Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Familles québécoises d'origine immigrante

 | 
Fasal Kanouté
, 
Gina Lafortune

Chapitre 8. Les jeunes réfugiés en région : sujets en projet

Janine Hohl et Fasal Kanouté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au Québec, de nombreux travaux de recherche ont porté sur l’immigration. On s’est intéressé aux immigrants de première génération ainsi qu’à leurs descendants, en examinant leur accès au travail, leur performance scolaire, ou encore les caractéristiques de leur « intégration ». On a également été sensibilisé, par les médias surtout, à la situation très précaire de ceux qui revendiquent le statut de réfugié, qui attendent que leur demande soit traitée ou qui la voient rejetée. Il existe un troisième groupe, celui des « réfugiés réinstallés ou publics », sélectionnés directement par le Québec dans leur pays d’origine, dans un pays tiers ou dans des camps de réfugiés. Dès leur arrivée, ces familles sont prises en charge par un groupe communautaire désigné, qui a pour mission de faciliter leur insertion. Les enfants sont appelés à fréquenter l’institution scolaire, quel que soit leur parcours scolaire antérieur. Peu de recherches sont consacrées à ces réfugiés. Les travaux de Vatz Laaro...

Auteurs

Professeure honoraire de l’Université de Montréal. Elle a fait des recherches sur l’éducation en milieux défavorisés et sur les questions d’immigration et d’interculturalité dans les services publics (éducation, santé et services sociaux). Elle travaille présentement à l’élaboration d’une formation pour intervenants travaillant avec de jeunes immigrants ou réfugiés, avec la Table de concertation des groupes au services des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI) et le domaine Familles, Enfants, Jeunes du Centre Métropolis du Québec.

Psychopédagogue, professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Elle est coordonatrice du domaine Familles, Enfants, Jeunes du Centre Métropolis du Québec. Elle s’intéresse aux différentes perspectives de prise en compte de la diversité ethnoculturelle en contexte scolaire, au vécu socioscolaire des élèves issus de l’immigration, aux relations école-famille et à l’incidence de ces préoccupations sur la formation initiale et continue des enseignants.

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter