Version classiqueVersion mobile

Trois espaces de protestation

 | 
Pascale Dufour

Chapitre 7. Les particularités de l’espace québécois

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Les Québécois sont globalement en faveur des accords de libre-échange et sont ouverts aux processus liés à la mondialisation » (Duchastel, 2004 : 65). La mondialisation, comme enjeu structurant de la vie politique québécoise, apparaît tardivement au Québec, comparativement aux deux autres sociétés considérées. La raison principale de cette appropriation tardive est le rôle très particulier joué par la perspective du libre-échange commercial avec les États-Unis, puis avec le reste des Amériques, dans la formulation de la question nationale. Le Québec étant une petite société francophone, côtoyant le géant américain, son économie ouverte est très dépendante de ses relations commerciales avec son puissant voisin du Sud. En 2005, les États-Unis ont acheté pour plus de 63,7 milliards de dollars de marchandises du Québec (158 millions par jour). Cela équivaut à plus de 80 % du commerce extérieur du Québec (Gouvernement du Québec, 2009). Dans ce contexte, la mondialisation est avant tout...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search