Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Le transfert des connaissances dans le domaine social

 | 
Christian Dagenais
, 
Émilie Robert

Deuxième partie. Vision et besoins de recherche des organisations œuvrant dans le transfert de connaissances

8. Le transfert des connaissances au CRDITED de Montréal

Renée Proulx

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Une application des meilleures connaissances est essentielle au développement de services spécialisés de qualité, qu’il s’agisse des services directs à la personne, de l’assistance aux familles ou du soutien spécialisé aux partenaires. Le transfert des connaissances devient une préoccupation de plus en plus importante au sein des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDITED). Toutefois, les stratégies par lesquelles les organisations arrivent à traduire en actions les meilleures connaissances demeurent méconnues, et ce, tout particulièrement dans le secteur de la DI/TED au Québec (Caron et Nadeau, 2012 ; Proulx, 2011). Le CRDITED de Montréal entend conférer une place centrale au transfert des connaissances à l’intérieur de ses stratégies de soutien aux pratiques cliniques et de gestion. Afin de mieux définir et se concentrer sur ses priorités organisationnelles, le CRDITED de Montréal s’est engagé dans des projets structu...

Autor

Coordonnatrice aux activités de recherche et de transfert des connaissances au Centre de réadaptation en déficience intellectuelle Gabrielle-Major, constituante du nouveau CRDITED (Le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement) de Montréal. Elle est également chercheure à la Chaire d’étude sur l’application des connaissances CJM-UQÀM dans le domaine des jeunes et des familles en difficulté de François Chagnon à l’Université du Québec à Montréal.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540