Version classiqueVersion mobile

Trois espaces de protestation

 | 
Pascale Dufour

En guise de conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les analyses de la France, du Canada et du Québec l’ont montré : la manière de désigner la mondialisation a changé. Dès la fin des années 1980, qui marque le point de départ de notre analyse, les trois sociétés parlent différemment de la mondialisation. Enjeu politique de premier plan au Canada, les acteurs collectifs engagés dans cet enjeu débattent des relations commerciales dans les Amériques et discutent du bien-fondé d’adopter des traités de libre-échange. Au Québec, le libre-échange est nommé, mais il ne suscite pas un débat politique d’envergure comparable ; les acteurs collectifs qui pourraient s’y opposer le considèrent plutôt comme un outil de développement économique permettant à la société québécoise d’atteindre une autre fin, celle de sa souveraineté politique. En France, l’enjeu de la mondialisation est surtout défini dans son contexte mondial d’appauvrissement et comme facteur d’accroissement des inégalités entre les sociétés du Nord et celles du Sud. La mondialisatio...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search