Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand la musique prend corps

 | 
Monique Desroches
, 
Sophie Stévance
, 
Serge Lacasse

Le corps comme outil du musicien

3. Se démarquer de l’autre : du geste instrumental à la corporalité musicale

Farrokh Vahabzadeh

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous allons aborder la question du geste musical sous l’angle particulier de l’étude comparative de la gestuelle de jeu conjuguée à la question du corps. Nous commençons par l’étude comparative des techniques de jeu du dotâr, le luth iranien et centrasiatique à deux cordes pincées, pour ensuite nous pencher sur la question du corps par le biais d’une analyse de la posture des musiciens jouant d’autres luths à manche long de la région. Tout au long de ce texte, nous faisons référence à une présentation multimédia, en ligne sur le site web des PUM1.

Il importe d’emblée de souligner qu’une grande partie des études sur les traditions musicales menées sur le vaste terrain de l’Iran et des pays centrasiatiques se focalisent sur une région, une tradition particulière ou encore une aire géoculturelle précise, sans pour autant entreprendre une étude comparée de l’ensemble des traditions musicales présentes dans une région donnée. Pourtant, ces regards croisés permettent de mieux cibler les un...

Auteur

Titulaire d’un doctorat en ethnomusicologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris. Il est actuellement chercheur postdoctoral au Laboratoire d’ethnomusicologie et d’organologie (LEO) de l’Université de Montréal où il poursuit, avec l’équipe du laboratoire, ses recherches sur le geste instrumental et sur le corps. Celles-ci portent plus particulièrement sur les traditions musicales iranienne et centrasiatique vues sous les angles ergonomique, esthétique, performanciel et identitaire. Dans cette foulée, il aborde les pratiques musicales non seulement dans leur acception stricto sensu, mais aussi au niveau de l’étude des instruments, de la gestuelle, du symbolisme, de la performance ainsi que sur de multiples aspects anthropologiques. Il est l’auteur de plusieurs articles, dont « Étude comparative des gestes instrumentaux : Le jeu du dotâr en Iran et en Asie centrale », MUSICultures, 2012, et « Le dotâr et sa musique dans le Khorâssân et en Asie centrale (une étude d’ethnomusicologie comparative) », Cahier d’ethnomusicologie, 2010.

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540