Version classiqueVersion mobile

L’accès aux soins de santé en Afrique de l’Ouest

 | 
Valéry Ridde

Partie 2. Le paiement des soins

Chapitre 9. L’analyse d’un projet pilote d’abolition du paiement des soins (Niger)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour l’Afrique, atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement représente un défi de taille, surtout si l’on considère les taux de mortalité maternelle et infantile. Améliorer l’accès aux soins fait partie des contributions nécessaires à l’accomplissement de ces objectifs. Dans beaucoup de pays cependant, cet accès demeure très restreint, car les patients doivent payer pour les services de santé, alors que l’abolition du paiement direct pourrait sauver environ 230 000 enfants de moins de 5 ans par an dans 20 pays africains. « Réduire les obstacles financiers doit devenir une priorité pour les décideurs, s’ils veulent vraiment accélérer la réduction de la mortalité maternelle et périnatale dans les pays en développement », a récemment affirmé un groupe de chercheurs (Meda et al., 2008). Notre étude a été effectuée au Niger (Afrique de l’Ouest) où, en 1995, le gouvernement a décidé de généraliser l’initiative de Bamako, le paiement direct, la participation communautaire e...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search