Version classiqueVersion mobile

La croix de Triquet

 | 
John MacFarlane

Deuxième partie. À quoi sert un héros ?

Chapitre 5. Un héros sans guerre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Je comprends votre désappointement de ne pas servir directement au Royal 22 quoique je vous l’avoue franchement, nous tenons à garder la seule croix de Victoria que nous possédons vivante1.
Major général T. L. Tremblay

La tournée de l’emprunt de la Victoire

Après une brève période de repos auprès des siens à Cabano, où il passe la fête de Pâques, Triquet s’apprête à effectuer la principale mission pour laquelle il a été rappelé au pays : participer à la tournée de promotion – la sixième – de l’emprunt de la Victoire. La campagne est financée par Ottawa qui, pour ce faire, a prévu plus de 30 millions de dollars – il faut dire que ce type de tournée constitue le moteur de sa politique de relations publiques2. Triquet tient pour acquis qu’il réintégrera son unité outre-mer après cette campagne de financement. Mais c’est là une présomption, car à ce moment l’état-major n’a pas encore statué sur son sort…

La vie militaire ne prépare pas à parler en public, et Triqu...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search