Version classiqueVersion mobile

Les comportements dans le domaine de la santé

 | 
Gaston Godin

Troisième partie. Les applications

8. L’application des théories de prédiction pour les comportements associés aux pratiques cliniques des travailleurs de la santé

Marie-Pierre Gagnon, France Légaré et Gaston Godin

Résumé

• Les comportements des travailleurs du domaine de la santé représentent une catégorie de comportements particulière puisqu’ils impliquent très souvent le patient.
• La théorie du comportement planifié et la théorie des comportements interpersonnels seraient parmi les théories les plus efficaces pour prédire le comportement et expliquer l’intention chez les travailleurs de la santé.
• Un modèle théorique spécifiquement adapté à l’étude des comportements des travailleurs de la santé a été proposé par Godin et ses collaborateurs (2008) et appliqué pour étudier certains comportements auprès de différents groupes de travailleurs de la santé.
• Un champ de recherche s’est développé autour du phénomène de l’adoption des technologies de l’information et des communications par les travailleurs de la santé en adaptant les théories existantes à ce contexte particulier.
• Les modèles de prédiction issus des théories psychosociales semblent plus difficiles à appliquer pour étudier les pratiques des travailleurs de la santé lorsqu’il s’agit de prédire des comportements complexes, formés d’un ensemble de comportements complémentaires.
• La prise en compte de l’influence du patient sur le comportement du travailleur de la santé requiert l’application de méthodes particulières.
• Dans le domaine des pratiques des travailleurs de la santé, les questionnaires basés sur les modèles sociocognitifs ne respectent pas toujours les recommandations des experts.
• Les caractéristiques des organisations dont font partie les travailleurs de la santé peuvent exercer une influence sur les comportements de ces derniers, mais les mécanismes de relation entre les facteurs organisationnels et les facteurs individuels sont encore méconnus.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un large éventail de facteurs peuvent expliquer et influencer l’adoption de nouveaux comportements chez les individus et à cet égard, les comportements associés à la pratique clinique des travailleurs de la santé ne font pas exception. Parmi ces facteurs, certains se regroupent sous la rubrique des mécanismes individuels à l’adoption de nouveaux comportements. En effet, les travailleurs de la santé sont constamment exposés aux résultats de la recherche et aux nouvelles données probantes, mais le transfert vers la pratique médicale ne se produit pas toujours tel que souhaité. Ainsi, il est largement reconnu qu’il existe un fossé important entre la pratique fondée sur les évidences et les pratiques cliniques usuelles des travailleurs de la santé. Afin de comprendre les mécanismes qui régissent l’adoption des nouvelles pratiques par les travailleurs de la santé et dans le but de développer des interventions plus efficaces pour changer les comportements de ces derniers, les théories soc...

Auteurs

Marie-Pierre Gagnon, Ph.D., a obtenu son doctorat en santé communautaire à l’Université Laval en 2003 et a effectué des stages postdoctoraux à l’Université de Calgary et à l’Agence catalane d’évaluation des technologies de santé à Barcelone, en Espagne. Elle est présentement professeure adjointe à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en technologies et pratiques en santé.

France Légaré, MD, Ph.D., CCFP, FCFP, est médecin de famille. Elle a obtenu son doctorat en santé des populations à l’Université d’Ottawa en 2005. Elle est présentement professeure titulaire au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la prise de décision partagée dans les soins primaires.

Gaston Godin, Ph.D., FEHPS, a obtenu son doctorat en santé communautaire à l’Université de Toronto en 1983. Il a été professeur titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les comportements et la santé (2004-2011). Il est également Fellow de l’international Society of Behavioral Nutrition and Physical Activity (2009) et de l’European Health Psychology Society (2012). Enfin, il est le récipiendaire du prix de chercheur émérite décerné en 2012 par le Réseau de recherche en santé des populations du Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS).

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search