Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les grands projets urbains

 | 
Michel Max Raynaud
, 
Paul Lewis
, 
Michel Hubert

Première partie. Acteurs, discours et représentations

Chapitre 3. Lecture géopolitique d’un projet en devenir : Griffintown

Sandra Breux et Mario Bédard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Selon Pinson (2003 : 5), deux tendances caractérisent l’urbanisme contemporain : la première est celle du « projet urbain », la seconde est celle de la « gouvernance ». Si ces deux tendances participent au renouvellement de l’urbanisme, dont les contours peuvent parfois paraître relativement flous, elles invitent à s’interroger sur leurs rapports respectifs. En effet, selon Bailleul (2008), le projet urbain permettrait l’application de la gouvernance urbaine. Plus précisément, l’auteur affirme que « le projet [urbain] apparaît comme la structure d’action favorite de la gouvernance car il facilite la coalition d’un réseau d’acteurs à travers l’élaboration des objectifs de départ et leur discussion permanente au cours de la réalisation » (2008 : 107)1.

La présence de ce réseau d’acteurs peut cependant se révéler problématique, en multipliant – par exemple – les risques de mésentente ou de conflit. En effet, définie sommairement comme la capacité d’intégrer des acteurs différents dans l...

Auteurs

Ancien président de la Commission des biens culturels du Québec (Québec, Canada).
mario.dufour09@gmail.com

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter