, VLB éditeur, « Second souffle », 1987, 235 p.

Brault, Jacques, « Notes sur le langage », Amérique française, vol. 13, no 4, septembre-décembre 1955, p. 25-27.

Brault, Jacques, « Propos sur la poésie et le langage » [première rencontre des poètes canadiens de langue française, septembre 1957], La poésie et nous, Montréal, L’Hexagone, 1958, p. 45-64.

Brault, Jacques, « Un pays à mettre au monde », Parti pris, vol. 2, nos 10-11, juin-juillet 1965, p. 3-25.

Brault, Jacques, « Le renouveau culturel en questions » [entrevue], Culture vivante, no 5,1967, p. 56-57.

Brault, Jacques, « L’affaire des deux langues. 4 », Liberté, vol. 10, no 2, mars-avril 1968, p. 15-16.

Brault, Jacques, « Le double de la signature » et « Débats » [Rencontre québécoise internationale des écrivains, « L’écriture est-elle récupérable ? » ; octobre 1974], Liberté, vol. 17, nos 97-98, janvier-avril 1975, p. 12-16, 40-41, 46-47, 77-78 et 284-286.

Brault, Jacques, Poèmes des quatre côtés, Saint-Lambert, Le Noroît, 1975.

Brault, Jacques, Chemin faisant, Montréal, Éditions La Presse, 1975.

Brault, Jacques, La poussière du chemin, Montréal, Boréal, 1989.

Brault, Jacques, « Prix David 1987 » [discours de réception, octobre 1986], Possibles, vol. 11, no 3,1987, p. 172-173 [d’abord publié sous le titre « Langue qui fait vivre et mourir »].

Brault, Jacques et André Major, « Gaston Miron par lui-même » [commentaire, 1990], Liberté, vol. 39, no 5, octobre 1997, p. 45-55.

Brault, Jacques, « Paragraphes », Études françaises, vol. 35, nos 2-3, 1999, p. 131-133.

Brochu, André, « Le Québec face à l’avenir », L’Indépendance, septembre-octobre 1963.

Brochu, André, « D’un faux dilemme », Parti pris, vol. 2, no 8, avril 1965, p. 58-59.

Brossard, Nicole, « Vaseline », La Barre du Jour, no 42, automne 1973, p. 11-17.

Brossard, Nicole, « Préliminaires », La Barre du Jour, no 50, hiver 1975, p. 6-9.

Brossard, Nicole, « E muet mutant », La Barre du Jour, no 50, hiver 1975, p. 10-27.

Brunet, Michel, « Centralisme et fédéralisme » [septembre 1954], Canadians et Canadiens, Montréal, Fides, 1954, p. 153-173.

Brunet, Michel, « Les crises de conscience et la prise de conscience », L’Action nationale, vol. 44, no 7, mars 1955, p. 590-603.

Brunet, Michel, « Qu’est-ce que l’assimilation ? », L’Action nationale, vol. 45, no 5, janvier 1956, p. 388-395.

Brunet, Michel, « La pratique du patriotisme dans un pays multinational et la situation particulière des Canadiens français » [1957], La présence anglaise et les Canadiens, Montréal, Beauchemin, 1958, p. 211-220.

Brunet, Michel, « Pourquoi parlons-nous le français ? », La Presse, 22 juin 1957, p. 57.

Brunet, Michel, « Au-delà du nationalisme linguistique – Pas de salut de la langue sans le salut du Canada français “global” », Le Devoir, 22 juin 1960, p. 23.

Brunet, Michel, « Le bilinguisme et l’union canadienne » [causerie prononcée lors de l’Assemblée annuelle de la Confédération canadienne des arts, 27-29 novembre 1959], Fonds Michel-Brunet, Université de Montréal, P136/E, 45, 5 p.

Brunet, Michel, « Servitudes du bilinguisme » [octobre 1960], Cahiers de l’Académie canadienne-française, vol. 5, 1960, p. 61-70.

Brunet, Michel, « Le rapport préliminaire de la Commission fédérale d’enquête sur le bilinguisme et l’opinion publique canadienne » [transcription des propos tenus à l’émission Commentaires de Radio-Canada, 2 mars 1965], Fonds Michel-Brunet, Université de Montréal, P136/E, 74,4 p. dactylographiées.

Brunet, Michel, « La commission B-B ou la fin d’un mirage », Le Devoir, 3 janvier 1969, p. 4.

Brunet, Michel, « Pour la première fois, nous commençons à agir en majorité », Le Devoir, 22 octobre 1974.

Brunet, Michel, « La minorité anglophone au Québec : de la Conquête à l’adoption du Bill 22 », L’Action nationale, vol. 64, no 6, février 1975, p. 452-466.

Brunet, Michel, « Trudeau se sert de la question linguistique à des fins mesquines », Le Devoir, 3 octobre 1983, p. 13.

Brunet, Michel, « Les guerres de langue au Canada — Le cas manitobain », Relations, vol. 44, no 499, avril 1984, p. 80-83.

Chabot, Colette, « Michel Tremblay : “il se pourrait que je sois dépassé en 1973” » [entrevue], Le Petit Journal, 16 août 1970, p. 63.

Chaput, Marcel, « La dimension culturelle », Pourquoi je suis séparatiste, Montréal, Éditions du Jour, 1961, p. 36-46.

Chaput, Marcel, J’ai choisi de me battre, Montréal, Club du Livre du Québec, 1962.

Chaput, Marcel, « Que faire d’une victoire ? », Journal de Québec, 11 septembre 1969.

Chaput, Marcel, « Les trois faces de l’hypocrisie », Journal de Québec, 18 septembre 1969.

Chaput, Marcel, « Paroles à M. Nick Ciamarra », Journal de Québec, 25 septembre 1969.

Cloutier, Cécile, « Gaston Miron : pivot de la poésie québécoise », Revue canadienne des langues vivantes, vol. 32, no 1, octobre 1975, p. 6-9.

Cloutier, Normand, « Le scandale du joual » [entrevue avec l’équipe de Parti pris], Maclean, février 1966, p. 10-11, 26-28 et 30.

Cloutier, Rachel, Rodrigue Gignac et Marie Laberge, « Entrevue avec Michel Tremblay », Nord, vol. 1, no 1,1971, p. 49-81.

Corbeil, Jean-Claude, « Le rapport Parent et la correction du français oral. Comment assurer efficacement l’enseignement du français parlé ? », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, mai 1965, p. 11-12,16, 41, 43, 45.

Corbeil, Jean-Claude, « Situation de la langue », Maintenant, nos 68-69, 15 septembre 1967, p. 273-275.

Corbeil, Jean-Claude, « Parlons-nous un français pouilleux ? », Éducation québécoise, avril 1968, p. 24.

Corbeil, Jean-Claude, « Commentaires sur le manifeste », Québec français, octobre 1976, p. 14.

Corriveault, Martine, « Ce qui se passe aujourd’hui, ce n’est pas une révolte, c’est une réflexion massive de l’homme sur lui-même (Gilles Vigneault) » [entrevue], Le Soleil, 26 octobre 1968, p. 32.

D’Allemagne, André, Antagonismes linguistiques chez le bilingue, Montréal, Université de Montréal, M.A. en linguistique, 1952.

D’Allemagne, André, « Notre langue : Où en est-elle ? Où va-t-elle ? », Le Québec libre, cahier no 1,1959, p. 24-38.

D’Allemagne, André, « Le mythe du bilinguisme », Laurentie, no 106, septembre 1959, p. 349-356.

D’Allemagne, André, Le bilinguisme qui nous tue, Montréal, Rassemblement pour l’indépendance nationale, env. 1962,12 p.

[D’Allemagne, André], [Campagne en faveur de l’unilinguisme], L’Indépendance, vol. 1, no 9, juin 1963, p. 5.

D’Allemagne, André, « Le français chez nous : une langue de colonisés », L’Indépendance, 1er décembre 1965.

D’Allemagne, André, Le colonialisme au Québec, Montréal, Éditions R-B, 1966.

D’Allemagne, André, Le RIN de 1960 à 1963. Étude d’un groupe de pression au Québec [1971], préface de Marcel Rioux, Montréal, L’Étincelle, 1974.

D’Allemagne, André, Le presque pays, Outremont, Lanctôt éditeur, 1998.

D’Allemagne, André, Une idée qui somnolait. Écrits sur la souveraineté du Québec depuis les origines du RIN (1958-2000), préface de Pierre Bourgault, anthologie préparée par Michel Martin, Montréal/Marseille, Comeau et Nadeau/Agone éditeur, 2000.

Daoust, Gilles, « Le français deviendra la langue principale de travail au Québec – Lesage », La Presse, 24 mai 1966, p. 1.

Dassylva, Martial, « “Un simple soldat” de Dubé repose le problème d’une langue “réaliste” au théâtre », La Presse, 29 avril 1967, p. 26.

Dassylva, Martial, « Michel Tremblay et sa nouvelle cantate cheap » [entrevue], La Presse, 1er mai 1971, p. D2.

Dassylva, Martial, « Jean Barbeau, sa plomberie et celle des autres », La Presse, 17 mars 1973, p. D4.

Dassylva, Martial, « Tremblay et ses Belles-sœurs vinrent donc... », La Presse, 16 juin 1973, p. D4.

Dassylva, Martial, « Victor-Lévy Beaulieu aux prises avec le théâtre et le joual » [entrevue], La Presse, 26 janvier 1974, p. D4.

Dassylva, Martial, « Quand on “maghane” tout sauf Le Cid » [La Presse, 2 juillet 1968], Un théâtre en effervescence. Critiques et chroniques 1965-1972, Montréal, Éditions La Presse, 1975, p. 74-76.

Daviault, Pierre, « La Grande Pitié de notre français », Liaison, septembre 1947, p. 411-414.

Daviault, Pierre, « Le “canadien français” », Liaison, février 1948, p. 103 et 107.

Daviault, Pierre, « La langue française au Canada », dans Recueil d’études spéciales préparées pour la Commission royale d’enquête sur l’avancement des arts, lettres et sciences au Canada, Ottawa, Edmond Cloutier, Imprimeur de Sa Majesté le Roi, 1951, p. 25-40.

Daviault, Pierre, « Langue et culture », La Nouvelle Revue canadienne, vol. 1, no 1, février-mars 1951, p. 3-14.

Daviault, Pierre, « La langue. Français de France ou français du Canada ? », La Nouvelle Revue canadienne, vol. 1, no 3, juin-juillet 1951, p. 52-56.

Daviault, Pierre, « La vulgarisation linguistique », La Nouvelle Revue canadienne, vol. 1, no 3, juin-juillet 1951, p. 63-65.

Daviault, Pierre, « La langue, facteur capital du progrès intellectuel d’un peuple », La Presse, 23 juin 1954, p. 50.

Daviault, Pierre, « Propos sur notre français », La Patrie, 13 janvier 1957, p. 28.

Daviault, Pierre, « Langue canadienne ou langue française. Français ou canadien ? », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, juin 1957, p. 13 et 163.

Daviault, Pierre, « L’enseignement du français », Vie française, vol. 12, nos 1-2, septembre-octobre 1957, p. 14-26.

Daviault, Pierre, « Au Congrès de la refrancisation. Anglicismes et canadianismes » [1957], Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, juin 1958, p. 15-16, 19, 21, 23, 52.

Daviault, Pierre, « Notre langue française cette malmenée », Nation nouvelle, vol. 1, no 1, avril 1959, p. 39-42.

De Chantal, René, « Problèmes canadiens », Vie et langage, 1957, p. 51-57.

De Maillard, Guillaume, « Biculturalisme, bilinguisme et émancipation économique », Cité Libre, vol. 15, no 63, janvier 1964, p. 17-21.

Desalle, Hugues, « Le joual et la poésie » [entretien avec Miron et Godin, juin 1967], dans Gérald Godin, Écrits et parlés I. Culture, édition préparée par André Gervais, Montréal, L’Hexagone, 1993, p. 59-65.

Desautels, Guy, « Lettre du Mali. La nouvelle tentation du joual », Le Devoir, 18 avril 1970, p. 4.

Desjardins, Adélard, « L’unité de langue et de culture », Cité Libre, no 11, février 1955, p. 32-36.

Desjardins, Adélard, « Lettres inédites », Cité Libre, no 14, décembre 1955, p. 39-40.

Deslauriers, Jean-Marcel, « Nos nouveaux maîtres », Tradition et progrès, vol. 1, no 1, mars 1957, p. 7-16.

Des Marchais, Gilles, « Défense et illustration du québécien », Parti pris, vol. 3, no 6, janvier 1966, p. 24-43.

Dickson, Robert, « Gaston Miron et le bilinguisme : “Le choc permanent d’une dévalorisation culturelle” » [entrevue, mars 1973], La Revue de l’Université laurentienne, vol. 6, no 2, février 1974, p. 11-17.

Doré, Fernand, « Le gars à la barbe sympathique » [entrevue avec M. Tremblay], Maclean, vol. 9, no 6, juin 1969, p. 60.

Dufresne, Jean-V., « La SSJB veut que le Québec soit unilingue », La Presse, 10 juin 1963, p. 1.

Duguay, Jean-Luc, « Réactions au bill 63. Les libéraux sont satisfaits ; Lévesque parle de “repeinturage” », Le Devoir, 24 octobre 1969.

Dumont, Fernand, « La langue, un problème parmi d’autres ? », Maintenant, no 125, avril 1973, p. 7-9.

Dumont, Fernand, « Réticences d’un cheval ordinaire », Maintenant, no 134, mars 1974, p. 24-25.

Dussault, Serge, « Michel Tremblay. En pièces détachées » [entrevue], Télé-Presse, 13-20 mars 1971.

Ferron, Jacques, « Les flows », L’Information médicale et paramédicale, no 3,15 décembre 1959. p. 12.

Ferron, Jacques, « Arguments », La Revue socialiste, no 4, été 1960, p. 27.

Ferron, Jacques, « Le mammouth », La Presse, 4 août 1960, p. 4.

Ferron, Jacques, « J’aime la langue anglaise », devoirs présentés par Jacques Ferron, Situations, 4'année, no 2, juillet 1962, p. 15-17.

Ferron, Jacques, « La soumission des clercs » [Liberté, mai-juin 1963], Historiettes, Montréal, Éditions du Jour, 1969, p. 9-28.

Ferron, Jacques, « Le judiciaire injudicieux », Parti pris, vol. 1, nos 9-10-11, été 1964, p. 166-167.

Ferron, Jacques, « Un excellent prétexte », Parti pris, vol. 2, nos 10-11, juin-juillet 1965, p. 32-43.

Ferron, Jacques, « Le langage présomptueux », Le Devoir, 30 octobre 1965, p. 17.

Ferron, Jacques, Du fond de mon arrière-cuisine, Montréal, Éditions du Jour, 1973.

Ferron, Jacques, Escarmouches. La longue passe, t. 1, Montréal, Leméac, 1975.

Ferron, Jacques, Escarmouches. La longue passe, t. 2, Montréal, Leméac, 1975.

Ferron, Jacques, « L’alias du non et du néant », Le Devoir, 19 avril 1980, p. 21.

Ferron, Jacques, Les lettres aux journaux, préface de Robert Millet, colligées et annotées par Pierre Cantin, Marie Ferron et Paul Lewis, Montréal, VLB, 1985.

Ferron, Jacques, Une amitié bien particulière. Lettres de Jacques Ferron à John Grube [1971-1983], suivi d'Octobre en question de Georges Langlois, introduction de John Grube, Montréal, Boréal, 1990.

