Version classiqueVersion mobile

L’accès aux soins de santé en Afrique de l’Ouest

 | 
Valéry Ridde

Partie 2. Le paiement des soins

Chapitre 5. Les politiques d’abolition du paiement direct

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image

Dans les années 1980, après deux décennies de services de santé gratuits mais de piètre qualité pour les patients, presque tous les pays africains ont décidé d’améliorer les soins administrés en ayant recours au paiement direct dans leur offre de services publics. Cette décision que les gouvernements ont prise avec le soutien de la Banque mondiale a néanmoins provoqué de nombreuses contestations au sein de la société civile comme de la communauté scientifique. Les craintes qui s’exprimaient alors ont été confirmées par de nombreuses études menées en Afrique, démontrant que le paiement direct, malgré une amélioration de l’accès aux médicaments, a en fait réduit l’accès aux soins pour les plus vulnérables, ce qui s’est traduit par une baisse du recours aux soins de santé (voir le chapitre 1).

Or, l’accès aux soins de santé est une question primordiale non seulement pour les pays africains marqués par la pauvreté et un niveau de santé médiocre, mais aussi pour les pays s...

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search