Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Territoires musicaux mis en scène

 | 
Monique Desroches
, 
Marie-Hélène Pichette
, 
Claude Dauphin
, 
et al.

I. Mise en spectacle et mise en exposition

Musique touristique et patrimoine à la Martinique

Monique Desroches

Résumé

Le spectacle musical touristique, loin de constituer un patrimoine édulcoré et inauthentique, participe à la construction identitaire d’un peuple ; cet article tente de le démontrer en se basant sur la pratique touristique à la Martinique. Cette île des Caraïbes est, depuis 1946, un département français d’outre-mer. Si ses habitants sont Français de plein droit, la mémoire historique des citoyens de descendance africaine porte en elle une blessure émanant de la période esclavagiste. Cette blessure dont la trace demeure tangible se révèle dans certains spectacles musicaux. Les musiques touristiques s’ancrent bien souvent en effet dans une certaine stigmatisation de l’ethnicité, tout en favorisant l’édification de revendications identitaires contemporaines et en procurant aux chorégraphes une occasion exceptionnelle de se mettre en valeur. Décrié par certains locaux, recherché par d’autres, le spectacle touristique se retrouve ainsi à la croisée de la construction d’un patrimoine musical collectif et de la mise en valeur de signatures artistiques singulières.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cet article1 part du postulat selon lequel une scène artistique est un espace construit qui répond à des logiques opérationnelles et contextuelles qui lui sont propres, dimensions qui conditionnent, à leur tour, l’esthétique, la stylistique et les modalités de production et de perception musicales, c’est-à-dire la performance. Il ne s’agira donc pas ici d’examiner la musique de l’espace touristique sous l’angle d’une certaine authenticité perdue, mais plutôt sous celui d’une culture musicale en train de se faire, celle qui répond aux logiques de cet espace. Dans cette optique, l’espace touristique constitue, ainsi qu’il sera tenté de le démontrer, un univers symbolique cohérent. Trois grandes questions seront examinées. La première concerne la problématique de la mémoire collective. Tout spectacle musical suppose une sélection de traditions locales présentées aux touristes et qu’on transforme ensuite en vue de répondre aux impératifs de la mise en spectacle (Le Ménestrel 1999). Comm...

Auteur

Professeure titulaire en ethnomusicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Elle y dirige aussi le Laboratoire de recherche sur les musiques du monde (lrmm) et le Laboratoire d’ethnomusicologie et d’organologie (leo). Ses récentes recherches portent sur le processus de construction identitaire, la mise en spectacle de patrimoines musicaux et la signature performancielle.

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540