Version classiqueVersion mobile

Les comportements dans le domaine de la santé

 | 
Gaston Godin

Deuxième partie. Les interventions

6. Les interventions utilisant l’effet question-comportement

Gaston Godin et Lydi-Anne Vézina-Im

Résumé

• Le phénomène selon lequel répondre à des questions sur les cognitions relatives à un comportement donné peut changer ce comportement est maintenant connu sous l’expression « effet question comportement ».
• Les deux explications actuelles de l’effet question-comportement sont l’accessibilité à la mémoire et la dissonance cognitive.
• Des effets question-comportement ont été observés pour divers comportements liés à la santé, tels que la pratique d’activité physique, le don de sang et la vaccination contre l’influenza chez les travailleurs de la santé.
• Le type et la forme des questions seraient des modérateurs de l’efficacité de l’effet question-comportement.
• L’efficacité de l’effet question-comportement varierait en fonction du type de population (par exemple, type de donneurs de sang).
• Il subsiste encore plusieurs lacunes sur le plan des connaissances sur l’effet question-comportement, en particulier au sujet des modérateurs et des mécanismes sous-jacents à ce phénomène.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Combien de fois vous a-t-on demandé quelles étaient vos intentions ? Nous avons tous en mémoire des exemples clairs de ce type de situation. Il se peut que ce soit votre conjointe qui désire savoir si vous avez l’intention d’inviter vos parents à souper au cours de la prochaine fin de semaine, un sondage d’opinion qui désire connaître votre intention de voter pour un candidat donné aux prochaines élections, un professionnel de la santé qui s’informe de vos intentions de suivi de traitement, etc. En résumé, il est habituel de se faire poser des questions sur nos intentions. Mais se pourrait-il que le fait de répondre à ces questions influence nos actions futures ?

Au cours des 30 dernières années, divers travaux de recherche dans le domaine de la psychologie sociale ont mis en évidence l’influence de la mesure des cognitions sur l’adoption des comportements. En effet, un certain nombre de chercheurs ont observé qu’une méthode aussi rudimentaire que de remplir un questionnaire sur les ...

Auteurs

Gaston Godin, Ph.D., FEHPS, a obtenu son doctorat en santé communautaire à l’Université de Toronto en 1983. Il a été professeur titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les comportements et la santé (2004-2011). Il est également Fellow de l’international Society of Behavioral Nutrition and Physical Activity (2009) et de l’European Health Psychology Society (2012). Enfin, il est le récipiendaire du prix de chercheur émérite décerné en 2012 par le Réseau de recherche en santé des populations du Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS).

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search