Version classiqueVersion mobile

Architecture de paysage du Canada

 | 
Ron Williams

Première partie. Héritage paysager autochtone et colonial

1. La plus vieille terre du monde

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1.1 Le bouclier canadien.

Image

D’ouest en est, le territoire canadien s’étend sur cinq fuseaux horaires et mesure quelque 6 500 kilomètres, presque le quart de la circonférence du globe à ces latitudes1. Cette vaste surface de terre et d’eau est constituée d’une variété infinie de formes physiographiques et de structures géologiques, accueillant un extraordinaire éventail de communautés végétales et animales, mais aussi une multiplicité de cultures humaines et autant de paysages.

Vieille Terre, visage jeune

L’âge du Canada est aussi difficile à saisir que sa taille. Stephen Leacock affirmait même que c’était le plus vieux pays du monde2, ce qui, vu sous un certain angle, est tout à fait vrai. La formation des roches granitiques sur lesquelles repose le continent nord-américain date en effet du début de la solidification de la croûte terrestre. Ce processus a créé le bouclier laurentien, également appelé bouclier canadien, vaste demi-cercle de collines érodé...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search