Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Le transfert des connaissances dans le domaine social

 | 
Christian Dagenais
, 
Émilie Robert

Deuxième partie. Vision et besoins de recherche des organisations œuvrant dans le transfert de connaissances

13. Transfert de connaissances : enjeux éthiques du quoi et du comment

Mélodie Briand-Lamarche, Stéphanie Siron, Fabien Besner e Léna D’Ostie-Racine

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

La matinée de l’atelier du 21 juin 2011 était consacrée à des communications de la part des chercheurs qui étaient invités à présenter un état des lieux des connaissances en transfert des connaissances (TC) afin de proposer des priorités de recherche à mettre à l’agenda de recherche de l’équipe en partenariat. Ces priorités ont été regroupées autour des cinq questions que posent Lavis et al. (2003) dans le cadre d’une réflexion concernant l’efficacité des stratégies de TC : 1) Quelles sont les connaissances qui devraient faire l’objet d’un processus de TC ? 2) Qui est la meilleure personne ou la meilleure organisation pour véhiculer la connaissance ? 3) Qui doit être visé par les initiatives de TC ? 4) Comment les rejoindre et les impliquer de manière efficace ? Puis 5) Quels résultats sont attendus du TC ?

L’après-midi de cette même journée a été consacré à discuter plus spécifiquement des besoins des milieux partenaires de l’équipe. Ces milieux, composés d’une part d’établissements...

Autori

Étudiante au doctorat recherche en psychologie à l’Université de Montréal. Son mémoire de maîtrise, terminé en 2010 sous la direction de Christian Dagenais, portait sur l’évaluation d’implantation d’un programme de transfert de connaissances conçu et implanté par le Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP). Mélodie a aussi occupé, au CLIPP, le poste de directrice de projets-Évaluation. Elle a récemment rejoint l’équipe de la Chaire CJM-IU-UQAM en application des connaissances dans le domaine des jeunes et des familles en difficulté.

Étudiante au doctorat clinique en psychologie à l’Université de Montréal, sous la direction de Christian Dagenais. Son projet d’essai doctoral porte sur les conditions qui influencent l’utilisation des connaissances issues de la recherche dans le cadre des interventions sociales complexes en santé publique. Elle s’intéresse particulièrement au développement des communautés vulnérables.

Fabien Besner coordonne depuis 2010 l’Axe Partage et utilisation des connaissances (PUC) au Réseau de recherche en santé des populations du Québec (RRSPQ), où il est responsable de diverses activités telles que la publication des Carnets synthèse sur la recherche, le bulletin de veille Santépop et le compte Twitter en santé des populations de l’Axe PUC. Il a récemment publié, avec ses collaborateurs de l’Axe PUC au RRSPQ, une réflexion critique sur la formation en transfert des connaissances.

Léna D’Ostie-Racine poursuit actuellement ses études au programme de doctorat en psychologie – volet recherche/intervention à l’Université de Montréal. Elle est financée par le Programme stratégique de formation en recherche en santé mondiale, un partenariat des Instituts de recherche en santé du Canada et du Réseau de recherche en santé des populations du Québec. Dans le cadre de sa thèse, elle étudie l’utilisation progressive de la recherche au sein d’une ONG œuvrant dans le domaine de la gratuité des soins en Afrique de l’Ouest.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Acquista

Versione a stampa

leslibraires.frDecitre