Version classiqueVersion mobile

Sphères de surveillance

 | 
Stéphane Leman-Langlois

Chapitre 7. Les modes de contrôle visuel des infrastructures urbaines

Stéphane Leman-Langlois et Gabriel Larivière-Bélanger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La vidéosurveillance est sans aucun doute le prototype de la surveillance organisée et technologiquement assistée, tant sur le plan pratique et historique que sur le plan scientifique et théorique. Elle est également l’illustration parfaite de presque toutes les tendances présentées en introduction : elle est offerte en guise de solution à une foule de problèmes liés au contrôle social, dont l’éventail s’étend de la prévention des graffitis à la lutte contre le terrorisme. Elle est utilisée par les gouvernements à tous les paliers administratifs, par les organismes communautaires, par les entreprises de toutes tailles et par les particuliers. Elle tient lieu de laboratoire global où sont testés de nouvelles technologies, de nouvelles pratiques, de nouveaux discours politiques, de nouvelles techniques de marketing, de nouvelles formes d’interaction public-privé, de nouvelles stratégies de développement industriel et économique (Leman-Langlois, à paraître), etc. Elle est également au ...

Auteurs

Professeur de criminologie à l’Université Laval, Québec. Il détient également la Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque. Ses publications récentes comprennent Technocrime : Policing and Surveillance (Routledge, 2011) et, en codirection avec Jean-Paul Brodeur, Terrorisme et antiterrorisme au Canada (PUM, 2009).

Gabriel Larivière-Bélanger termine sa maîtrise en sociologie à l’Université Laval et est chercheur associé à la Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque.

© Presses de l’Université de Montréal, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search