Ferron, Jacques et Pierre L’Hérault, Par la porte d’en arrière. Entretiens [1982], Outremont, Lanctôt éditeur, 1997.

Filteau, Claude, « Entretien de Gaston Miron avec Claude Filteau » [1982], L’homme rapaillé de Gaston Miron, Montréal/Paris, Trécarré/Pédagogie moderne Bordas, 1984, p. 117-128.

Folch, Jacques, « Hubert Aquin » [entrevue], Liberté, vol. 7, no 6, novembre-décembre 1965, p. 505-507.

Frère Untel [Jean-Paul Desbiens], Les insolences du Frère Untel. Montréal, Éditions de l’Homme, 1960.

Frère Untel [Jean-Paul Desbiens], « Dossier », Les insolences du Frère Untel, Montréal, Éditions de l’Homme, 1988, p, 155-252.

FSSJB, Mémoire au Comité de l’éducation de l’Assemblée nationale, Le bill 85 compromet l’avenir du français au Québec et l’avenir du Québec français, 4 février 1969.

Gagnon, Anne, « Hubert Aquin et le jeu de l’écriture », Voix et images, vol. 1, no 1, septembre 1975, p. 5-18.

Gagnon, Charles, « Quand le joual se donne des airs », Révolution québécoise, vol. 1, no 6, février 1965, p. 18-24.

Gagnon, Evelyn, « Lesage : primauté du français sans unilinguisme », Le Devoir, 2 mars 1965.

Gagnon, Lysiane, « Au cœur des manifestants, peur et solidarité », La Presse, 11 septembre 1969.

Gagnon, Lysiane, Le drame de l’enseignement du français, Montréal, Éditions La Presse, 1975.

Gagnon, Madeleine, « La femme et le langage : sa fonction comme parole en son manque » [1974], La Barre du Jour, no 50, hiver 1975, p. 45-57.

Gagnon, Madeleine, « Notes critiques sur “Le drame de l’enseignement du français” II », Chroniques, vol. 1,nos 8-9, août-septembre 1975, p. 126-131.

Gagnon, Madeleine, « Sur la langue », Chroniques, vol. 1, no 12, décembre 1975, p. 15-18.

Gagnon, Madeleine, « Des mots plein la bouche », La Barre du Jour, nos 56-57, mai-août 1977. p. 139-147.

Garon, Jean, « L’itinéraire d’un dramaturge nationaliste, Jacques Ferron » [entrevue], Le Soleil, 24 février 1968, p. 23.

Gauvin, Lise et Robert Laplante, « L’Irlande trop tôt. Une entrevue avec Victor-Lévy Beaulieu », Possibles, vol. 5, no 2,1981, p. 87-98.

Gauvreau, Claude et Jean-Claude Dussault, Correspondance 1949-1950, présentation de J.-C. Dussault et notes d’André-G. Bourassa, Montréal, L’Hexagone, 1993.

Gauvreau, Claude, Écrits sur l’art, texte établi et présenté par Gilles Lapointe, Montréal, L’Hexagone, 1996.

Gélinas, Marc-F., « Je pense en joual » [entrevue avec Tremblay], Maclean, vol. 10, no 9, septembre 1970, p. 46.

Germain, Jean-Claude, « Jean-Claude Germain au bord d’un Affront commun » [propos recueillis par Albert Brie], Le Devoir, 3 novembre 1973, p 19.

Germain, Jean-Claude et Michel Tremblay, « Le joual, c’est la substance même de notre drame », Perspectives, 17 février 1973, p. 6-9.

Gervais, André, « L’époque des cantouques » [entrevue avec Gérald Godin, juillet 1990], Cantouques & cie, Montréal, L’Hexagone, 1991, p. 157-202.

Giguère, Louise, « Louise Giguère rencontre Marcel Dubé » [entretien], Carabin, 30 mars 1967.

Gingras, Claude, « Mon Dieu que je les aime, ces gens-là ! » [entrevue avec Tremblay], La Presse, 16 août 1969, p. 26.

Girouard, Laurent, « Notre littérature de colonie », Parti pris, vol. 1, no 3, décembre 1963, p. 30-37.

Girouard, Laurent, « En lisant Le Cassé », Parti pris, vol. 2, no 4, décembre 1964, p. 62-64.

Godbout, Jacques, « Les mots tuent » [Liberté, mars-avril 1964], Le Réformiste, Montréal, Quinze, 1975, p. 43-46.

Godbout, Jacques, « Notre créole : le joual », [Lettres françaises, avril 1964], Le Réformiste, Montréal, Quinze, 1975, p. 47-49.

Godin, Gérald, « De l’Amérique française au bilinguisme à l’anglaise ou la désintégration d’un rêve » [entrevue avec Ferron], Le Nouveau Journal, 9 juin 1962, Cahier des arts, p. III.

Godin, Gérald, « Alberts, ou la vengeance » [nouvelle], Parti pris, vol. 1, no 5, février 1964, p. 37-39.

Godin, Gérald, « Un chien blanchi » [nouvelle], Parti pris, vol. 2, no 3, novembre 1964, p. 34-36.

Godin, Gérald, « Gérald Godin répond à Monique Bosco », La Presse, Montréal, 10 juin 1968 p. 4.

Godin, Gérald, « La langue, problème économique », Maintenant, no 136, mai 1974, p. 29-30.

Godin, Gérald, « L’après-joual et la mise en place de Sol », Le Jour, 11 septembre 1975, p. 10.

Godin, Gérald, Écrits et parlés I. Politique, édition préparée par André Gervais, Montréal, L’Hexagone, 1993.

Godin, Gérald, Écrits et parlés I. Culture, édition préparée par André Gervais, Montréal, L’Hexagone, 1993.

Godin, Pierre, « Le Front du Québec français évite (de justesse) l’éclatement », La Presse, 10 novembre 1969.

Gougenheim, Georges, « La défense de la langue française », Vie et langage, no 102, 1960, p. 468.

Gougenheim, Georges, « Pour un “français universel” », Vie et langage, no 106,1961, p. 232-233.

Gougenheim, Georges, « Les buts et les moyens de l’OVF », Vie et langage, no 114,1961, p. 487-488.

Groulx, Lionel, « Il ne suffit pas de parler français, il faut être français » [Orientations, 1931], dans Guy Bouthillier et Jean Meynaud (éd.), Le choc des langues au Québec 1760-1960, 1re édition, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 1971, p. 510-516.

Groulx, Lionel, Le français au Canada, Paris, Delagrave, 1932.

Groulx, Lionel, « La crise du français au Québec » [Le Devoir, 24 décembre 1960], Laurentie, no 111, février 1961, p. 577-584.

Groulx, Lionel, Mes mémoires (1940-1967), tome 4, Montréal, Fides, 1974.

Guay, Jacques, « Michel Tremblay, auteur de la pièce Les Belles-Sœurs, a fait tous les métiers et bien d’autres choses » [entrevue], Le Magazine Maclean, vol. 9, no 2, février 1969, p. 30.

Guillermou, Alain, « Français universel et français marginal », Vie et langage, 1962, p. 317-318.

Handfïeld, Micheline, « Fou ou génie ? Michel Tremblay travaille en “joual” pour éveiller le peuple québécois » [entrevue], Sept-Jours, vol. 4, no 26,14 mars 1970, p. 27.

Jasmin, Claude, « Lettre ouverte à des autruches littéraires d’ici », Le Devoir, 26 juin 1965. p. 9-10.

Jasmin, Claude, « Major, y aurait-y moyen de placer un mot ? », Le Petit Journal, 8 août 1965, p. 26.

Jasmin, Claude, « Laura Cadieux, Michel Tremblay et le joual », L’Actualité, vol. 13, no 7, juillet 1973, p. 9-10.

Keable, Jacques, « Jacques Ferron, écrivain, docteur en médecine » [entrevue], La Presse, 9 juin 1962, cahier Arts et lettres, p. 1-3.

Lachance, Micheline, « Jean Barbeau : “Je viens du bon peuple et je n’ai pas de message à lui apporter” », Québec-Presse, 18 mars 1973, p. 21.

Lalonde, Michèle, « Foi de canayenne errante », Liberté, vol. 14, no 6, novembre 1972, p. 41-49.

Lalonde, Michèle, « En toutes lettres : le français, c’est ma couleur noire », Le Jour, 1er juin 1974, p. V3.

Lalonde, Michèle, Défense et illustration de la langue québécoise : suivie de Prose et poèmes, préface de Jean-Pierre Faye, Paris, Laffont, 1979.

Landry, Louis, Et l'assimilation, pourquoi pas ?, Montréal, Les Presses libres, 1969.

Landry, Louis, Québec français ou Québec québécois ?, Montréal, Les Presses libres, 1972.

Lamy, Suzanne, D’elles, Montréal, L’Hexagone, 1979.

Langevin, André, « Concilier une langue de refus et une réalité que nous avons toujours niée », Le Devoir, 22 octobre 1960, p. 9 et 12.

Langevin, André, « Une langue humiliée », Liberté, vol. 6, no 2, mars-avril 1964, p. 119-123.

Lapalme, Georges-Émile, Pour une politique. Le programme de la Révolution tranquille, Montréal, VLB, 1988.

Lapointe, Paul-Marie, « Nous sommes une nation et nous devons faire honneur à notre langue » [La Presse, 22 juin 1957], reproduit dans Les Cahiers de Nouvelle-France, no 2, avril-juin 1957, p. 174-175.

Laporte, Pierre, « Livre blanc sur la culture » [1965], dans Guy Bouthillier et Jean Meynaud (éd.), Le choc des langues au Québec 1760-1970, 2e édition, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 1971, p. 689-693.

La Rédaction, « Quel français ? », Alerte, vol. 17, no 160, août-septembre 1960, p. 194-195.

Larue-Langlois, Jacques, « Il montre ce qu’il voit » [entrevue avec M. Tremblay], Perspectives, 20 décembre 1969, p. 8-9.

Laurence, Jean-Marie, « L’enseignement de la langue orale », L’Enseignement secondaire au Canada, vol. 12, no 1, octobre 1942, p. 48-64.

Laurence, Jean-Marie, « La langue de ceux qui parlent “sur le bien et le très bien” », L’Enseignement primaire, vol. 10, no 8, avril 1951, p. 589-591.

Laurence, Jean-Marie, « Que penser des anglicismes ? », L’École canadienne, no 6, février 1952, p. 401-407.

Laurence, Jean-Marie, « Méditation linguistique », L’École canadienne, no 8, avril 1952, p. 548-553.

Laurence, Jean-Marie, « Discours de réception à la Société Royale du Canada », L’Enseignement primaire, vol. 13, no 8, avril 1954, p. 532-536.

Laurence, Jean-Marie, « L’anglicisme, problème social », La Presse, 22 juin 1957, p. 68.

Laurence, Jean-Marie, « La langue et la civilisation », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, mai 1959, p. 9-10,43, 47, 49 et 51-52.

Laurence, Jean-Marie, « Enquête sur notre français parlé. En marge des Insolences du Frère Untel. La croisade linguistique », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, mai 1961, p. 67-68.

Laurence, Jean-Marie, « Le 13e congrès de l’ACELF à Rimouski. Rapport de la Commission no 11 », Revue annuelle de la Société du Bon Parler français, mai 1961, p. 21.

Laurence, Jean-Marie, « La langue », Le Canada français d’aujourd’hui, Québec/Toronto, Presses de l’Université Laval/University of Toronto Press, 1970, p. 76-96.

Laurendeau, André, « Bilinguisme intégral », L’Enseignement secondaire au Canada, vol. 21, no 4, janvier 1942, p. 306-309.

Laurendeau, André, Journal tenu pendant la Commission d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme, Montréal, VLB, 1990.

Laurin, Camille, Le français, langue du Québec, Montréal, Éditions du Jour, 1977.

Leclerc, Jean-Claude, « Saint-Léonard : un nouveau groupe réclame l’unilinguisme français », Le Devoir, 2 avril 1968, p. 3.

Leclerc, Yves, « Marcel Dubé après Michel Tremblay » [opinion de Dubé sur l’œuvre de Tremblay et sur le joual], Télé-Presse, semaine du 19 au 26 août 1972, p. 3 et 9.

Le Comité politique central du RIN, « Le programme du RIN. Résolution 1 », L’Indépendance, janvier 1963, p. 5.

Le Comité politique du RIN, « L’unilinguisme français fera de nous un peuple NORMAL », L’Indépendance, 16-31 mai 1968, p. 5.

Lefebvre, Gilles R., « L’étude de la culture : la linguistique », Recherches sociographiques, vol. 3, nos 1-2,1962, p. 233-249.

Lefebvre, Gilles, « La langue et le milieu », Le français parlé [neuvième session des Cours de formation nationale de la FSSJB, Sherbrooke, 4-6 octobre 1963], Saint-Hyacinthe, Alerte, 1963, p. 49-77.

Lefebvre, Gilles, « Faut-il miser sur le joual ? », Le Devoir, 30 octobre 1965, p. 16.

Lefebvre, Gilles, « Langue de Paris ou parler québécois ? », Culture vivante, no 1,1966, p. 7-10 et 57.

Lefebvre, Gilles, « Telle langue tel peuple », Culture vivante, nos 7-8,1968, p. 7-14.

Lefebvre, Gilles, « Les jalons de l’assimilation des Franco-Québécois », Maintenant, no 136,1974. P-7-19.

Lefebvre, Jacques, « Hommage à Gaston Miron » [entrevue], Le Devoir, 9 novembre 1985, p. 23 et 26.

Lefrançois, Alexis, « Entretien avec Jacques Brault » [juin 1975], Liberté, vol. 17, no 4, juillet-août 1975, p. 66-72.

Léger, Jean-Marc, « C’est l’heure d’affirmer la fraternité française », L’Action nationale, vol. 38, no 1, février 1951, p. 87-93.

Léger, Jean-Marc, « Le maintien de la langue, base de notre survivance », La Presse, 21 juin 1952, p. 49.

Léger, Jean-Marc, « Le rendez-vous des illusions », L’Action nationale, vol. 40, no 1, sep-tembre-octobre 1952, p. 47-54.

Léger, Jean-Marc, « Méditation sur un avertissement », L’Action nationale, vol. 41, no 2, février 1953, p. 85-87.

Léger, Jean-Marc, « Pour une “Union culturelle française” », L’Action nationale, vol. 42, no 2, novembre-décembre 1953, p. 158-163.

Léger, Jean-Marc, « Culture et destin national », La Presse, 23 juin 1954, p. 33.

Léger, Jean-Marc, « Mesure de notre influence réelle », L’Action nationale, vol. 44, no 4, décembre 1954, p. 332-338.

Léger, Jean-Marc, « La langue française, langue universelle ou produit de luxe ? », L’Action nationale, vol. 44, no 6, février 1955, p. 503-518.

Léger, Jean-Marc, « La langue française menacée au Québec », L’Action nationale, vol. 40, no 1, septembre 1955, p. 43-58.

Léger, Jean-Marc, « L’union culturelle française communauté des “Parlant Français” », L’Action nationale, vol. 45, no 1, octobre 1955, p. 146-151.

Léger, Jean-Marc, « Le journalisme de langue française, à la pointe du combat », L’Action nationale, vol. 40, no 4, décembre 1955, p. 332-342.

Léger, Jean-Marc, « Nous avons appris à défendre... mal, non à comprendre notre langue et notre culture », Le Devoir, 22 juin 1957, p. 1.

