Version classiqueVersion mobile

Le diable en ville

 | 
Germain Lacasse
, 
Johanne Massé
, 
Bethsabée Poirier

Acte III. La modernité sous la plume des revuistes

Tableau 1. Technologies

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si dans la chanson de 1909, « Guerre aux Inventeurs », citée en en-tête, les progrès technologiques sont vus d’un mauvais œil, ce n’est pas le cas dans la plupart des revues. En général, ils sont reçus avec un mélange d’émerveillement et de méfiance, d’étonnement et de prudence. On souligne souvent les perturbations occasionnées par les nouvelles inventions. Il est clair que toutes les inventions ont marqué l’imaginaire collectif, à voir le nombre de mentions les concernant dans les revues d’actualité.

L’électricité

L’électricité est peut-être la chose qui suscite le plus ce mélange d’étonnement et de prudence caractéristique de l’esprit et de l’attitude de l’époque. Différentes chansons soulignent les merveilles qu’elle accomplit, y compris dans le monde du spectacle, mais rappellent aussi sa maîtrise encore parfois aléatoire et les inconvénients qui en résultent. Dans Paris-Montréal, de 1902, les « Couplets de l’électricité » évoquent les aléas de cette invention e...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search