Version classiqueVersion mobile

Architecture de paysage du Canada

 | 
Ron Williams

Troisième partie. Innovations paysagères en temps d’épreuves : 1914–1945

17. Villes efficaces

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

17.1 Projet de design urbain au centre-ville de Montréal, Québec, proposé par la compagnie de chemin de fer Canadien National. Dessiné par le bureau de Hugh Griffith Jones, architecte, de Montréal, vers 1930.

Image

Les mouvements de réforme urbaine ont dû s’ajuster aux nouvelles circonstances économiques et sociales de la période de l’entre-deux-guerres. Celui de City Beautiful et l’optimisme à outrance qui lui avait donné naissance, si importants avant 1914, ont dû s’incliner devant des préoccupations plus terre-à-terre. Il fallait en effet fournir des logements bon marché, procéder à l’expansion raisonnée et intelligente des villes et établir des standards exigeants concernant la santé publique. The City Efficient – littéralement « la ville efficace » – a ainsi été mise à l’ordre du jour1.

De nouveaux outils et de nouveaux concepteurs se sont imposés pour réaliser ces nouveaux objectifs. Les plans directeurs, soigneusement dessinés par des concepteurs visionnaires, ont céd...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search