Léger, Jean-Marc, « Échec à la langue française dans notre enseignement », L’Action nationale, vol. 47, septembre 1957, p. 23-33.

Léger, Jean-Marc, « Blocs-notes. Le français, langue seconde au Québec ? », Le Devoir, 7 août 1958, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « Le salut de la langue française chez nous est lié à celui du Canada français comme tel », L’Action nationale, vol. 49, no 1, septembre 1959, p. 56-63.

Léger, Jean-Marc, « Dimensions de la liberté », La Revue socialiste, no 3, hiver 1959-1960, p. 1-6 et 61.

Léger, Jean-Marc, « La presse de langue française et le français universel », Vie et langage, no 104, 1960, p. 562-563.

Léger, Jean-Marc, « Le français, langue étrangère au Canada ? », Le Devoir, 22 juin 1960, p. 15.

Léger, Jean-Marc, « La situation de la langue parlée au Canada », Le Devoir, 18 août 1960, p. 8.

Léger, Jean-Marc, « Le salut de la langue française ne peut s’accommoder de demi-mesures », Le Devoir, 22 avril 1961, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « La langue française est aussi une patrie », Le Devoir, 27 novembre 1961, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « État de la langue, miroir de la nation », Meta, vol. 7, no 2, avril-juin 1962, p. 39-51 [anciennement Journal des traducteurs].

Léger, Jean-Marc, « Pour l’unilinguisme », La Presse, 20 juin 1963, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « État actuel de la langue française au Québec », Le français parlé. Documents relatifs à la neuvième session des cours de formation nationale de la Fédération des sociétés Saint-Jean-Baptiste du Québec (Sherbrooke, 4-6 octobre 1963), Saint-Hyacinthe, Alerte, 1964, p. 17-45.

Léger, Jean-Marc, « Échec au “bon parler français”. Il faut d’abord faire du français une langue indispensable chez nous », Le Devoir, 7 octobre 1963, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « L’intervention de l’État pour le salut de la langue », Le Devoir, 21 décembre 1964, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « En un français impeccable... », Le Devoir, 30 mars 1966, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « Le rapport Parent et la “dualité culturelle” », Le Devoir, 17 mai 1966, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « Un peuple à la recherche de sa langue » [sur le rapport Parent], Le Devoir, 18 mai 1966, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « To translate into French Canadian... », Le Devoir, 21 mai 1966, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « La priorité du français : M. Lesage fournit d’importantes précisions », Le Devoir, 27 mai 1966, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « Les lampions sont éteints, le drame continue », Le Devoir, 27 juin 1966, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « L’avenir du français et l’action nécessaire des pouvoirs publics », Le Devoir, 12 octobre 1966, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « Ticket, please », Le Devoir, 17 janvier 1967, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « Pour rendre un avenir français au Québec », Le Devoir, 17 avril 1967, p. 4.

Léger, Jean-Marc, « Saint-Léonard ou l’honneur du Québec », Le Devoir, 14 juin 1968, p. 9.

Léger, Jean-Marc, « L’école anglaise : il n’y a pas de libre choix », Éducation québécoise, juillet-août 1968, p. 9.

Léger, Jean-Marc, « Les Franco-québécois jouent leur existence », L’Indépendance, 1er – 15 septembre 1968.

Léger, Jean-Marc, « L’état de la langue, reflet de la société », La Presse, 18 février 1988, p. B2.

Léger, Jean-Marc, « La langue française, patrie blessée », Vers l’indépendance. Le pays à portée de main, Montréal, Leméac, 1993, p. 109-123.

Léger, Jean-Marc, Le temps dissipé. Souvenirs, Montréal, Hurtubise HMH, 1999.

Lemieux, Louis-Guy, « La gestation romanesque » [entrevue avec Michel Tremblay], Le Soleil, 21 octobre 1978, p. D2.

Lemieux, Louis-Guy, « Miron : l’homme qui a vu l’homme qui a vu... la poésie », Le Soleil, 24 février 1979, p. D4.

Lesage, Gilles, « Pourquoi la violence ? » [propos de Ferron tenus à un colloque organisé par Maintenant], Le Devoir, 28 novembre 1964, p. 5 et 12.

Lesage, Gilles, « M. Lesage convainc les étudiants de retirer une résolution (déjà votée) réclamant l’unilinguisme », Le Devoir, 15 février 1965, p. 1.

Lesage, Gilles, « Les droits scolaires dans l’enseignement. Le projet n’est pas retiré ; il est différé, dit Bertrand », Le Devoir, 28 novembre 1968.

Lesage, Gilles, « Un geste surprise qui décontenance le gouvernement. Les libéraux tentent de retarder l’adoption du bill 63 », Le Devoir, 29 octobre 1969.

Lesage, Gilles, « Nous n’accepterons jamais d’être bousculés – Bertrand » [discours de Bertrand], Le Devoir, 31 octobre 1969.

Lévesque, Claude, « L’abandon à l’écriture. Entretien avec Jacques Brault » [octobre 1987], Le proche et le lointain, Montréal, VLB, 1994, p. 79-92.

Lévesque, René, « Un village nommé Canada », Le Devoir, 8 novembre 1959.

Lévesque, René, Option Québec [texte remanié et considérablement augmenté d’une conférence donnée en septembre 1967], Montréal, Éditions de l’Homme, 1968.

Lévesque, René, La passion du Québec, Montréal, Québec/Amérique, 1978.

Lévesque, René, Attendez que je me rappelle..., Montréal, Québec/Amérique, 1987.

Lévesque, René, Chroniques de René Lévesque, Montréal, Québec/Amérique, 1987.

Lévesque, René, René Lévesque par lui-même, 1963-1984, recherche, mise en ordre et commentaires de Renald Tremblay, Montréal, Guérin, 1988.

Lévesque, René, René Lévesque : textes et entrevues, 1960-1987, textes colligés par Michel Lévesque avec la collaboration de Rachel Casaubon, préface de Claude Morin, Sillery, Presses de l’Université du Québec, 1991.

Lévesque, Robert, « Claire n’aime pas nos “Belles-Sœurs” », Québec-Presse, 2 avril 1972, p. 21.

Lévesque, Robert, « “Quand je mourrai, peut-être que La duchesse de Langeais sera un personnage complet” » [entrevue avec Tremblay], Le Devoir, 15 septembre 1990, p. C1.

Liégeois, Jean-Paul, « La victoire des poètes » [entrevue avec Godin], L’Unité, 19 au 25 novembre 1976.

Maheuski, Pétrov, Gaëtanitch Tremblayef, Géraldinov Godinski, Lucov Racinitch, Patrick Staramovich, Raoul Dugayev, Paulov Chamberlandsk, Gastonitch Mironine, Jean Marcov Piottef, « Place aux Ruskoffs », Le Quartier latin, 10 novembre 1966, p. 6.

Major, André, « Jacques Ferron ou la recherche du pays », Liberté, vol. 5, no 2, mars-avril 1963, p. 95-97.

Major, André, « Dehors, messieurs les croulants : votre société est mal faite ! », Maclean, vol. 3, no 12, décembre 1963, p. 20 et 60-62.

Major, André, « Un Canada, une langue », Parti pris, vol. 1, no 6, mars 1964, p. 53-54.

Major, André, « Pour une littérature révolutionnaire », Parti pris, vol. 1, no 8, mai 1964, p. 57-58.

Major, André, « Entre cassés » [septembre 1964], préface, Le Cassé, Montréal, Éditions Parti pris, 1964, p. 9-11.

Major, André, « La semaine dernière pas loin du pont » [nouvelle], Parti pris, vol. 2, no 3, novembre 1964, p. 37-42.

Major, André, « Le populisme », Le Petit Journal, 4 juillet 1965, p. 24.

Major, André, « Une équivoque », Le Petit Journal, 8 août 1965, p. 26.

Major, André, « De la révolte à l’indifférence », Le Devoir, 30 octobre 1965, p. 30.

Major, André, « Le romancier est un visionnaire », Liberté, vol. 7, no 6, novembre-décembre 1965, p. 492-497.

Major, André, « Jacques Ferron, le jour et la nuit », L’Action nationale, vol. 55, no 1, 1965, p. 98-103.

Major, André, « Mémoires d’un jeune canoque-VI », L’Action nationale, vol. 55, no 7, 1965, p. 869-875.

Major, André, « Quelques lignes concernant le “parler joual” et des poèmes », Le Petit Journal, semaine du 22 mai 1966, p. 42.

Major, André, « Tendances et orientations de la nouvelle littérature » [entrevue], Culture vivante, no 5,1967, p. 69.

Major, André, « Un exorcisme par le joual » [sur Tremblay], Le Devoir, 21 septembre 1968, p. 14.

Major, André, « L’œuvre (presque) complète de Jacques Ferron. Des contes qui nous viennent de l’histoire », Le Devoir, 25 janvier 1969, p. 15.

Major, André, « Jacques Ferron à la recherche du pays incertain », Europe, nos 478-479, février-mars 1969, p. 56-60.

Major, André, « Le “français” selon Henri Bélanger », Le Devoir, 6 septembre 1969, p. 13.

Major, André, « Quand tourner en rond devient un art abusif » [sur un roman de Michel Beaulieu et sur Henri Bélanger], Le Devoir, 13 septembre 1969, p. 13.

Major, André, « À joual donné, il faut (quand même) regarder les dents », Le Devoir, 14 novembre 1969, p. 5.

Major, André, « Tremblay » [entrevue], Le Devoir, 14 novembre 1969, p. 6.

Major, André, « Après le joual, la libération » [entrevue avec Gérald Godin, Le Devoir, 14 novembre 1969], Écrits et parlés I. Culture, édition préparée par André Gervais, Montréal, L’Hexagone, 1993, p. 71-73.

Major, André, « Un entraîneur : Henri Bélanger », Le Devoir, 14 novembre 1969, p. 7.

Major, André, « Journal d’un hypnotisé (fragments 2) », Liberté, vol. 16, no 2, mars-avril 1974, p. 43-49.

Major, André, « Pour une lecture des œuvres québécoises », Québec français, no 16, novembre 1974, p. 20-21.

Major, André, « Langagement (1960-1975) », Voix et images, vol. 1, no 1, septembre 1975, p. 120-124.

Major, André, « Empêtré dans le langage », Possibles, vol. 11, no 3, printemps-été 1987, p. 194.

Major, André, « Dis-le dans tes mots, moman va comprendre », Le Devoir, 12 décembre 1992, p. B10.

Major, André, « Les zélateurs de la langue québécoise », Le Devoir, 5 janvier 1993, p. A14.

Major, André, « La sourde rumeur de l’inédit », Liberté, vol. 36, no 6, décembre 1994, p. 66-70.

Major, André, Le sourire d’Anton ou L’adieu au roman. Carnets, 1975-1992, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2001.

Marcel, Jean, « Pleure pas, Jasmin », L’Action nationale, vol. 55, no 1, septembre 1965, p. 93-97.

Marcel, Jean, Le joual de Troie, Montréal, Éditions du Jour, 1973.

Marcel, Jean, « Il court encore », Le joual de Troie [seconde édition], préface de Pierre Vadeboncoeur, Montréal, E.I.P, 1982, p. 239-357.

Marcel, Jean, « Questions de langue et d’identité », Pensées, passions et proses, Montréal, L’Hexagone, 1992, p. 67-139.

Martel, Réginald, « Ce maudit Beaulieu ! », La Presse, 30 janvier 1971, p. C3.

Martel, Réginald, « Gaston Miron, prix Molson. Le grand thème, la condition humaine », La Presse, 9 novembre 1985, p. El et E3.

Martel, Réginald, « Mini-débat sur le statut du français » [avec Gérald Godin et Yves Beauchemin], La Presse, 6 avril 1989, p. K2.

McKenna, Brian, « New Socialist group from McGill and SGWU plans to fight for separate, unilingual Quebec. Workers of St-Leonard unite, English students urge », The Montreal Star, 16 septembre 1969.

Messier, Nicole, « Michel Tremblay » [entrevue], Le Petit Journal, 27 décembre 1970, p. 3.

Miron, Gaston, À bout portant. Correspondance de Gaston Miron à Claude Haeffely, 1954-1965, Montréal, Leméac, 1989.

Miron, Gaston, « Situation de notre poésie », La Presse, 22 juin 1957, p. 70.

Miron, Gaston, « L’enseignement de la littérature en rapport avec l’état de langue », Liberté, vol. 10, no 3, mai-juin 1968, p. 99-102.

Miron, Gaston, « Débats » [Rencontre québécoise internationale des écrivains : « L’écriture est-elle récupérable ? », octobre 1974], Liberté, vol. 17, no 97-98, janvier-avril 1975, p. 115-116, 218-219,231-232, 286-287, 291.

Miron, Gaston, « Troisième séance. Débats » [Rencontre québécoise internationale des écrivains : « Où en sont les littératures nationales ? », octobre 1976], Liberté, vol. 19, nos 4-5, juillet-octobre 1977, p. 136-141.

Miron, Gaston, « Gaston Miron, Prix Duvernay. “Je suis fier d’appartenir à la littérature québécoise” », Le Devoir, 4 mars 1978, p. 35.

Miron, Gaston, Les signes de l’identité [allocution prononcée à la remise du prix David, octobre 1983], Montréal, Éditions du Silence, 1983.

Miron, Gaston, « Chus tanné », dans L’Union des écrivains québécois (dir.), L’avenir du français au Québec, Montréal, Québec/Amérique, 1987, p. 175-187.

Miron, Gaston, L’homme rapaillé, texte annoté par l’auteur, préface de Pierre Nepveu, Montréal, L’Hexagone, 1994.

Miron, Gaston, L’homme rapaillé, Montréal, Typo, 1996.

Miron, Gaston et Jean Larose, « Gaston Miron par lui-même » [transcription d’une entrevue radiodiffusée, 1990], Liberté, vol. 39, no 5, octobre 1997, p. 11-44.

Miron, Gaston, « Malmener la langue » [1993], dans Lise Gauvin, L'Écrivain francophone à la croisée des langues, Paris, Khartala, 1997, p. 49-69 [republié en partie sous le titre « Les années de formation. Entretien avec Gaston Miron », Études françaises, vol. 35, nos 2-3,1999, p. 161-168].

MSA [René Lévesque et Pierre O’Neil], Ce pays qu’on peut bâtir, Montréal, MSA, 1968.

O’Neil, Jean, « “Le créateur et l’engagement”, une savante joute oratoire au IVe Congrès du Spectacle », La Presse, 6 mai 1962, p. 37.

Ouellette, Fernand, « La lutte des langues et la dualité du langage » [Liberté, mars-avril 1964], Les actes retrouvés, Montréal, BQ, 1996, p. 153-185.

Ouellette, Fernand, « Retour aux sources », dans Écrire en notre temps, Montréal, HMH, 1979, p. 103-106.

Parti pris, « Présentation » [premier numéro], Parti Pris, vol. 1, no 1, octobre 1963, p. 2-4.

Parti québécois, La solution [le programme du Parti québécois présenté par René Lévesque], Montréal, Éditions du Jour, 1970,125 p.

Parti québécois, Le programme, l’action politique, les statuts de règlements, 1971.

Parti québécois, Un gouvernement du Parti québécois s’engage... [programme du PQ], 1973.

PC, « Le français tel que parlé par les Québécois est précieux – Henri Bélanger », La Presse, 4 décembre 1969, p. 77.

Pelletier, Jacques, André Vanasse et Henri-Paul Jacques, « L’écriture : ultime recours, une entrevue avec André Major », Voix et images, vol. 10, no 3, printemps 1985, p. 12-21.

