Version classiqueVersion mobile

Contre la réforme

 | 
Normand Baillargeon

Chronique 5. La gauche et l’éducation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au Siècle des lumières, l’affaire était entendue : la gauche se définissait largement par son adhésion, entière et passionnée, à la cause de l’éducation et de la diffusion du savoir. Les progressistes fondaient en l’éducation l’espoir raisonnable que le savoir produirait des individus émancipés et autonomes et, au bout du compte, une société plus juste et plus démocratique.

En une mémorable formule, Condorcet devait rappeler cette importance cruciale de l’éducation dans le projet politique des Lumières :

Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, qui recevront leur opinion d’une raison étrangère, en vain toutes les chaînes auraient été brisées. Le genre humain resterait partagé en deux classes, celle des hommes qui raisonnent et celle des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves.

Je soutiens que l’adhésion, sérieuse et conséquente, à ces idées et à la conception de l’éducation qu’elles mettent en jeu est aujourd’hui devenue trop rare, notamm...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search