Version classiqueVersion mobile

Architecture de paysage du Canada

 | 
Ron Williams

Troisième partie. Innovations paysagères en temps d’épreuves : 1914–1945

18. Des lueurs dans les ténèbres

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

18.1 Vue contemporaine de la promenade Saint-Maurice, Shawinigan, Québec

Image

La crise économique mondiale des années 1930 a touché tout le Canada et n’a pas épargné les praticiens de l’architecture de paysage et des disciplines connexes. Paradoxalement, cette décennie troublée a vu la réalisation d’un nombre important des jardins et espaces publics les plus réussis du pays.

Il n’est pas surprenant qu’une dégradation économique soit survenue en Amérique du Nord vers 1929 car, selon l’économiste John Kenneth Galbraith, « l’économie était fondamentalement malsaine ». La prospérité apparente des années 1920 avait concentré la richesse vers le haut de la pyramide sociale, la spéculation, les valeurs gonflées et les manipulations boursières devant inéluctablement conduire à un réajustement. Il n’est cependant pas toujours évident de comprendre pourquoi ce réajustement a été si sévère et si prolongé, selon Galbraith1. Lorsque la crise a débuté aux États-Unis, il est rapidement de...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search