Pelletier, Réal, « Contre l’unilinguisme, Lévesque retient néanmoins l’indépendance comme solution », Le Devoir, 4 novembre 1963, p. 1 et 10.

Piotte, Jean-Marc, « Deux notes sur la langue », Chroniques, vol. 1, no 5, mai 1975, p. 3-5.

Pontaut, Alain, « Jacques Ferron : “Chénier a eu un tort : il n’avait pas lu Guevara” », La Presse, 3 février 1968, p. 24.

Pontaut, Alain, « Marcel Dubé. La difficulté de se servir d’une langue à moitié usuelle », La Presse, 5 octobre 1968.

Proulx, Jérôme, « Le bill 63 », Panier de crabes, Montréal, Éditions de l’Homme, 1971, p. 143-194.

Provost, Gilles, « Un Front commun du “Québec français” organise la résistance contre le bill 63 », Le Devoir, 27 octobre 1969.

R. M., « Jacques Ferron en phrases détachées » [entrevue], La Presse, 4 novembre 1978, p. D2.

Renaud, André et Pierre Lemieux, « Rencontre avec J.-H. Bélanger » [entrevue], Le Droit, 7 mars 1970, p. 7.

Renaud, Jacques, « Ça ira ! », L’Indépendance, avril 1963, p. 4.

Renaud, Jacques, « La peur d’avoir peur », L’Indépendance, avril 1963, p. 8.

Renaud, Jacques, « La farce de l’enquête sur le bilinguisme », L’Indépendance, juillet-août 1963, p. 3.

RIN, « Pour l’unilinguisme », Le Devoir, 6 janvier 1961, p. 4.

RIN, [Publicité], Le Devoir, 24 juin 1961, p. 21.

RIN, [Publicité], Le Devoir, 30 juin 1961, p. 14.

RIN, « Le programme du RIN » [octobre 1962], Une idée qui somnolait. Écrits sur la souveraineté du Québec depuis les origines du RIN (1958-2000), préface de Pierre Bourgault, anthologie préparée par Michel Martin, Montréal/Marseille, Comeau et Nadeau/Agone éditeur, 2000, p. 243-250.

RIN, Programme politique du RIN [adopté au congrès de mai 1965], Montréal, s.é., 1965.

RIN, « Un moyen efficace », L’Indépendance, juin 1965, p. 2.

RIN, « L’unilinguisme, la seule solution », L’Indépendance, 15 novembre 1965, p. 4.

RIN, « Le RIN vous propose le Québec de demain » [programme politique adopté en vue des élections provinciales], L’Indépendance, 15 mars 1966.

Rioux, Lucien, « De Paris. Gilles Vigneault, le Brassens canadien », Le Devoir, 21 avril 1969, p. 8.

Rioux, Marcel, « Idéologie et crise de conscience du Canada français » [Cité Libre, décembre 1955, vol. 1, no 29], dans Yvan Lamonde (éd.), en collaboration avec Gérard Pelletier, Cité libre. Une anthologie, Montréal, Stanké, 1991, p. 264-289.

Rioux, Marcel, « Réponses au questionnaire de L’Action nationale » [sur le français dans les universités québécoises], L’Action nationale, vol. 49, no 7, mars 1960, p. 572-575.

Rioux, Roger, « M. Lévesque le propose. Un contre-projet “temporaire” au bill des droits linguistiques », Montréal-Matin, 11 décembre 1968.

Roy, Raoul, « Manifeste politique. Propositions programmatiques de La Revue socialiste », La Revue socialiste, no 1, printemps 1959, p. 13-27.

Roy, Raoul, « L’unilinguisme », La Presse, 20 octobre 1960.

Roy, Raoul, « L’unilinguisme », L’indépendantiste, no 2, juin 1966, p. 13-15.

Roy, Raoul, « Pour un indépendantisme inconditionnel et urgentiel », L’Indépendantiste, no 3, printemps 1968.

Roy, Raoul, « La lutte pour la langue, l’école et la culture françaises », La Revue indépendantiste, nos 1-2, printemps, 1977, p. 25-28.

Roy, Raoul, « Entrevue avec Gaston Miron », La revue indépendantiste, nos 8-9-10, automne 1979, p. 22-34.

Royer, Jean, « Gilles Vigneault par lui-même », L’Action, 20 janvier 1967.

Royer, Jean, « Gilles Vigneault Paris-Québec. Mon Pays c’est peut-être un langage » [entrevue], L’Action, 24 mai 1969, p. 21.

Royer, Jean, « Entretien avec Gaston Miron », Estuaire, no 30, hiver 1984, p. 74-80.

Royer, Jean, « Miron – Paris rend hommage à cette “sorte de miracle québécois” », Le Devoir, 16 juin 1984, p. 21 et 31.

Royer, Jean, « Gaston Miron : “Je suis souverain de moi-même” » [entrevue], Le Devoir, 9 novembre 1985, p. 23 et 26.

Royer, Jean, « “Je suis un naïf des mots” » [sur Miron], Le Devoir, 10 novembre 1990, p. D10.

Ryan, Claude, « Les fruits amers de l’intolérance », Le Devoir, 5 septembre 1969.

Saint-Martin, Fernande, La littérature et le non-verbal [1958], Montréal, L’Hexagone, « Typo », 1994.

Saint-Pierre, Gaston, « Trois écrivains parlent de la critique » [entrevue avec Ferron, entre autres], Le Devoir, 23 mai 1964, p. 9.

Sauvageau, Yves, « Réponse à M. Guy Desautels sur le “Joual” », Le Devoir, 22 avril 1970, p. 10.

Scully, Robert Guy, « Victor-Lévy Beaulieu entre le roman et l’essai », Le Devoir, 11 mars 1972, p. 13.

SSJBM [En collaboration avec la FSSJB du Québec], Statut de la langue française au Québec [mémoire présenté au Premier Ministre du Québec], 18 avril 1967.

Stratégie, « Pratiques littéraires : rapports artistique/politique/linguistique », Stratégie, no 8,1974, p. 7-39.

Stratégie, « Langue, lutte des classes et oppression nationale », Stratégie, no 11, printemps-été 1975, p. 12-22.

Taschereau, Yves, « Le tournant d’Yvon Deschamps » [entrevue], Le Devoir, 18 mai 1974 » p. 21.

Théoret, France, « Dépendances », La Barre du Jour, no 50, hiver 1975, p. 28-29.

Thériault, Jacques, « À la Rencontre des écrivains, Gaston Miron témoigne de l’identité culturelle québécoise », Le Devoir, 8 octobre 1974, p. 15.

Trait, Jean-Claude, « Interview de Victor-Lévy Beaulieu », La Presse, 4 avril 1971, p. D2.

Trait, Jean-Claude, « Victor-Lévy Beaulieu ou l’histoire d’un “joualeux” » [entrevue], La Presse, 4 novembre 1972, p. D3.

Trait, Jean-Claude, « Tremblay : “le joual se défend tout seul” » [entrevue], La Presse, 16 juin 1973, p. D2.

Trait, Jean-Claude, « Une seule devise pour André Major : vivre et écrire » [entrevue], La Presse, 23 février 1974, p. C2.

Trait, Jean-Claude, « Michel Tremblay : “Qu’on me câlisse donc la paix” », Le Jour, 2 juillet 1976, p. 17.

Tremblay, Jean-Noël, [allocution prononcée lors de la séance inaugurale, 6 septembre], Biennale de la langue française. Textes et allocutions, Québec, 1967, inédit, p. 1.

Tremblay, Jean-Noël, [conférence de presse, 11 septembre], Biennale de la langue française. Textes et allocutions, Québec, 1967, inédit, non paginé.

Tremblay, Michel, « L’intelligence de rire de soi-même », s.d., s.l., dans Claude Pelletier (éd.), Michel Tremblay. Dossier de presse, Sherbrooke, Séminaire de Sherbrooke, 1981, non paginé.

Tremblay, Michel, « Michel Tremblay par Michel Tremblay », Nous, septembre 1973, p. 14.

Tremblay, Michel, « Ce que le mot théâtre signifie » [discours de réception du prix Victor-Morin], La Presse, 14 décembre 1974, p. D6.

Tremblay, Michel, « Quand on s’attaque à une langue, on redevient intelligent », Possibles, vol. 11, no 3,1987, p. 211-213.

Tremblay, Odile, « Batèche de Miron ! », Le Devoir, 19-20 novembre 1994, p. C6.

Tremblay, Régis, « Miron le “caller” », Le Soleil, 12 janvier 1980, p. D1.

Trépanier, François, « Exaspéré, Lévesque quitte l’Assemblée nationale », La Presse, 31 octobre 1969.

Trudeau, Pierre Elliott, « De quelques obstacles à la démocratie au Québec [1958], dans À contre-courant. textes choisis 1939-1996, choix et présentation de Gérard Pelletier, Montréal, Stanké, 1996, p. 89-110.

Trudeau, Pierre Elliott, « Le Québec et le problème constitutionnel » [1965], Le fédéralisme et la société canadienne-française, Montréal, HMH, 1967, p. 7-59.

Turi, Giuseppe, « Face au mur canadien-français, les Italiens du Québec s’anglicisent », La Patrie, 13 septembre 1962, p. 3.

Turi, Giuseppe, « La culture québécoise est-elle francophone ? », Le Devoir, 4 juin 1971, p. 5.

Turi, Giuseppe, « La seule langue possible pour les Québécois », Le Devoir, 20 septembre 1971, p. 4.

Turi, Joseph G., Une culture appelée québécoise, Montréal, Éditions de l’Homme, 1971.

Turi, Giuseppe, « Les Québécois n’ont pas raison d’avoir peur », Le Jour, 22 mars 1974.

Un universitaire d’Ottawa [Marcel Chaput], « Le français est banni comme langue de travail : le “système” semble écarter tout espoir de modifier la situation à Ottawa », Le Devoir, 22 juin 1960, p. 18.

Vie et langage [Alain Guillermou], « Pour le français universel », Vie et langage, no 102, 1960, p. 450-452.

2. ÉTUDES

2.1 Textes théoriques

Anderson, Benedict, L’imaginaire national. Réflexions sur l’origine et l’essor du nationalisme, traduction de Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris, La Découverte, 2002.

Baggioni, Daniel, Langues et nations en Europe, Paris, Payot, 1997.

Barthes, Roland, Le degré zéro de l’écriture, Paris, Gonthier, 1964.

Barthes, Roland, « Écrire, verbe intransitif ? » [1966], Le bruissement de la langue. Essais critiques IV, Paris, Seuil, 1984, p. 21-32.

Benjamin, Walter, Paris, capitale du XIXe siècle. Le livre des passages, traduction de Jean Lacoste, Paris, Éditions du Cerf, 1989.

Berman, Antoine, « Hölderlin : le national et l’étranger », L’épreuve de l’étranger, Paris, Gallimard, 1984, p. 250-278.

Bourdieu, Pierre, « Le fétichisme de la langue », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 1, no 4,1975, p. 2-32.

Bourdieu, Pierre, « L’économie des échanges linguistiques », Langue française, no 34, mai 1977. p. 17-34.

Boyer, Henri (dir.), Sociolinguistique : territoire et objets, Paris, Delachaux et Niestlé, 1996.

Boyer, Henri, « Ni concurrence, ni déviance : l’unilinguisme français dans ses œuvres », Lengas. Revue de sociolinguistique, no 48, 2000, p. 89-101.

Boyer, Henri, Introduction à la sociolinguistique, Paris, Dunod, 2001.

Calvet, Louis-Jean, La guerre des langues et les politiques linguistiques, Paris, Hachette, 1999.

Calvet, Louis-Jean, Linguistique et colonialisme, Paris, Payot, 2002 [1974].

Cambron, Micheline et Hans-Jürgen Lüsebrink, « Presse, littérature et espace public : de la lecture et du politique », Études françaises, vol. 36, no 3, p. 127-145.

Casanova, Pascale, « Nouvelles considérations sur les littératures mineures », Littératures classiques, vol. 31,1997, p. 233-247.

Caussat, Pierre, Dariusz Adamski et Marc Crépon, La langue, source de la nation. Messianismes séculiers en Europe centrale et orientale (du XVIIIe au XXe siècle), Paris, Mardaga, 1996.

Coenen-Huther, Jacques, « Parsons et Gurvitch : exigence de totalité et réciprocité de perspectives », Sociologie et sociétés, vol. 21, no 1,1989, p. 87-96.

Darnell, Regna, « Benjamin Lee Whorf et les fondements boasiens de l’ethnolinguistique contemporaine », Anthropologie et Sociétés, vol. 23, no 3,1999, p. 53-68.

Dastur, Françoise, Hölderlin. Tragédie et modernité, Paris, Encre marine, 1992.

Deleuze, Gilles et Félix Guattari, Kafka. Pour une littérature mineure, Paris, Minuit, 1975.

Deleuze, Gilles et Félix Guattari, Mille Plateaux, Paris, Minuit, 1980.

Derrida, Jacques, Le monolinguisme de l’autre ou La prothèse d’origine, Paris, Galilée, 1996.

Dubois, Jean et al, Dictionnaire de linguistique, Paris, Larousse, 1973.

Elbaz, Mikhaël et Denise Helly, « Modernité et postmodernité des identités nationales », Anthropologie et sociétés, vol. 19, no 3,1995, p. 15-35.

Farge, Arlette, Des lieux pour l'histoire, Paris, Seuil, 1997.

Fishman, Joshua, « L’organisation socioculturelle : création ou reflet de la langue », Sociolinguistique, préface d’Albert Verdoodt, Paris/Bruxelles, Nathan/Labor, 1971, p. 105-119.

Fishman, Joshua, « Aménagement et norme linguistiques en milieux linguistiques récemment conscientisés », dans Édith Bédard et Jacques Maurais (dir.), La norme linguistique, Québec, Conseil de la langue française/Le Robert, 1983, p. 383-394.

Foucault, Michel, Les mots et les choses : une archéologie des sciences humaines, Paris, Gallimard, 1999 [1966].

Gerhardi, Gerhard C., « The “génie des langues” and the rise of linguistic nationalism », dans Helmut Kreuzer, Karl Riha et Christian Thomsen (dir.), Von Rubens zum Dekonstruktivismus, Heidelberg, Universitätverlag C. Winter, 1993, p. 26-41.

Gobard, Henri, L’aliénation linguistique. Analyse tétraglossique, préface de Gilles Deleuze, Paris, Flammarion, 1976.

Grutman, Ramier, « L’écrivain flamand et ses langues. Note sur la diglossie des périphéries », Revue de l’institut de sociologie, vol. 62,1990-91, p. 115-128.

Grutman, Rainier, « La langue paternelle en littérature : réflexions sur un fétiche », Discours social/Social Discourse, vol. 5, nos 3-4,1993, p. 43-54.

Hagège, Claude, Halte à la mort des langues, Paris, Odile Jacob, 2000.

Harel, Simon, « Le fétiche de la langue morte », Discours social/Social Discourse, vol. 5, nos 3-4,1993, p. 99-115.

Helly, Denise, « Les transformations de l’idée de nation », dans Yvan Lamonde et Gérard Bouchard (dir.), La nation dans tous ses états. Le Québec en comparaison, Paris, L’Harmattan, 1997, p. 311-335.

Herder, Johann Gottfried, Traité sur l’origine de la langue, introduction, traduction et notes de Pierre Pénisson, Paris, Aubier-Montaigne, 1977.

