Version classiqueVersion mobile

L’accès aux soins de santé en Afrique de l’Ouest

 | 
Valéry Ridde

Partie 3. L’accès aux soins des indigents

Chapitre 12. Une approche communautaire et participative (Burkina Faso)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lors de la Conférence internationale sur les soins de santé primaires et les systèmes de santé en Afrique qui a eu lieu du 28 au 30 avril 2008 à Ouagadougou (Burkina Faso), les participants ont souligné à nouveau la nécessité de trouver des solutions afin d’améliorer l’équité de l’accès aux soins, à l’instar de la dernière Commission des déterminants sociaux de la santé de l’Organisation mondiale de la santé. En Afrique de l’Ouest, on a instauré le paiement direct au moyen d’une approche communautaire, décentralisée, en accord avec les principes de l’initiative de Bamako de 1987. Afin de faire face au risque d’exclusion créé par le paiement direct, les responsables de la mise en œuvre de l’initiative de Bamako ont été tenus de respecter le principe no 7, à savoir organiser des systèmes d’exemption afin d’aider ceux qui n’ont pas les moyens de payer.

Vingt ans plus tard cependant, un tel système n’a manifestement jamais été mis en place au Burkina Faso, ni nulle part ailleurs en Afriq...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search