Version classiqueVersion mobile

Le diable en ville

 | 
Germain Lacasse
, 
Johanne Massé
, 
Bethsabée Poirier

Acte 1. L’entrée en scène

Tableau 2. Aspects savants de la modernité populaire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Modernité et institution

Fuis l’antre où les démons dissimulent leurs pièges,
Où déployant leurs films comme un panorama
Ils enlacent les cœurs qu’ils ont pris en leurs pièges,
Garde ton âme blanche et fuis le cinéma.
[…]
Fuis les souffles brûlants qui dessèchent les roses,
Et jettent les blancs lys en un mortel coma,
Fuis les vents imprégnés de germes de névrose,
Garde ton âme blanche et fuis le cinéma20.

Ce poème d’Armand Chassegros, publié en 1927 après l’incendie du cinéma Laurier Palace où ont péri 78 enfants, associe le cinéma au mal le plus pernicieux. Son auteur et ses collègues auraient trouvé complètement inconcevable une idée comme celle d’une « culture populaire » et d’une « modernité vernaculaire », tout comme aurait paru invraisemblable une théorie culturelle née hors des institutions.

La modernité est souvent associée à l’émergence des institutions culturelles natio...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search