Hobsbawm, Éric, Nations et nationalisme depuis 1780, trad. par Dominique Peters, Paris, Gallimard, 2001 [1992].

Hölderlin, Friedrich, Œuvres, volume publié sous la direction de Philippe Jaccottet, Paris, Gallimard, 1967.

Hroch, Miroslav, « De l’ethnicité à la nation : un chemin oublié vers la modernité », Anthropologie et sociétés, vol. 19, no 3,1995, p. 71-86.

Jacques, Daniel, Nationalité et modernité, Montréal, Boréal, 1998.

Koerner, Konrad, « Toward a History of Modem Sociolinguistics », American Speech, vol. 66, no 1, printemps 1991, p. 57-70.

Koerner, Konrad, « Aux sources de la sociolinguistique », Linguisticce Investigationes, vol. 10, no 2,1986, p. 381-401.

Lacoue-Labarthe, Philippe, L’imitation des modernes, Paris, Galilée, 1985.

Lamonde, Yvan, « L’histoire culturelle comme domaine historiographique au Québec », Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 51, no 2, automne 1997, p. 285-299.

Mackey, William F„ « La modification par la loi du comportement langagier », dans Paul Pupier et José Woehrling (dir.), Langage et droit, Actes du premier congrès de l’Institut international de droit linguistique comparé tenu du 27 au 29 avril 1988 à l’Université du Québec à Montréal, Montréal, Wilson et Lafleur, 1989, p. 45-54.

Mackey, William F., « La politique linguistique dans l’évolution d’un État-nation », dans Pierre Martel et Jacques Maurais (dir.), Langues et sociétés en contact. Mélanges offerts à Jean-Claude Corbeil, Tübingen, Niemeyer, 1994, p. 61-70.

Mailhot, José, « Les rapports entre la langue et la culture », Meta, vol. 14, no 4, décembre 1969, p. 200-206.

Meschonnic, Henri, De la langue française. Essai sur une clarté obscure, Paris, Hachette, 2001.

Mounin, Georges, Clefs pour la linguistique, Paris, Seghers, 1971.

Mounin, Georges, La linguistique du XXe siècle, Paris, PUF, 1975.

Rancière, Jacques, Aux bords du politique, Paris, La fabrique, 1998.

Rancière, Jacques, Le partage du sensible, Paris, La fabrique, 2000.

Robin, Régine, « La fêlure de la parole », Le deuil de l’Origine. Une langue en trop, la langue en moins, Paris, Presses Universitaires de Vincennes, 1993, p. 7-50.

Robin, Régine, « Langue-délire et langue-délit », Discours social/Social Discourse, vol. 5, nos 3-4, 1993, p. 3-30.

Swiggers, Pierre, « Les fondements théoriques de la sociologie du langage : Marcel Cohen et l’approche sociale du langage », Bulletin de la société linguistique de Paris, tome 92, fascicule 1, 1997, p. 27-45.

Taylor, Charles, « Le langage et la nature humaine », La liberté des modernes, traduction de Philippe de Lara, Paris, PUF, 1997, p. 21-66.

Taylor, Charles, Hegel et la société moderne, traduction de Pierre R. Desrosiers, Sainte-Foy/Paris, PUL/Cerf, 1998.

Taylor, Charles, « La voix de la nature » et « Des langages plus subtils », Les sources du moi. La formation de l’identité moderne, traduction de Charlotte Melançon, Montréal, Boréal, 1998, p. 387-650.

Thomas, Jean-Jacques, La langue volée. Histoire intellectuelle de la formation de la langue française, Berne/Francfort/New York/Paris, Peter Lang, 1989.

Touraine, Alain, Critique de la modernité, Paris, Fayard, 1992.

Weinrich, Uriel, « Unilinguisme et multilinguisme », Le Langage, Paris, Gallimard, « Encyclopédie de la Pléiade », 1968, p. 647-684.

2.2 Contexte sociohistorique

Beaudry, Lucille, « Le marxisme au Québec : une hégémonie intellectuelle en mutation (1960-1980) », dans Lucille Beaudry, C. Deblock et J.-J. Gislain (dir.), Un siècle de marxisme, Sillery, Presses de l’Université du Québec, 1990, p. 259-281.

Bédard, Éric et Xavier Gélinas, « Critique d’un néo-nationalisme en histoire du Québec », dans Stéphane Kelly (dir.), Les idées mènent le Québec. Essai sur une sensibilité historique, Québec, PUL, 2003, p. 73-91.

Behiels, Michael, « Le père Georges-Henri Lévesque et l’établissement des sciences sociales à Laval, 1938-1955 », Revue de l’Université d’Ottawa, vol. 52, no 3, juillet-septembre 1982, p. 355-376.

Behiels, Michael, Prelude to Quebec's Quiet Revolution. Liberalism versus Neo-Nationalism, 1945-1960, Montréal/Kingston, McGill-Queen’s University, 1985.

Bélanger, André-J., Ruptures et constantes. Quatre idéologies du Québec en éclatement : La Relève, la JEC, Cité libre, Parti pris, Montréal, Hurtubise HMH, 1977.

Bernard, Paul, « Alliances de classes et mésalliances conceptuelles : de la classe ethnique à la bourgeoisie de l’État québécois », dans Guy Rocher et al. (éd.), Continuité et rupture. Les sciences sociales au Québec, tome 2, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1984, p. 557-596.

Bouchard, Éric, Raymond Barbeau et l’Alliance laurentienne. Les ultras de l’indépendantisme québécois, Montréal, Université de Montréal, M.A., 1997.

Bourque, Gilles et Gilles Dostaler, Socialisme et indépendance, Montréal, Boréal Express, 1980.

Bourque, Gilles, « L’œuvre de Maurice Séguin », dans Robert Comeau (éd.), Maurice Séguin, historien du pays québécois, Montréal, VLB, 1987, p. 72-80.

Bourque, Gilles, « Société traditionnelle, société politique et sociologie québécoise (1945-1980) », Cahiers de recherche sociologique, no 20,1993, p. 45-83.

Brunet, Jean-Marc, Le prophète solitaire : Raymond Barbeau et son époque, Montréal, Ordre naturiste et social de Saint-Marc L’Évangéliste, 2000.

Degagné, Sébastien, « Sur la gauche et l’extrême-gauche au Québec : 30 ans après mai 1968 », Le Bulletin d’histoire politique, vol. 6, no 1, automne 1997, p. 75-87.

Deleuze, Magali, « Une définition “historique” de l’intellectuel québécois en 1960 ? », Cahiers d’histoire, vol. 16, no 1, printemps 1996, p. 25-33.

Deleuze, Magali, L’une et l’autre indépendance (1954-1964). Les médias au Québec et la guerre d’Algérie, Montréal, Points de fuite, 2001.

Denis, Roch et Luc Racine, « La conjoncture québécoise depuis 1960 », Socialisme québécois, avril 1971, vol. 21-22, p. 17-79.

Denis, Roch, Luttes de classes et question nationale au Québec (1948-1968), Montréal, Presses socialistes internationales, 1979.

Deshaies, Bruno, « De Groulx à l’École de Montréal : une impasse », Le Bulletin d’histoire politique, vol. 7, no 1, automne 1998, p. 119-126.

Dion, Léon, Québec 1945-2000, tome 2, Les intellectuels et le temps de Duplessis, Sainte-Foy, PUL, 1993.

Elbaz, Mikhaël, Andrée Fortin et Guy Laforest (dir.), Les frontières de l’identité : modernité et postmodernisme au Québec, Sainte-Foy/Paris, PUL/L’Harmattan, 1996.

Faucher, Albert (dir.), Cinquante ans de sciences sociales à l’Université Laval. L’histoire de la Faculté des sciences sociales (1938-1988), Sainte-Foy, Faculté des sciences sociales de l’Université Laval, 1988.

Fortin, Andrée, Passage de la modernité. Les intellectuels québécois et leurs revues, Québec, PUL, 1995.

Fournier, Louis, FLQ. Histoire d’un mouvement clandestin, Montréal, Québec/Amérique, 1982.

Fournier, Marcel, L’entrée dans la modernité. Science, culture et société au Québec, Montréal, Éditions Saint-Martin, 1986.

Fraser, Graham, Le Parti québécois, Montréal, Libre expression, 1984.

Gagné, Gilles, « Tradition et modernité au Québec : d’un quiproquo à l’autre », dans Mikhaël Elbaz, Andrée Fortin et Guy Laforest (dir.), Les frontières de l’identité, Sainte-Foy/Paris, PUL/L’Harmattan, 1996, p. 65-81.

Gagnon, Alain-G. et Stephen Brooks, Les spécialistes des sciences sociales et la politique au Canada : entre l’ordre des clercs et l’avant-garde, trad. par Claire Dupond et Hervé Juste, Montréal, Boréal, 1994.

Gagnon, Nicole, « Les sociologues de Laval et les questions de culture : quelques jalons historiques », dans Guy Rocher et al. (éd.), Continuité et rupture. Les sciences sociales au Québec, tome 1, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1984, p. 221-231.

Gariépy, André, Jean-Marc Léger. Un intellectuel nationaliste du Québec contemporain, Sainte-Foy, Université Laval, M.A., 1996.

Gélinas, Xavier, « La droite intellectuelle et la Révolution tranquille : le cas de la revue Tradition et progrès (1957-1962) », The Canadian Historical Review, vol. 77, no 3, septembre 1996, p. 353-387.

Gélinas, Xavier, « Déclin et disparition de la droite intellectuelle québécoise (1956-1966) », Société, nos 20-21, été 1999, p. 95-110.

Godin, Pierre, René Lévesque. Héros malgré lui, Montréal, Boréal, 1994.

Godin, Pierre, René Lévesque. L’espoir et le chagrin, Montréal, Boréal, 1996.

Labrecque, Jean-Claude (réalisateur), Le RIN, Productions Virage, Québec, 2002, 78 min.

Lamarre, Jean, Le devenir de la nation québécoise selon Maurice Séguin, Guy Frégault et Michel Brunet (1944-1969), Sillery, Septentrion, 1993.

Lamonde, Yvan, « La trame des relations entre la Belgique et le Québec (1830-1940) : la primauté de la question sociale », dans Ginette Kurgan-van Hentenryk (dir.), La question sociale en Belgique et au Canada (XIXe-XXe siècles), Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 1988, p. 173-183.

Lamonde, Yvan (éd.), en collaboration avec Gérard Pelletier, Cité libre. Une anthologie, Montréal, Stanké, 1991.

Lamonde, Yvan, « La spécificité des intellectuels des années 1950 au Québec », Bulletin d’histoire politique, vol. 3, no 1, automne 1994, p. 19-24.

Lapointe, Mathieu, Nationalisme et socialisme dans la pensée de Raoul Roy, 1935-1965, Montréal, Université de Montréal, M.A. en histoire, 2002.

Laurin-Frenette, Nicole, « La sociologie des classes sociales au Québec de Léon Gérin à nos jours », dans Guy Rocher et al. (éd.), Continuité et rupture. Les sciences sociales au Québec, tome 2, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1984, p. 531-555.

Léger, Jean-Marc, « Le Devoir des années 1947 à 1962 », dans Robert Lahaise (dir.), Le Devoir. Reflet du Québec au 20e siècle, préface de Lise Bissonnette, postface de Guy Rocher, Montréal, Hurtubise HMH, 1994, p. 375-388.

Maclure, Jocelyn, « De l’École de Montréal à Fernand Dumont : les effets de la conquête sur l’identité québécoise », Récits identitaires. Le Québec à l’épreuve du pluralisme, Montréal, Québec/Amérique, 2000, p. 46-49.

McRoberts, Kenneth. « The Sources of Neo-Nationalism in Quebec », Ethnic and Racial Studies, vol. 7, no 1, janvier 1984, p. 55-85.

Méchoulan, Éric, « La construction de la modernité historiographique au Québec : Les normes de Maurice Séguin », dans Ginette Michaud et Élisabeth Nardout-Lafarge (dir.), Construction de la modernité au Québec, Outremont, Lanctôt (à paraître).

Milner, H. et Milner, S.H., The De-Colonization of Quebec. An Analysis of Left-Wing Nationalism, Toronto, McClelland and Stewart, 1973.

Monière, Denis, Le développement des idéologies au Québec, Montréal, Québec/Amérique, 1977.

Moore, Marie-France, « Mainmise, version québécoise de la contre-culture », Recherches sociographiques, vol. 14, no 3,1973, p. 363-381.

Nemni, Max, « Organicisme, historicisme et culturalisme dans le nationalisme québécois d’aujourd’hui », dans Michel Sarra-Bournet (dir.), avec la collaboration de Jocelyn Saint-Pierre, Les nationalismes au Québec du XIXe au XXIe siècle, Sainte-Foy, PUL, 2001, p. 183-193.

Ouellet, Fernand, « La modernisation de l’historiographie et l’émergence de l’histoire sociale », Recherches sociographiques, vol. 26, nos 1-2,1985, p. 11-83.

Ouellet, Fernand, « La question sociale au Québec, 1880-1930. Perspectives historiographiques et critiques », dans Ginette Kurgan-van Hentenryk (dir.), La question sociale en Belgique et au Canada, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 1988, p. 45-80.

Page, Carole, Décolonisation et question nationale québécoise, Montréal, UQÀM, M.A. en science politique, 1978.

Pelletier, Gérard, Les années d’impatience (1950-1960), Montréal, Stanké, 1983.

Pelletier, Jacques (dir.), L’avant-garde culturelle et littéraire des années 1970 au Québec, Montréal, Université du Québec à Montréal, 1986.

Pelletier, Jacques, « Constitution d’une avant-garde littéraire », Études littéraires, vol. 20, no 1, printemps-été 1987, p. 111-130.

Pelletier, Réjean, « L’idéologie du RIN : une idéologie d’affirmation », dans Fernand Dumont et Pierre Savard (dir.), Idéologies au Canada français, 1940-1976. Tome 3 : les partis politiques-l’Église, Québec, PUL, 1981, p. 213-234.

Pelletier, Réjean, Partis politiques et société québécoise. De Duplessis à Bourassa (1944-1970), Montréal, Québec/Amérique, 1989.

Picard, Jean-Claude, Camille Laurin. L’homme debout, Montréal, Boréal, 2003.

Potvin, A., L’alliée-nation de l’idéologie nationaliste de la revue Parti pris ou pour comprendre le nationalisme québécois, Ottawa, Université d’Ottawa, Thèse de doctorat, 1971.

Renaud, Sylvie, Cahiers de Nouvelle-France et Nouvelle-France. La droite intellectuelle face à la Révolution tranquille, 1957-1964, Montréal, Université de Montréal, M.A. en histoire, 1994.

Rudin, Ronald, Histoire du Québec anglophone (1759-1980), Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1986.

Rudin, Ronald, Faire de l’histoire au Québec, Sillery, Septentrion, 1998.

Saint-Amant, Pierrette, La revue Parti pris et le nationalisme socialiste, Québec, Université Laval, M.A., 1976.

Séguin, Maurice, « Les Normes », dans Pierre Tousignant et Madeleine Dionne-Tousignant (éd.), Les Normes de Maurice Séguin. Le théoricien du néo-nationalisme, Montréal, Guérin, 1999, p. 99-240.

Tousignant, Pierre, « Maurice Séguin et l’historiographie québécoise revisitée par Ronald Rudin », dans Pierre Tousignant et Madeleine Dionne-Tousignant (éd.), Les Normes de Maurice Séguin. Le théoricien du néo-nationalisme, Montréal, Guérin, 1999, p. 245-258.

Trépanier, Pierre, « Lionel Groulx, historien », Les Cahiers des Dix, no 47,1992, p. 247-277.

Trépanier, Pierre, « Notes pour une histoire des droites intellectuelles canadiennes-françaises à travers leurs principaux représentants », Les Cahiers des Dix, no 48, 1993. p. 119-164.

Trépanier, Pierre, « Quel corporatisme ? (1820-1965) », Les Cahiers des Dix, no 49,1994, p. 159-212.

Vastel, Michel, Bourassa, Montréal, Éditions de l’Homme, 1991.

Wallot, Jean-Pierre, « À la recherche de la nation », dans Robert Comeau (éd.), Maurice Séguin, historien du pays québécois, Montréal, VLB, 1987, p. 31-61.

Warren, Jean-Philippe et Martin Meunier, « De la question sociale à la question nationale : la revue Cité libre (1950-1963) », Recherches sociographiques, vol. 39, nos 2-3, mai-décembre 1998, p. 291-316.

Warren, Jean-Philippe, « La découverte de la “question sociale” », Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 55, no 4, printemps 2002, p. 539-572.

Warren, Jean-Philippe, L’engagement sociologique, Montréal, Boréal, 2003.

2.3 Critique et contexte littéraires

—, « Miron le magnifique », L’Action nationale, vol. 87, no 9, septembre 1997, p. 153-311.

—, « Hommage à Gaston Miron », Liberté, vol. 39, no 5, octobre 1997, p. 5-101.

—, « Gaston Miron, un poète dans la cité », Études françaises, vol. 35, nos 2-3, 1999, p. 3-227.

—, Dossier Gaston Miron, Pantin (France), Castor astral, 1999.

Aquin, Hubert, Mélanges littéraires II, édition critique établie par Jacinthe Martel avec la collaboration de Claude Lamy, Montréal, BQ, 1995.

Belleau, André, « La Rencontre des écrivains depuis 1957 : une expérience d’animation culturelle », Liberté, vol. 16, nos 5-6, septembre-décembre 1974, p. 81-87.

Bernier, Frédérique, Seuils et effacements dans les essais de Jacques Brault, Montréal, Université de Montréal, M.A., 2002.

Biron, Michel, L’absence du maître : Saint-Denys Garneau, Perron, Ducharme, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2000.

Bussières, Simone (dir.), Les adieux du Québec à Gaston Miron, Montréal, Guérin, 1997.

Combe, Dominique, Poétiques francophones, Paris, Hachette, 1995.

David, Gilbert et Pierre Lavoie (dir.), avec la collaboration d’André Brochu, Le Monde de Michel Tremblay : des Belles-sœurs à Marcel poursuivi par les chiens, Montréal/Bruxelles, Cahiers de théâtre jeu/Éditions Lansman, 1993.

Faivre-Duboz, Brigitte, La hantise de la poésie dans l’œuvre de Jacques Ferron : SaintDenys Garneau et Claude Gauvreau, Halifax, Université Dalhousie, M.A., 1995.

Garand, Dominique, « Avenir d’une passation », dans Patrick Poirier et Brigitte Faivre-Duboz (dir.), Jacques Ferron. Le palimpseste infini, Actes du colloque international de Montréal, Outremont, Lanctôt éditeur, « Cahiers Jacques-Ferron nos 8-9 », 2002, p. 51-67.

L’Hérault, Pierre, « Le pas des générations », Littératures, nos 9-10, 1992, p. 221-237.

Marcel, Jean, Jacques Ferron malgré lui, Montréal, Éditions du Jour, 1970.

Michaud, Ginette, « “On ne meurt pas de mourir.” Réflexions sur le Sujet-Nation », Études françaises, vol. 23, no 3,1988, p. 113-132.

Michaud, Ginette, « Jacques Ferron au regard de ses autres. Famille, nation, folie : une double version », Voix et images, vol. 18, no 3, printemps 1993, p. 507-536.

Michaud, Ginette (dir.), avec la collaboration de Patrick Poirier, L’autre Ferron, Montréal, Fides, 1995.

Michaud, Ginette et Patrick Poirier (dir.), Papiers intimes : fragments d’un roman familial : lettres, historiettes et autres textes, Outremont, Lanctôt éditeur, « Cahiers Jacques-Ferron nos 1-2 », 1997.

Michaud, Ginette, « Le Sujet-Nation : James Joyce et Jacques Ferron », dans Claude Duchet et Stéphane Vachon (dir.), La recherche littéraire. Objets et méthodes, Montréal/Saint-Denis, XYZ/Presses universitaires de Vincennes, 1998, p. 390-404.

Major, Robert, Parti pris. Idéologies et littérature, LaSalle, Hurtubise HMH, 1979.

Marcotte, Gilles, Le temps des poètes. Description critique de la poésie actuelle au Canada français, Montréal, HMH, 1969.

Milot, Pierre, Le paradigme rouge : l’avant-garde politico-littéraire des années 70, Candiac, Éditions Balzac, 1992.

Nepveu, Pierre, Les mots à l’écoute : poésie et silence chez Fernand Ouellette, Gaston Miron et Paul-Marie Lapointe, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1979.

Nepveu, Pierre, Intérieurs du Nouveau Monde, Montréal, Boréal, 1998.

Nepveu, Pierre, L’écologie du réel : mort et naissance de la littérature québécoise contemporaine, Montréal, Boréal, 1999.

Olscamp, Marcel, « Jacques Ferron ou le nationaliste ambivalent », Littératures, no 9-10, 1992, p. 195-220.

Olscamp, Marcel, Le fils du notaire : Jacques Ferron (1921-1949). Genèse intellectuelle d’un écrivain, Montréal, Fides, 1997.

Paquin, Jacques, L’écriture de Jacques Brault : de la coexistence des contraires à la pluralité des voix, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1997.

Pelletier, Jacques, L’écriture mythologique : essai sur l’œuvre de Victor-Lévy Beaulieu, Québec, Nuit blanche éditeur, 1996.

Popovic, Pierre, La contradiction du poème. Poésie et discours social au Québec de 1948 à 1953, Candiac, Balzac, 1992.

Purdy, Anthony, « Shattered Voices: The Poetics of Exile in Québec Literature », dans David Bevan (dir.), Literature and Exile, Atlanta, Rodopi, 1990, p. 23-36.

Riendeau, Pascal, « L’écriture de l’essai chez Jacques Brault », De la fiction de soi à l’oubli de soi, Montréal, Université de Montréal, Thèse de doctorat, 2000, p. 205-254.

Sherry Simon et ah, Fictions de l’identitaire au Québec, Montréal, XYZ éditeur, 1991.

Wyczynski, Paul (dir.), L’essai et la prose d’idées au Québec, Montréal, Fides, « Archives des lettres canadiennes », tome 6,1985.

2.4 Langue au Québec

2.4.1 Langue et littérature

Acerenza, Gerardo, Plurilinguisme, polyphonie et hybridation langagière dans Le Ciel de Québec, Le salut de l’Irlande et Les roses sauvages de Jacques Ferron, Montréal, Université de Montréal, Thèse de doctorat, 2002.

Arguin, Maurice, La société québécoise et sa langue jugée par cinq écrivains de « Parti pris », Sainte-Foy, Université Laval, Thèse DES, 1970.

Bayard, Caroline, « Nicole Brassard et l’utopie du langage », Revue de l’Université d’Ottawa, vol. 50, no 1, janvier-mars 1980, p. 82-88.

Beaudet, Marie-Andrée, « Langue et définition du champ littéraire au Québec », Présence francophone, no 31,1987, p. 57-65.

Beaudet, Marie-Andrée, Langue et littérature au Québec (1895-1914), Montréal, L’Hexagone, 1991.

Bédard, Grégoire, « Le sociogramme de la langue », Les cantouques : une forme-sens dans la poésie de Gérald Godin, Montréal, Université de Montréal, M.A., 1996, p. 64-73.

Bednarski, Betty, Autour de Ferron : littérature, traduction, altérité, Toronto, Éditions du GREF, 1989.

Bednarski, Betty, « De l’anglicité chez Ferron : retours et prolongements », dans Ginette Michaud (dir.), avec la collaboration de Patrick Poirier, L’autre Ferron, Montréal, Fides, 1995, p. 199-220.

Belleau, Irène et Gilles Dorion (éd.), Les œuvres de création et le français au Québec, Québec, Conseil de la langue française, Service des communications, 1984.

Brisset, Annie, « Le désir d’une langue natale. La traduction identitaire », Sociocritique de la traduction. Théâtre et altérité au Québec (1968-1988), préface d’Antoine Berman, Longueuil, Le Préambule, 1990, p. 259-309.

Cambron, Micheline, « Langage réaliste, langage tragique », Une société, un récit. Discours culturel au Québec (1967-1976), Montréal, L’Hexagone, 1989, p. 138-145.

Dargnat, Mathilde, Michel Tremblay. Le « joual » dans Les Belles-Sœurs, Paris, L’Harmattan, 2002.

El Nossery, Nevine, « Langue et langages », dans La problématique de la réécriture au féminin dans Le désert mauve de Nicole Brossard et Elle sera de jaspe et de corail de Werewere Liking, Montréal, Université de Montréal, Thèse de doctorat, 2000, p. 42-49.

Filteau, Claude, « Langage, littérature et société au Québec depuis les années 1960 », Itinéraires. Littératures et contacts de cultures, Centre d’études francophones, Université Paris XIII, Paris, L’Harmattan, 1982, p. 121-130.

Fournier, Alain, Un best-seller de la Révolution tranquille. Les insolences du Frère Untel, Québec, Centre de recherche en littérature québécoise, Université Laval, 1988.

Gauvin, Lise, « L’épopée du joual », Parti pris littéraire, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1975, p. 55-74.

Gauvin, Lise, L'écrivain francophone à la croisée des langues, Paris, Khartala, 1997.

Gauvin, Lise, Langagement. L'écrivain et la langue au Québec, Montréal, Boréal, 2000.

Gervais, André (dir.), Emblématiques de l’époque du joual : Jacques Renaud, Gérald Godin, Michel Tremblay, Yvon Deschamps, Outremont, Lanctôt, 2000.

Grutman, Ramier, Des langues qui résonnent. L’hétérolinguisme au XIXe siècle québécois, Montréal, Fides, 1997.

Grutman, Ramier, « Les langues des lettres : du vieux vin dans de nouvelles outres ? », Les Cahiers d’histoire du Québec au XXe siècle, no 9, printemps 1998, p. 33-41.

Harel, Simon, Le voleur de parcours. Identité et cosmopolitisme dans la littérature québécoise contemporaine, Longueuil, Le Préambule, 1989.

Joubert, Lucie, « Langue et littérature », Le Carquois de velours. L’ironie au féminin dans la littérature québécoise (1960-1980), Montréal, L’Hexagone, p. 138-147.

Klinkenberg, Jean-Marie, Danielle Racette-Latin et Guy Connoly (dir.), Langages et collectivités : le cas du Québec, Montréal, Leméac, 1981.

Larose, Jean, La Petite Noirceur, Montréal, Boréal, 1987.

Larose, Jean, L’amour du pauvre, Montréal, Boréal, 1991.

Larose, Karim, « Major and Minor: Crossed Perspectives », trad. de Roxanne Lapidus, Substance, vol. 31, no 1, Santa Barbara, 2002, p. 36-47.

Larose, Karim, « Unilinguisme de l’un, monolinguisme de l’autre : langue et modernité au Québec », dans Ginette Michaud et Élisabeth Nardout-Lafarge (dir.), Construction de la modernité au Québec, Outremont, Lanctôt, 2004, p. 119-135.

Léger, Jean-Marc, « Orfèvre de la langue, prophète du Québec » [sur Gaston Miron], L’Action nationale, vol. 87, no 7, septembre 1997, p. 269-271.

Lemire, Maurice, « Gaston Miron et la langue », dans Cécile Cloutier, Michel Lord et Ben-Z. Shek (dir.), Miron ou la marche à l’amour, Montréal, L’Hexagone, 2002, p. 49-59.

L’Hérault, Pierre, « Ferron l’incertain : du même au mixte », dans Simon Harel (dir.), L’étranger dans tous ses états. Enjeux culturels et littéraires, Montréal, XYZ éditeur, 1992, p. 39-51.

Major, Robert, « Le joual comme langue littéraire : Le Cassé de Jacques Renaud », Canadian Literature, no 75, hiver 1977, p. 41-51.

Major, Robert, « Le joual politique. Sur Le Cassé de Jacques Renaud », dans André Gervais (dir.), Emblématiques de l’« époque du joual », Outremont, Lanctôt, 2000, p. 69-84.

Mauguière, Bénédicte, Traversée des idéologies et exploration des identités dans les écritures de femmes au Québec (1970-1980), New York, Peter Lang, 1997.

McPherson, Karen S., « Post (modern) script. D’une langue à l’autre or Speaking in Other longues : Le désert mauve », dans Incriminations. Guilty Women/Telling Stories, Princeton, Princeton University Press, 1994, p. 158-178.

Michaud, Ginette, « Lire à l’anglaise », dans Ginette Michaud (dir.), avec la collaboration de Patrick Poirier, L’autre Ferron, Montréal, Fides, 1995, p. 137-198.

Michaud, Ginette, « Phonographies de l’accent. James Joyce et Jacques Ferron », Poétique, no 116, septembre 1998, p. 463-486.

Michaud, Ginette, « La mémoire des mots : une lecture de l’accent dans quelques textes de Jacques Ferron », Recherches sémiotiques, vol. 18, no 1-2,1998, p. 81-100.

Nouss, Alexis, « Faiseur de contes : Jacques Ferron, portrait d’une écriture en mineur », dans Sherry Simon et al., Fictions de l’identitaire au Québec, Montréal, XYZ éditeur, 1991, p. 151-185.

Pellerin, Gilles, Récits d’une passion. Florilège du français au Québec, Québec, L’Instant même, 1997.

Robert, Lucie, « La langue est la métaphore de l’histoire. Dire, au théâtre », Les Cahiers d’histoire du Québec au XXe siècle, no 9, printemps 1998, p. 42-48.

Simon, Sherry, « Le trouble de la traduction », Le trafic des langues : traduction et culture dans la littérature québécoise, Montréal, Boréal, 1994, p. 57-71.

Söderlind, Sylvia, Margin/Alias: Language and Colonization in Canadian and Québécois Fiction, Toronto, University of Toronto Press, 1991.

Sotiropoulou-Papaleonidas, Irène, Jacques Brault. Théories/pratique de la traduction, Sherbrooke, Éditions Didon, 1981.

Verrault, Claude, « De La deffence et illustration de la langue françoyse de Joachim du Bellay (1549) à La Deffence & illustration de la langue quebecquoyse de Michèle Lalonde (1973). Qu’est donc le français devenu par-delà les mers ? », Actes des fournées de la langue française. 1549-1999, 450e anniversaire de la « Deffence et illustration de la langue françoyse » de Joachim du Bellay, 23-24 octobre 1999, Liré (France), Musée Joachim du Bellay, 1999, p. 97-105.

2.4.2 Langue et société

Angenot, Marc, « Langue nationale et promotion du mouvement nationaliste », dans Michel Amyot et Gilles Bibeau (éd.), Le statut culturel du français au Québec [colloque, 1982], Québec, Conseil de la langue française, 1984, p. 493-502.

Arnopoulos, S. et D. Clift, Le fait anglais au Québec, Montréal, Libre Expression, 1979.

Bédard, Éric, « McGill français : un contexte de fébrilité étudiante et nationaliste », Bulletin québécois d’histoire politique, vol. 9, no 1, automne 2000, p. 148-152.

Bochmann, Klaus, « La Société du Bon Parler français dans la Révolution tranquille. Discours de l’opposition et de l’adaptation aux changements glottopolitiques », dans Ingo Kolboom, Maria Lieber et Edward Reichel (dir.), Le Québec : sociétés et cultures. Les enjeux identitaires d’une francophonie lointaine, Dresden, Dresden University Press, 1998, p. 205-216.

Bouchard, Chantal, La langue et le nombril. Histoire d’une obsession québécoise, Montréal, Fides, 1998 [nouvelle édition augmentée, 2002].

Bouthillier, Guy, « La bataille des langues : la contre-offensive du français », dans Jean Sarrazin (dir.), Dossier Québec, Montréal, Stock, 1979, p. 77-88.

Bouthillier, Guy, « Aux origines de la planification linguistique québécoise », dans André Martin (dir.), L’État et la planification linguistique II. Études de cas particuliers, Québec, Éditeur officiel du Québec, 1981, p. 7-22.

Caldwell, Gary, « English-speaking Quebec in the Light of its Reaction to Bill 22 », The American Review of Canadian Studies, vol. 6, no 2, automne 1976, p. 42-56.

Caldwell, Gary et W. Waddell, The English of Quebec, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1982.

Caldwell, Gary, « L’attitude des non-francophones à l’égard du français au Québec : un phénomène complexe et volatile », dans Michel Amyot (éd.), Le statut du français au Québec, Actes du congrès Langue et société au Québec, tome II, Éditeur officiel du Québec 1984, p. 93-97.

Caldwell, Gary, « La loi 101 contre les chartes des droits de la personne », dans L’avenir du français au Québec, Actes du colloque organisé par l’Union des écrivains les 2 et 3 mars 1987, Montréal, Québec/Amérique, 1987, p. 12.5-134.

Cambron, Micheline, « Le drame de l’enseignement du français : confirmation du modèle », Une société, un récit. Discours culturel au Québec (1967-1976), Montréal, L’Hexagone, 1989, p. 79-91.

Cappon, Paul, « Nationalism and Inter-Ethnic and Linguistic Conflict in Quebec », The Canadian Ethnic Mosaic, Toronto, Mc Clelland and Stewart, 1978, p. 327-339.

Cloutier, Caroline, « L’unilinguisme français et le projet souverainiste du Parti québécois vus par la communauté juive du Québec (1974-1981) », Bulletin d’histoire politique, vol. 8, no 1, automne 1999, p. 123-136.

Coleman, William, « A Comparative Study of Language Policy in Quebec: A Political Economy Approach », dans Michael M. Atkinson et Marsha A. Chandler (dir.), The Politics of Canadian Public Policy, Toronto, University of Toronto Press, 1983, p. 21-42.

Combres, Alain, La question linguistique et les partis politiques québécois (1960-1990), Paris, Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne, Thèse de doctorat, 1996.

Coulombe, Pierre, « Language Rights, Individual and Communal », Language Problems and Language Planning, vol. 17, no 2, hiver 1993, p. 140-152.

Coulombe, Pierre, « Making Sense of Law 101 in the Age of the Charter », Québec Studies, vol. 17, automne 1993/hiver 1994, p. 45-58.

Coulombe, Pierre, Language Rights in French Canada, New York, Peter Lang Publishing, 1995.

Dallaire, Édouard, Évolution du discours institutionnel tenu sur la langue, la norme et la grammaire depuis le rapport Parent, Montréal, Université du Québec à Montréal, M.A., 1997.

Dansereau, Jean, « La politique linguistique québécoise. Vérités et mensonges », Globe, vol. 2, no 2,1999, p. 65-82.

Daoust, Paul, Vues et aperçus sur le français au Canada, Montréal, Observatoire du français moderne et contemporain, Département de linguistique et philologie, Université de Montréal, 1975.

Daoust, Paul, Les jugements sur le joual (1959-1975) à la lumière de la linguistique et de la sociolinguistique, Montréal, Université de Montréal, Thèse de doctorat, 1983.

Daoust, Paul, Les perceptions du français dans les périodiques pédagogiques québécois : 1857-1985, Montréal, Université de Montréal, Thèse en sciences de l’éducation, 1991.

Dorais, Louis-Jacques, « Langue et question nationale », Anthropologie et Sociétés, vol. 3, no 2,1979, p. 165-180.

Fortier, Anne-Marie, « Langue et identité chez des Québécois d’ascendance italienne », Sociologie et sociétés, vol. 24, no 2,1992, p. 91-102.

Godin, Pierre, La poudrière linguistique, Montréal, Boréal, 1990.

Hamel, Rainer Enrique, « Droits linguistiques universels et diversité socioculturelle : critères sociolinguistiques », dans Pierre Martel et Jacques Maurais (dir.), Langues et sociétés en contact. Mélanges offerts à Jean-Claude Corbeil, Max Niemeyer Verlag, Tübingen, 1994, p. 435-455.

Harvey, Fernand, « Les groupes ethniques : enjeu de la lutte linguistique au Québec », Revue d’études canadiennes, vol. 23, no 4, hiver 1988-1989, p. 37-43.

Helly, Denise et Nicolas van Schendel, « Sens d’appartenance sociétale au Québec : sens et statut de la langue française », Études canadiennes/Canadian Studies, no 45, 1998, p. 95-104.

Kirsh, Chantal, Langue française, identité collective et pouvoir symbolique. Étude comparative du Québec et de la Belgique, Montréal, Université de Montréal, thèse en anthropologie, 1988, tome 1.

Kirsh, Chantal, « L’utilisation symbolique et politique du “joual” et du français québécois entre 1963 et 1977 : aperçu », dans Diane Vincent (dir.), Des analyses du discours, Actes du CÉLAT, no 2, mars 1989, Québec, Université Laval, 1989, p. 29-46.

Laforest, Marty, États d’âme, états de langue, Québec, Nuit blanche, 1997.

Lajeunesse, Lyse, La perception de la qualité de la langue au Québec de 1960 à 1992 d’après les opinions publiées dans La Presse, Sherbrooke, Université de Sherbrooke, M.A, 1997.

Latouche, Daniel, « Pour en finir avec la loi 101 », dans Michel Sarra-Bournet (dir.), Le pays de tous les Québécois. Diversité culturelle et souveraineté, Montréal, VLB éditeur, p. 99-107.

Laurendeau, Paul, « Joual populi, joual dei ! un aspect du discours épilinguistique au Québec », Présence francophone, no 37,1990, p. 81-99.

Leclerc, Jacques, avec la collaboration de Lionel Jean, « La question linguistique au Québec », langue et société, Laval, Mondia, 1992, p. 605-650.

Legault, Josée, Le discours anglo-québécois de la loi 22 au lac Meech : « What does English Québec want ? », Montréal, Université du Québec à Montréal, M.A., 1991.

Létourneau, Jocelyn, « Langue et identité au Québec aujourd’hui. Enjeux, défis, possibilités », Globe, vol. 5, no 2, 2002, p. 79-110.

Levine, Marc V., « Language Policy and Québec’s visage français : New Directions in la question linguistique », Québec Studies, vol. 8, printemps 1989, p. 1-16.

Levine, Marc V., La reconquête de Montréal, trad. par Marie Poirier, Montréal, VLB, 1997.

Mallea, John R., Quebec’s Language Policies : Background and Response, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 1977.

Marcil, Olivier, « La question linguistique dans la pensée de Claude Ryan au Devoir (1962-1978) : la difficile conciliation de principes nationalistes et libéraux », Mens, vol. 2, no 2, printemps 2002, p. 193-231.

Martel, Angéline, « La politique linguistique canadienne et québécoise. Entre stratégie de pouvoir et identités », Globe, vol. 2, no 2,1999, p. 37-64.

Maurais, Jacques, « La crise du français au Québec », dans Jacques Maurais (dir.), La crise des langues, Québec/Paris, Conseil de la langue française/Le Robert, 1985, p. 39-83.

Maurais, Jacques, « Le rôle de la langue dans l’identité québécoise », Cahiers francophones d’Europe centre-orientale, vol. 1, Pécs (Hongrie)/Vienne, 1991, p. 15-28.

Monière, Denis, « Le français et l’émergence du sentiment nationaliste », dans Michel Plourde (dir.), Le français au Québec. 400 ans d’histoire et de vie, avec la collaboration de Hélène Duval et de Pierre Georgeault, Québec, Conseil de la langue française, 2000, p. 104-110.

Noël, Mathieu, Le mouvement Québec français de 1971 à 1996, Montréal, Université du Québec à Montréal, M.A. en science politique, 1998.

Plourde, Michel, La langue française au Québec. Conférences et allocutions (1980-1985), Conseil de la langue française, Éditeur officiel du Québec, 1985.

Plourde, Michel. La politique linguistique du Québec (1977-1987), Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1988.

Poirier, Claude, « De la soumission à la prise de parole. Le cheminement de la lexicographie au Québec », dans Braj B. Kachru et Henry Kahane (dir.), Cultures, Ideologies and the Dictionary, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 1995, p. 237-252.

Ponton, Claude, « La querelle idéologique du joual », Cahiers d’études littéraires et culturelles, no 4, Sherbrooke, Université de Sherbrooke, 1980, p. 152-163.

Portelance, Christine, « Entre le joual de force et le joual de fierté : un joual de comcombat », dans André Gervais (dir.), Emblématiques de l'« époque du joual » : Jacques Renaud, Gérald Godin, Michel Tremblay, Yvon Deschamps, Outremont, Lanctôt, 2000, p. 11-25.

Rocher, François, « Pluralisme et multiculturalisme. Le rôle des langues dans la quête des identités », dans Sylvie Léger (dir.), Les droits linguistiques au Canada. Collusions ou collisions ? – Linguistic Rights in Canada. Collusions or Collisions ?, Ottawa, Centre canadien des droits linguistiques, 1995, p. 159-193.

Rocher, Guy, « Autour de la langue : crises et débats, espoirs et tremblements », dans Gérard Daigle (dir.), Le Québec en jeu, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1992, p. 423-450.

Sarra-Bournet, Michel, « À la recherche de l’égalité : l’aménagement des langues selon Laurendeau, Trudeau et Lévesque », Études canadiennes/Canadian Studies, no 45, 1998, p. 169-183.

Sarra-Bournet, Michel, « Laurendeau, la nation et la langue : une comparaison avec Trudeau et Lévesque », Les Cahiers d’histoire du Québec au XXe siècle, no 10, automne 1998-hiver 1999, p. 88-99.

Taddeo, Donat et Raymond C. Taras, Le débat linguistique au Québec. La communauté italienne et la langue d’enseignement, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1987.

Taras, Raymond, « Québec’s Language Laws and the Allophone Community: Toward a Morphology of Contemporary Québec and Society », Québec Studies, vol. 5, 1987. p. 39-59.

Taylor, Donald MacLean, Les réactions des anglophones face à la Charte de la Langue française, Québec, Office de la langue française, 1986.

Tournon, Jean, « Langue et politique linguistique aux États généraux du Canada français (1967) », Études canadiennes/Canadian Studies, no 45,1998, p. 185-193.

Turcotte, Denis, La culture politique du Mouvement Québec français, Québec, Centre international de recherche sur le bilinguisme, 1976.

Vincent, Diane, « Le rôle du linguiste dans la société : une question de choix », dans Denise Deshaies et Conrad Ouellon (dir.), Les linguistes et les questions de langue au Québec : points de vue, Québec, Centre international de recherche en aménagement linguistique, 1998, p. 143-148.

2.4.3 Langue et histoire

Beaudet, Marie-Andrée, « Quelle langue pour quelle histoire ? », Les Cahiers d’histoire du Québec au XXe siècle, no 5, printemps 1996, p. 37-43.

Bookless, Catherine D., Statut de la langue française au Canada 1840-1867, Montréal, Université McGill, M.A., 1983.

Bouchard, Chantal, « L’Office de la langue française : une naissance tant attendue », Terminogramme, hors série, nos 101-102, 2001, p. 11-16.

Cholette, Gaston, L’Office de la langue française de 1961 à 1974. Regard et témoignage, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1993.

Coleman, William, « The Class Basis of Language Policy in Quebec, 1949-1975 », Studies in Political Economy, vol. 3, printemps 1980, p. 80-112.

Coleman, W. D., « From Bill 22 to Bill 101 : the Politics of Language under the Parti québécois », Canadian Journal of Political Science, vol. 14, no 3, 1981, p. 459-485.

Corbeil, Jean-Claude, « Essai sur l’origine historique de la situation linguistique du Québec » [1974], dans Albert Valdman (dir.), Le français hors de France, Paris, Champion, 1979, p. 21-31.

Cormier, Monique C. et Noëlle Guilloton (dir.), « Interventions sociolinguistiques et pratiques langagières : l’Office de la langue française de 1961 à 2001 », Terminogramme, hors série, nos 101-102, 2001.

Cros, Laurence, « Panorama de l’attitude des historiens anglophones canadiens visà-vis du bilinguisme », Études canadiennes/Canadian Studies, no 45,1998, p. 15-28.

Désy, Caroline, « La langue au Québec : un dialogue avec l’histoire et le sacré », Discours social/Social Discourse, vol. 5, nos 3-4, été-automne 1993, p. 159-166.

Lapierre, André, « Le Manuel de l’abbé Thomas Maguire et la langue québécoise au XIXe siècle », Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 35, no 3, décembre 1981, p. 337-354.

Lapointe, Gérard, Le Conseil de la langue française, 1978-98, Québec, Gouvernement du Québec, 1998.

Levine, Marc V., « Language Policy, Education, and Cultural Survival: Bill 101 and the Transformation of Anglophone Montreal 1977-1985 », Québec Studies vol. 4, 1986, p. 3-27.

Lockerbie, Ian, « Le débat sur l’aménagement du français au Québec », Globe, vol. 6, no 1, 2003, p. 125-149.

Mercier, Louis, La Société du parler français au Canada et la mise en valeur du patrimoine linguistique québécois (1902-1962). Histoire de son enquête et genèse de son glossaire, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2002.

Noël, Danièle, Les questions de langue au Québec (1759-1850), Québec, Conseil de la langue française, 1990.

Plourde, Michel (dir.), Le français au Québec. 400 ans d’histoire et de vie, avec la collaboration de Hélène Duval et de Pierre Georgeault, Québec, Conseil de la langue française, 2000.

Stein, Michael B., « Bill 22 and the Non-Francophone Population in Quebec : A Study of Minority Group Attitudes on Language Legislation », dans J.R. Mallea, Quebec s Language Policies : Background and Response, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 1977, p. 242-265.

Vincent, Diane, « La langue et la mémoire collective », dans Jacques Mathieu (dir.), Étude de la construction de la mémoire collective des Québécois au XXe siècle, Québec, CELAT, Université Laval, 1986, p. 259-268.

Woolfson, Peter, « Language Policy in Québec : La Survivance, 1967-1982 », Québec Studies, vol. 2, 1984, p. 55-69.

2.4.4 Norme et variété de langue

—, La qualité de la langue après la loi 101 [colloque, 1979], Québec, Conseil de la langue française, 1980.

Aléong, Stanley, « Normes linguistiques, normes sociales, une perspective anthropologique », dans Édith Bédard et Jacques Maurais (dir.), La norme linguistique, Québec, Conseil de la langue française/Le Robert, 1983, p. 255-280.

