Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Le transfert des connaissances dans le domaine social

 | 
Christian Dagenais
, 
Émilie Robert

Deuxième partie. Vision et besoins de recherche des organisations œuvrant dans le transfert de connaissances

10. Transfert des connaissances vers les milieux de pratique psychosociaux : les questions à documenter selon le CLIPP

Diane Berthelette, Mélodie Briand-Lamarche und Gilles Dupuis

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Depuis 2000, Le Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) agit à titre de centre de coordination et d’expertise en transfert de connaissances. Désigné par le ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE) comme organisme de liaison et de transfert en innovation sociale (OLTIS), le CLIPP assure la liaison, dans le domaine psychosocial, entre le réseau de la recherche, les milieux d’intervention, les décideurs et les médias. Pour ce faire, le CLIPP utilise différentes stratégies, dont la transformation de résultats de recherche en outils d’intervention et l’accompagnement des milieux de pratique qui souhaitent s’approprier ces outils.

Le CLIPP définit le transfert de connaissances comme un processus qui regroupe tous les efforts consentis pour améliorer ou favoriser l’utilisation des connaissances scientifiques dans une perspective d’innovation sociale. Nous distinguons deux types de transfert de connaissances : le ...

Autoren

Présidente-directrice générale du Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) depuis 2009 et professeure titulaire au Département d’organisation et de ressources humaines de l’Université du Québec à Montréal. Elle consacre ses activités scientifiques, depuis plus de vingt ans, au développement de la recherche évaluative dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail. Ses études interdisciplinaires ont permis de mieux comprendre comment prévenir les lésions professionnelles et les séquelles qui peuvent en résulter. Elle est actuellement membre du conseil d’administration du Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQ-SC) et du Réseau de recherche en santé des populations.

Étudiante au doctorat recherche en psychologie à l’Université de Montréal. Son mémoire de maîtrise, terminé en 2010 sous la direction de Christian Dagenais, portait sur l’évaluation d’implantation d’un programme de transfert de connaissances conçu et implanté par le Centre de liaison sur l’intervention et la prévention psychosociales (CLIPP). Mélodie a aussi occupé, au CLIPP, le poste de directrice de projets-Évaluation. Elle a récemment rejoint l’équipe de la Chaire CJM-IU-UQAM en application des connaissances dans le domaine des jeunes et des familles en difficulté.

Professeur titulaire au Département de psychologie de l’UQAM et directeur scientifique du CLIPP, où il est responsable de l’analyse de la qualité et de la rigueur scientifique du matériel soumis au CLIPP pour le transfert des connaissances. Il est l’auteur de l’Inventaire systémique de qualité de vie (ISQV©) servant à évaluer la QV générale et coauteur de l’Inventaire systémique de qualité de vie au travail (ISQVT©) qui fournit un diagnostic organisationnel facilitant la prévention des problèmes de santé psychologique au travail et une meilleure gestion des facteurs de risques de crise organisationnelle.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Kaufen