Version classiqueVersion mobile

Trois espaces de protestation

 | 
Pascale Dufour

Chapitre 3. Les traits distinctifs de l’espace français

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mondialisation, comme enjeu public, a connu une histoire relativement tourmentée en France. Comme le dit ironiquement Meunier (2006), à la fin des années 1990, il était difficile de trouver quelqu’un qui n’était pas contre la mondialisation, même chez les patrons. Selon un sondage mené pour le compte de L’Expansion-Sofres en 1998, les Français se divisaient en quatre catégories : les libéraux radicaux (12 % de la population française), à la fois pour une ouverture des marchés et un recul de l’État, et pour qui les inégalités sociales sont un mal nécessaire ; les libéraux sociaux (39 %), favorables à la mondialisation ainsi qu’à l’intervention de l’État dans l’économie pour diminuer les inégalités ; les protectionnistes inégalitaires (11 %), contre la mondialisation et l’intervention de l’État ; et les étatistes protectionnistes (38 %), opposés à la mondialisation, mais ayant aussi un fort penchant étatiste et égalitaire (Witkowski, 1998). D’après ce constat, les deux groupes les ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search