Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Familles québécoises d'origine immigrante

 | 
Fasal Kanouté
, 
Gina Lafortune

Introduction

Fasal Kanouté et Gina Lafortune

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cet ouvrage porte sur la polysémie des pratiques sociales dans les familles immigrantes et sur les enjeux de santé et d’éducation dans leur processus d’acculturation. Chacun des chapitres compte parmi ses auteurs au moins un membre du Centre Métropolis du Québec (CMQ)1. L’objectif général du projet Métropolis est l’étude de la migration, de la diversité et de l’intégration des immigrants dans les villes au Canada dans cinq centres : Colombie-Britannique, Prairies, Ontario, Québec, Atlantique. Le CMQ est composé de six domaines rassemblant chercheurs et partenaires (issus de plusieurs ministères, municipalités, organismes communautaires, centres de santé et des services sociaux, etc.) : Familles, enfants, jeunes (FEJ) ; Citoyenneté et intégration sociale, culturelle et civique ; Collectivités d’accueil et leur rôle dans l’attrait, l’intégration et la rétention des nouveaux arrivants et des minorités ; Justice, services de police et sécurité ; Intégration à l’économie et au marché du ...

Auteurs

Psychopédagogue, professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Elle est coordonatrice du domaine Familles, Enfants, Jeunes du Centre Métropolis du Québec. Elle s’intéresse aux différentes perspectives de prise en compte de la diversité ethnoculturelle en contexte scolaire, au vécu socioscolaire des élèves issus de l’immigration, aux relations école-famille et à l’incidence de ces préoccupations sur la formation initiale et continue des enseignants.

Étudiante au doctorat à l’Université de Montréal en psychopédagogie. Elle travaille sous la direction de Fasal Kanouté et s’intéresse à la problématique générale de l’intégration socioscolaire en milieux pluriethniques défavorisés, incluant les relations école-famille-communauté. Sa thèse porte sur le rapport aux savoirs scolaires d’adolescents d’origine haïtienne Elle est récipiendaire d’une bourse doctorale du Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada (CRSH) et du Fonds Québécois de Recherches sur la Société et la Culture (FQRSC). Elle est également agente du domaine Familles, Enfants, Jeunes du Centre Métropolis du Québec.

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540