Version classiqueVersion mobile

L’intégration des immigrants

 | 
Aude-Claire Fourot

Chapitre 4. Mise en place d’une action publique à Montréal (1986-2000)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis quelques années, on se penche tellement sur les groupes ethniques qu’ils ont failli s’évanouir d’étonnement. Eux qui étaient si tranquilles d’ordinaire sont soudain devenus des sujets à la mode. L’intérêt porté n’est pas forcément innocent. De ce fait, des politiciens, accompagnés d’une armada de bureaucrates déguisés en ethnologues improvisés, ou vice versa, sont débarqués chez des gens qu’on savait exister, mais pas trop comment.
Comité des communautés culturelles du RCM, 1988

La configuration institutionnelle précédente, déstabilisée par plusieurs facteurs comme la tendance décentralisatrice du gouvernement provincial, l’opposition politique du Rassemblement des citoyens de Montréal (RCM), une mobilisation plus grande de la société civile en faveur des immigrants et des minorités ethnoculturelles en même temps que l’élaboration des discours et des normes juridiques sur la discrimination indirecte et systémique, a permis la mise en place d’une action publiqu...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search