Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand la musique prend corps

 | 
Monique Desroches
, 
Sophie Stévance
, 
Serge Lacasse

Introduction

Monique Desroches, Sophie Stévance et Serge Lacasse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce livre aborde un thème qui peut sembler une évidence comme objet d’étude en musique, du moins en ce qui concerne la musicologie et l’ethnomusicologie ; pourtant, il a rarement été analysé de façon systématique : le corps1. Pour y parvenir, nous avons réuni des chercheurs en musique qui s’intéressent à ce sujet selon diverses perspectives. Lieu de tensions, d’idéologies et de valeurs qui souvent s’opposent de manière radicale : condamné (de Platon à Derrida) ou célébré (d’Épicure à Onfray), le corps est pourtant incontournable en musique. Lieu d’expressions, de techniques, de productions sonores et de mouvements, il est ici envisagé comme le point de départ et d’arrivée de la médiation musicale. Les modalités de cette rencontre entre corps et sons musicaux constituent l’objet de cet ouvrage collectif.

Les auteurs s’appuient sur le principe suivant : toute musique est plus qu’un ordonnancement de données à caractère sonore. Elle est également geste vocal ou instrumental, communicatio...

Auteurs

Professeure titulaire en ethnomusicologie à la Faculté de musique de l’Université de Montréal où elle enseigne depuis 1987. Elle y est aussi responsable de la Collection d’instruments de musique du monde (850 instruments). Elle a créé en 1995, et dirige depuis, le Laboratoire de recherche sur les musiques du monde (LRMM) puis en 2010, le Laboratoire d’ethnomusicologie et d’organologie (LEO). Ses recherches portent sur l’arrimage « corps, performance et signature singulière », sur le rôle des musiques dans des rituels sacrificiels d’origine tamoule et sur la mise en tourisme des traditions musicales aux Antilles françaises. Elle est l’auteure et cosignataire de plusieurs ouvrages sur les musiques des Antilles et des îles de l’océan Indien, dont Territoires musicaux mis en scène (2011), avec M.-H. Pichette, C. Dauphin et G. Smith et Construire le savoir musical (2003), avec G. Guertin et d’un CD-Rom, Madagascar (2007), en collaboration avec L. Bouvrette, V. Debailleul et V. Radrianary.

Professeure de musicologie à la Faculté de musique de l’Université Laval, directrice du Groupe de recherche-création en musique (GRECEM) à l’OICRM-Laval et rédactrice en chef d’Intersections : revue canadienne de musique. Elle est l’auteure de plusieurs livres (Musique actuelle, 2011 ; Duchamp, compositeur, 2009 ; Composer au XXIe siècle, 2010 ; Tessier, L’Itinéraire du timbre, 2006 ; Les Enjeux de la recherche-création en musique : Institution, définition, formation, avec Serge Lacasse, 2013), et a reçu un prix de l’Académie Charles-Cros en 2006 et en 2010. Elle se consacre à la recherche-création en musique autour de plusieurs projets de collaborations avec des créateurs, notamment sur la modernisation de chants autochtones, les rapports voix/geste lors d’une improvisation musicale ou l’analyse génétique de processus créateurs en musique. Récipiendaire de nombreuses subventions de recherche (CRSH, FQRSC), elle agit également à titre de créatrice pour la conception et la réalisation de pièces populaires conçues pour voix d’opéra féminine.

Spécialiste de la musique populaire et professeur titulaire en musicologie à la Faculté de musique de l’Université Laval. Il codirige depuis 2010 l’Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique et est directeur du Laboratoire audionumérique de recherche et création (LARC). Privilégiant une approche interdisciplinaire, les recherches de Lacasse portent sur l’étude et la pratique de la musique populaire enregistrée, de même que sur la recherche-création en musique. Il a notamment corédigé avec Sophie Stévance Les enjeux de la recherche-création en musique : institution, définition, formation (PUL, 2013), et est l’auteur de nombreux chapitres, articles et communications scientifiques. Il poursuit en outre des activités de création dans le domaine de la réalisation phonographique.

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter