Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand la musique prend corps

 | 
Monique Desroches
, 
Sophie Stévance
, 
Serge Lacasse

Le corps comme lieu et enjeu de la performance musicale

11. Les espaces corporels de la capoeira

Catherine Harrison-Boisvert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La capoeira brésilienne est un art martial hybride et ambigu dont la multiplicité des facettes a nécessité et nécessite encore une combinaison d’approches théoriques permettant de l’envisager dans sa globalité1. C’est d’ailleurs l’approche que préconise Laurence Robitaille (2009) dans son essai « Understanding Capoeira Through Cultural Studies of the Body », celle-ci considérant que si la capoeira peut être comprise à partir de sa textualité, elle doit aussi l’être à partir des « embodied knowledges » inhérents à sa pratique, à partir de ses connaissances corporelles qui passent souvent difficilement le cap de la verbalisation.

En soi, envisager la capoeira sous l’angle de sa corporéité n’a jamais constitué un problème, et ce, autant sur le plan théorique que pratique. Bon nombre de ceux qui ont écrit sur la capoeira en sont aussi des adeptes et sont donc à même de constater sa complexité, ses multiples dimensions (lutte, chant, musique instrumentale), et de rendre compte de celles-c...

Auteur

Termine sa maîtrise en ethnomusicologie à l’Université de Montréal, sous la direction de Monique Desroches. Ses recherches portent actuellement sur les musiques et danses afro-cubaines et leur transmission dans le cadre touristique. Elle travaille également comme auxiliaire de recherche et d’enseignement au Laboratoire d’Ethnomusicologie et d’Organologie (LEO), à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Elle apprend la capoeira depuis plus de cinq ans et est actuellement formée par Mestre Peninha, au sein du groupe Equipe Capoeira Brasileira, à Montréal. Elle bénéficie pour sa recherche de maîtrise du soutien financier du Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada, avec la bourse J. A. Bombardier pour les études supérieures.

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540