Version classiqueVersion mobile

L’accès aux soins de santé en Afrique de l’Ouest

 | 
Valéry Ridde

Conclusion

Chapitre 16. L’initiative de Bamako et les systèmes de santé ouest-africains

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

En juillet 2005, à Gleneagles, en Écosse, des membres du G8 ont appelé à l’abolition du paiement direct des soins de santé primaires. Deux ans plus tard, en juin 2007, la Dre Margaret Chan, directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé, a clairement affirmé qu’il fallait soutenir les gouvernements qui demandaient l’abolition du paiement direct des soins. Ces prises de position témoignent d’une révolution dans les politiques de santé et les mécanismes de financement des systèmes de santé en Afrique. L’Union africaine a réclamé aussi en 2010 cette suppression du paiement des soins, notamment pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. En réalité, après plus de 20 ans d’application des frais aux usagers, les résultats sont catastrophiques si l’on considère le manque d’équité dans l’accès aux soins et le financement des services de santé. Ceux qui n’ont pas les moyens de payer ont été purement et simplement exclus de l’accès aux soins au c...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search