Version classiqueVersion mobile

L’intégration des immigrants

 | 
Aude-Claire Fourot

Chapitre 6. L’institutionnalisation de l’action publique à Laval (2003-2010)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans le chapitre précédent, nous avons vu que l’action publique à destination des immigrants et des minorités ethnoculturelles à Laval s’était construite à partir d’un mécanisme de médiation fermée. Dans ce chapitre, nous verrons que son institutionnalisation repose elle aussi sur un mécanisme de médiation fermée, mais que celui-ci se régionalise.

L’institutionnalisation de l’action publique municipale a connu un tournant en 2003, année marquée par la publication de Faire confiance aux régions et par le dépôt du projet de loi 34. En effet, la « nouvelle gouvernance régionale » annoncée par le gouvernement Charest consacre la région comme partenaire clé sur le plan des relations intergouvernementales. L’entente de partenariat en immigration s’est également régionalisée : en plus de la Ville de Laval et de la province de Québec, la Conférence régionale des élus (CRE) de Laval fait partie des nouveaux signataires. Les discours régionaux, porteurs en particulier du thème du développement...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search