Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand la musique prend corps

 | 
Monique Desroches
, 
Sophie Stévance
, 
Serge Lacasse

Le corps en mouvement avec la musique

20. Le jazz : une mise en jeu particulière du corps

Vincent Cotro

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est à coup sûr énoncer une banalité que d’écrire que le jazz a réintroduit du corps, voire redonné corps, à sa façon, à la musique du XXe siècle. Toute l’histoire de sa réception en atteste. « Catastrophe apprivoisée » (Cocteau 1918) ou « étendard orgiaque » (Leiris 1973 : 159-160), pour ne citer que deux témoins majeurs de son accueil en France, le jazz participe de l’irruption globale de l’art nègre au sein de l’art occidental. Les liens qu’il affirme avec le corps, la danse et les conduites rituelles n’ont pas seulement poussé un André Schaeffner, par exemple, vers l’investigation de ses origines africaines (Schaeffner et Cœuroy 1926), ils ont aussi infléchi le développement de l’ethnologie vers une meilleure prise en compte de la dimension expressive, théâtrale, spectaculaire, des sociétés africaines, si l’on en croît les travaux de Jean Jamin (Jamin et Williams 2001 et 2010). Ainsi pourrait-il même apparaître a posteriori comme un « “déclencheur” de l’analyse ethnologique1 » ...

Auteur

Professeur de musicologie à l’université François-Rabelais de Tours (France). Ses publications et traductions couvrent le champ du jazz et des musiques improvisées. Il a notamment codirigé le groupe de recherches « Histoire du jazz en France » avec Laurent Cugny et Philippe Gumplowicz (2009-2012). Son dernier ouvrage est consacré à l’album Tutu de Miles Davis (Éditions Sceren/CNDP).

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540