Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le transfert des connaissances dans le domaine social

 | 
Christian Dagenais
, 
Émilie Robert

Deuxième partie. Vision et besoins de recherche des organisations œuvrant dans le transfert de connaissances

15. Conclusion : mode de fonctionnement et programmation de recherche de l’équipe

Christian Dagenais

Note de l’auteur

En collaboration avec l’ensemble des membres de l’équipe

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les liens qui se sont créés et les activités menées avec les trois catégories de partenaires de l’équipe (chercheurs, représentants d’organismes de TC et d’établissements de service) ont mis en évidence le fait que les organismes engagés dans des activités de TC dans le domaine social souhaitent mieux comprendre la portée de leurs activités afin d’en améliorer l’efficacité. Pour y parvenir, ils comptent s’appuyer sur l’expertise des chercheurs pour évaluer scientifiquement leurs activités de TC. De leur côté, les chercheurs souhaitent que leurs travaux contribuent non seulement la conception de nouvelles connaissances scientifiques, mais aussi à l’amélioration des stratégies de TC mises en œuvre. C’est pourquoi la programmation de recherche vise, d’une part, à produire des connaissances scientifiques afin d’améliorer la compréhension du TC et, d’autre part, à permettre aux partenaires d’adopter des stratégies de transfert plus efficaces pour soutenir la prise de décision et l’interv...

Auteur

Professeur agrégé au Département de psychologie de l’Université de Montréal depuis 2004. Ses intérêts de recherche portent sur : 1) l’évaluation des besoins des intervenants et des décideurs en matière de nouvelles connaissances, 2) l’évaluation des effets des différentes stratégies de transfert de connaissances et 3) l’identification des conditions favorisant une plus grande utilisation de la recherche. Depuis 2008, il dirige l’équipe qui regroupe l’ensemble des auteurs inclus dans cet ouvrage. Cette équipe, grâce à ses collaborations de recherche entre chercheurs et représentants des milieux de pratique en transfert de connaissances, contribue à l’avancement des connaissances dans ce domaine.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540