Asselin, Claire et al, « Appartenance sociale, variation linguistique et jugements de valeur » [1976], dans Noël Corbett (éd.), Langue et identité Le français et les francophones d’Amérique du Nord, Québec, Presses de l’Université Laval, 1990, p. 35-38.

Bédard, Édith et Jacques Maurais, « Réflexions sur la normalisation linguistique au Québec », dans Édith Bédard et Jacques Maurais (dir.), La norme linguistique, Québec, Conseil de la langue française/Le Robert, 1983, p. 415-460.

Bibeau, Gilles et Michel Amyot (éd.), Le statut culturel du français au Québec [colloque, 1982], Québec, Conseil de la langue française, 1984.

Bibeau, Gilles, « Le français québécois : évolution et état présent » [1988], dans Noël Corbett (éd.), Langue et identité. Le français et les francophones d’Amérique du Nord, Québec, Presses de l’Université Laval, 1990, p. 11-18.

Bibeau, Gilles, « Discours sur la qualité de la langue et réalité linguistique », dans Denise Deshaies et Conrad Ouellon (dir.), Les linguistes et les questions de langue au Québec, points de vue, Québec, Centre international de recherche en aménagement linguistique, 1998, p. 11-21.

Boudreault, Marcel, La qualité de la langue [synthèse réalisée pour le compte de la Commission d’enquête sur la situation de la langue française et sur les droits linguistiques au Québec], Québec, L’éditeur officiel du Québec, 1973.

Chambard, Lucette, « Quel français enseigner ? » [1976], dans Noël Corbett (éd.), Langue et identité. Le français et les francophones d’Amérique du Nord, Québec, Presses de l’Université Laval, 1990, p. 39-46.

Chantefort, Pierre, « Diglossie au Québec : limites et tendances actuelles » [1970], dans Henrietta Cedergren et al, La sociolinguistique au Québec, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 1976, p. 23-53.

Chantefort, Pierre, « Pour une définition de la qualité de la langue », dans La qualité de la langue après la loi 101 [colloque, 1979], Québec, Conseil de la langue française, 1980, p. 28-45.

Corbeil, Jean-Claude, « Note sur les rapports entre le français et le franco-québécois », dans Albert Valdman et Émile Snyder (dir.), Identité culturelle et francophonie dans les Amériques [1974, colloque], Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1976, p. 16-20.

Corbeil, Jean-Claude, L’aménagement linguistique du Québec, Montréal, Guérin, 1980.

Corbeil, Jean-Claude, Langue et usages des langues, Québec, Conseil de la langue française, 1986.

Corbett, Noël (éd.), Langue et identité. Le français et les francophones d’Amérique du Nord, Québec, Presses de l’Université Laval, 1990.

Darbelnet, Jean, « Le maintien du français face à l’anglais au Québec », dans Albert Valdman (dir.), Le français hors de France, Paris, Champion, 1979, p. 61-73.

Deshaies, Denise, « Une norme, des normes ou pourquoi pas autre chose », dans Michel Amyot et Gilles Bibeau (éd.), Le statut culturel du français au Québec [colloque, 1982], Québec, Conseil de la langue française, 1984, p. 281-290.

Farina, Annick, Dictionnaires de langue française du Canada. Lexicographie et société au Québec, Paris, Honoré Champion, 2001.

Gagné, Gilles, « Quelques aspects “sociolinguistiques” du français au Canada et au Québec », dans Albert Valdman (dir.), Le français hors de France, Paris, Champion, 1979. p. 33-59.

Gagné, Gilles, « L’aménagement linguistique du Québec », Revue des sciences de l’éducation, automne 1981, p. 546-548.

Gagné, Gilles, « Norme et enseignement de la langue maternelle », dans Édith Bédard et Jacques Maurais (dir.), La norme linguistique, Québec, Conseil de la langue française/Le Robert, 1983, p. 463-510.

Gémar, Jean-Claude, Les trois états de la politique linguistique du Québec, d’une société traduite à une société d’expression, Québec, Conseil de la langue française, Service des communications, 1983.

Kemp, William, « Attitudes et politiques linguistiques : les bénéfices sociaux d’une évaluation plus favorable du français québécois », dans Michel Amyot et Gilles Bibeau (éd.), Le statut culturel du français au Québec [colloque, 1982], Québec, Conseil de la langue française, 1984, p. 51-64.

Laflamme, Claude, « Position de la langue française au Québec dans un rapport de classes et dans le contexte nord-américain », dans Jean-Marie Klinkenberg, Danielle Racette-Latin et Guy Connoly (dir.), Langages et collectivités : le cas du Québec, Montréal, Leméac, 1981, p. 43-55.

Lefebvre, Claire, « Une ou plusieurs normes », dans Michel Amyot et Gilles Bibeau (éd.), Le statut culturel du français au Québec [colloque, 1982], Québec, Conseil de la langue française, 1984, p. 291-298.

Lefebvre, Gilles-R., « Le problème de la norme linguistique au Québec, à la lumière des idéologies socioculturelles », dans Michel Amyot et Gilles Bibeau (éd.), Le statut culturel du français au Québec [colloque, 1982], Québec, Conseil de la langue française, 1984, p. 275-280.

Marcel, Jean, « Quel français enseigner ? », dans Alain Baudot, Jean-Claude Jaubert et Ronald Sabourin (dir.), Identité culturelle et francophonie dans les Amériques III [Colloque, 1976], Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1980, p. 87-91.

Martel, Pierre et Hélène Cajolet-Laganière, La qualité de la langue au Québec, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1995.

Martel, Pierre et Hélène Cajolet-Laganière, Le français québécois. Usages, standard et aménagement, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1996.

Martel, Pierre et Jacques Maurais (dir.), Langues et sociétés en contact. Mélanges offerts à Jean-Claude Corbeil, Tübingen, Niemeyer, 1994.

Maurais, Jacques et Édith Bédard (dir.), La norme linguistique, Québec/Paris, Conseil de la langue française/Le Robert, 1983.

Maurais, Jacques et Édith Bédard, « Réflexions sur la normalisation linguistique au Québec », dans Jacques Maurais et Édith Bédard (dir.), La norme linguistique, Québec/Paris, Conseil de la langue française/Le Robert, 1983, p. 435-459.

Maurais, Jacques (dir.), La crise des langues, Québec/Paris, Conseil de la langue française/Le Robert, 1985.

Mougeon, Raymond, « La question de l’interférence de l’anglais à la lumière de la sociolinguistique », dans Claude Poirier (dir.), avec la collaboration d’Aurélien Boivin, Cécyle Trépanier et Claude Verreault, Langue, espace, société. Les variétés du français en Amérique du Nord, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1994, p. 25-40.

Noël, Danielle, « “I’ parle bien, I’ parle mal, I’ parle ordinaire”, ça veut dire quoi ? », dans Michel Amyot et Gilles Bibeau (éd.), Le statut culturel du français au Québec [colloque, 1982], Québec, Conseil de la langue française, 1984, p. 67-78.

Poirier, Claude (dir.), avec la collaboration d’Aurélien Boivin, Cécyle Trépanier et Claude Verreault, Langue, espace, société. Les variétés du français en Amérique du Nord, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1994.

Poirier, Claude, « Le français de référence et la lexicographie différentielle au QuéQuébec », dans M. Francard, G. Geron et R. Wilmet (dir.), Le français de référence. Constructions et appropriations d’un concept, vol. 1, Cahiers de l’Institut de linguistique de Louvain, vol. 26, nos 1-4, 2000, p. 139-155.

Poirier, Claude, « Variation du français en francophonie et cohérence de la description lexicographique », dans Monique C. Cormier, Aline Francœur et Jean-Claude Boulanger (dir.), Les dictionnaires Le Robert. Genèse et évolution, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2003, p. 189-226.

Portelance, Christine, Étude sociolinguistique d’une pratique terminologique [sur le Comité de linguistique de Radio-Canada], Montréal, Université de Montréal, M.A. en linguistique, 1984.

Rocher, Guy, « Le statut culturel du français au Québec : état de la question », dans Michel Amyot et Gilles Bibeau (éd.), Le statut culturel du français au Québec [colloque, 1982], Québec, Conseil de la langue française, 1984, p. 15-28.

Rousseau, Louis-Jean, « Évolution de la conception de la norme à l’Office de la langue française : petite histoire des idéologies par les textes (1961-2000) », Terminogramme, nos 101-102, 2001, p. 65-79.

Saint-Jacques, Bernard, « Le français québécois : langue de communication et symbole d’identité » [1976], dans Noël Corbett (éd.), Langue et identité. Le français et les francophones d’Amérique du Nord, Québec, Presses de l’Université Laval, 1990, p. 229-244.

Sanders, Carol, « Vers une norme au Canada français », dans Bridget Jones, Arnauld Miguet et Patrick Corcoran (dir.), Francophonie : mythes, masques et réalités. Enjeux politiques et culturels, Château-Gontier, Publisud, 1996, p. 113-126.

Santerre, Laurent, « Essai de définition du joual : aspect du français parlé au Québec » [1981], dans Noël Corbett (éd.), Langue et identité. Le français et les francophones d’Amérique du Nord, Québec, Presses de l’Université Laval, 1990, p. 263-270.

Smith, Donald, « Pour l’établissement d’une norme québécoise dans l’enseignement du français » [1974], dans Noël Corbett (éd.), Langue et identité. Le français et les francophones d’Amérique du Nord, Québec, Presses de l’Université Laval, 1990, P-47-52.

Thibault, Pierrette, « Regard rétrospectif sur la sociolinguistique québécoise et canadienne », Revue québécoise de linguistique, vol. 30, no 1, 2002, p. 19-42.

Valdman, Albert et Émile Snyder (dir.), Identité culturelle et francophonie dans les Amériques [colloque, 1974], Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1976.

Valdman, Albert, « Restructuration, fonds dialectal commun et étiolement linguistique dans les parlers vernaculaires français d’Amérique du Nord », dans Claude Poirier (dir.), avec la collaboration d’Aurélien Boivin, Cécyle Trépanier et Claude Verreault, Langue, espace, société. Les variétés du français en Amérique du Nord, Sainte-Foy, Presses de l’Université Laval, 1994, p. 3-23.

Verrault, Claude, « Français international, français québécois ou joual : quelle langue parlent donc les Québécois ? », dans Andrée Fortin (dir.), Produire la culture, produire l’identité ?, Sainte-Foy, Les Presses de l’Université Laval, 2000 p. 119-131.

Vinay, Jean-Paul, « Le français en Amérique du Nord : problèmes et réalisations », Current Trends in Linguistics : North America, vol. 10, La Haye, Mouton, 1973, p. 323-406.

2.5 Outils de référence

—, Bill 63 [débats et revue de presse, octobre-novembre 1969], s.l, s.é., s.d, 4 vol.

—, Vers une charte de la langue française au Québec, recueil de textes sur le Livre blanc et le projet de loi no 1, Montréal, Imprimerie Populaire, 1977.

Beaulieu, André, La presse québécoise des origines à nos jours, Québec, Presses de l’Université Laval, 1973, 5 vol.

Bouthillier, Guy et Jean Meynaud (éd.), Le choc des langues au Québec 1760-1960, 1er édition, Montréal, Presses de l’Université du Québec, 1971 [1972 pour la 2e édition].

Brouillette, Marc-André, « Gaston Miron : repères bibliographiques », Études françaises, vol. 35, nos 2-3,1999, p. 209-227.

Cantin, Pierre, Jacques Ferron polygraphe : essai de bibliographie suivi d’une chronologie, préface de René Dionne, Montréal, Bellarmin, 1984.

Centrale de l’enseignement du Québec, Centre de documentation, La question linlinguistique : revue de presse, Québec, Centrale de l’enseignement du Québec, Centre de documentation, 1977, 2 vol.

Clas, André (dir.), Matériaux pour l’étude du français au Canada. Bibliographie des chroniques de langage publiées dans la presse au Canada, vol. I : 1950-1970 ; vol. II : 1876-1950, Montréal, Université de Montréal, Département de linguistique et philologie, 1975-1976.

Corporation des enseignants du Québec, Centre de documentation, Bill 22 : revue de presse [mai à juin 1974], Montréal, Corporation des enseignants du Québec, Centre de documentation, 1974, 2 vol.

Dulong, Gaston, Bibliographie linguistique du Canada français, Québec, Presses de l’Université Laval, 1966.

Gagnon, Claude-Marie, Bibliographie critique du joual, 1970-1975, Québec, Institut supérieur des sciences humaines, Université Laval, 1976.

Gauvin, Lise, Langues et littératures. Dossier bibliographique, Montréal, Université de Montréal, Centre d’études québécoises, 1997.

Gravel, Charles et Michel Vermette, La langue au Québec, dossier de presse, [revue de presse, 1973-1977], Montréal, Collège de Maisonneuve, 1977, 14 vol.

Lavoie, Pierre, « Bibliographie commentée » [sur Michel Tremblay], Voix et images, vol. 7, no 2, hiver 1982, p. 225-306.

Manon Dumais et Jacinthe Martel, Répertoire Hubert Aquin. Bibliographie analytique 1947-1997, Montréal, prépublications du Département d’études littéraires, UQÀM, 1998.

Massoutre, Guylaine, Itinéraires d’Hubert Aquin. Chronologie, Montréal, BQ, 1992.

Pelletier, Claude (éd.), Dossiers de presse, Sherbrooke, Bibliothèque du Séminaire de Sherbrooke, 1981-1989, non paginé. — Sur Jacques Ferron, Hubert Aquin, Gaston Miron, André Langevin, Victor-Lévy Beaulieu, Michel Tremblay, Jean Barbeau, Yvon Deschamps, Gilles Vigneault, Robert Charlebois, Louise Forestier, René Lévesque.

Québec, Office d’information et de publicité, Le problème linguistique au Québec et au Canada [revue de presse, novembre 1968-février 1969], Québec, Office d’information et de publicité du Québec, 1969, 2 vol.

Québec, Office d’information et de publicité, Le conflit linguistique de Saint-Léonard [revue de presse, août-septembre 1969], Québec, Office d’information et de publicité du Québec, 1969, 2 vol.

Québec, Office d’information et de publicité, Les réactions au projet de loi 63 [revue de presse, octobre-novembre 1969], Québec, Office d’information et de publicité du Québec, 1969, 2 vol.

Québec, Office d’information et de publicité, La Commission d’enquête sur la situation de la langue française et sur les droits linguistiques au Québec [revue de presse, septembre 1969-juin 1970], Québec, Office d’information et de publicité du Québec, 1969, 3 vol.

Québec, Office d’information et de publicité, Les États généraux du Canada français [revue de presse, mars 1969], Québec, Office d’information et de publicité du Québec, 1969, 2 vol.

Thwaithes, James D. (dir.), Les revues nationales et les idéologies au Québec (1). L’Action nationale 1933-1944, Québec, Université Laval, 1981.

Thwaithes, James D. (dir.), Les revues nationales et les idéologies au Québec (2). Cité Libre 1950-1966, Québec, Université Laval, 1981.

Thwaithes, James D. (dir.), Les revues nationales et les idéologies au Québec (3). L’Action française et L’Action canadienne-française, Québec, Université Laval, 1982.

Thwaithes James D. (dir.), Les revues nationales et les idéologies au Québec (4). L’Action nationale 1945-1960, Québec, Université Laval, 1985.

© Presses de l’Université de Montréal, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search