Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Territoires musicaux mis en scène

 | 
Monique Desroches
, 
Marie-Hélène Pichette
, 
Claude Dauphin
, 
et al.

Introduction

Monique Desroches, Marie-Hélène Pichette, Claude Dauphin et Gordon E. Smith

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’ethnomusicologie s’est développée au début du siècle dernier par l’analyse de productions musicales dont l’essentiel émanait de groupes spécifiques encore peu marqués par la modernité. Les mutations profondes des sociétés contemporaines obligent les chercheurs à considérer de nouvelles réalités et à en mesurer les impacts sur les pratiques musicales. Parmi ces phénomènes, la mondialisation, le développement fulgurant des communications, la création et l’étalement de l’espace musical virtuel, les migrations et, avec elles, la circulation des patrimoines. Les défis que confronte la performance musicale dans le cadre de ces mutations permanentes ont inspiré la réflexion des auteurs de ce collectif à la suite d’un colloque consacré à cette thématique à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, en octobre 2009, colloque qui a réuni plus d’une centaine de participants d’Europe et des Amériques. Ce livre fait le point sur ces échanges en en fixant les échos et en en prolongeant ...

Auteurs

Professeure titulaire en ethnomusicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Elle y dirige aussi le Laboratoire de recherche sur les musiques du monde (lrmm) et le Laboratoire d’ethnomusicologie et d’organologie (leo). Ses récentes recherches portent sur le processus de construction identitaire, la mise en spectacle de patrimoines musicaux et la signature performancielle.

Doctorante en ethnomusicologie à l’Université de Montréal sous la direction de Monique Desroches et présidente désignée de la Société canadienne pour les traditions musicales (sctm). Son travail porte sur le gwoka guadeloupéen traditionnel en tant que pratique musicale. Elle a récemment contribué à l’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française (encyclopédie en ligne, 2009).

Musicologue et ethnomusicologue, est professeur à l’Université du Québec à Montréal (uqam). Parmi ses publications, mentionnons Musique du vaudou : fonctions structures et styles (1986), Rousseau, musicien des Lumières (1992), La musique au temps des Encyclopédistes (2001) et, tout récemment, Pourquoi enseigner la musique ? Propos sur l’éducation musicale (2011) paru aux Presses de l’Université de Montréal.

Professeur d’ethnomusicologie à l’Université Queen’s (Kingston, Ontario). Ancien directeur de l’École de musique de l’université, il est maintenant doyen adjoint de la Faculté des arts et sciences. Ses recherches portent sur la musique dans les communautés micmaques, en particulier celles du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. M. Smith est également rédacteur en chef de MUSICultures, la revue scientifique de la Société canadienne pour les traditions musicales.

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter