Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Du pain ou du sang

 | 
Roland Viau

Deuxième partie. Radiographie d'une grève

Chapitre 8. Par-delà l’événement

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À Beauharnois, l’utilisation de l’armée pour briser la grève, la peur de l’échafaud, l’emprisonnement de travailleurs et une présence policière accrue ne parvinrent pas à mettre au tapis les actions collectives protestataires ni à laminer la mobilisation d’ouvriers massés pour exprimer des revendications partagées. C’était d’ailleurs par un commentaire en forme de boutade que le curé de Saint-Timothée émettait ses réserves relativement à l’efficacité des militaires pour ramener l’ordre, critiquant leur soldatesque ou encore notant leurs infractions à la discipline : « Les troupes font peu de choses, si ce n’est de se baigner nus devant les femmes et les filles en plein jour1. » Le député Edward G. Wakefield ne faisait qu’exprimer la même hantise lorsque la situation l’obligeait à admettre devant la Chambre d’assemblée : « L’autorité de la reine ne saurait s’exercer au canal Beauharnois, à moins de garantir la protection de ceux qui sont chargés de l’application et du respect des règ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540