Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Maintenir la paix en zones postconflit

 | 
Samuel Tanner
, 
Benoit Dupont

Chapitre 8. Le transfert des expériences acquises lors d’une opération de maintien de la paix

Marcel-Eugène LeBeuf

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Les opérations de maintien de la paix sont généralement considérées comme une activité militaire, même si au cours des dernières années des services policiers y ont participé activement. En effet depuis plus de deux décennies, une multitude de pays, dont le Canada, ont déployé des policiers dans des opérations de maintien de la paix sous l’égide de l’Organisation des Nations unies (ONU) dans le monde.

L’envoi de personnel qualifié pendant plusieurs mois pose de nombreux enjeux et défis aux services de police – déterminés au cours d’études antérieures (LeBeuf, 1994, 1995, 1997, 2004a). Une analyse croisée des données sur les enjeux se concentre ici sur les défis du transfert des expériences acquises. Cette contribution ne traite pas des actions accomplies et des services rendus dans le cadre de programmes explicites sur le terrain, pas plus que des raisons pour lesquelles les gouvernements portent assistance aux pays en difficulté1. Dans un premier temps un regard historique est posé ...

Autor

Chercheur principal au Centre de recherche et d’innovation en renseignements criminels de la Gendarmerie royale du Canada, Marcel-Eugène LeBeuf détient un doctorat en criminologie de l’Université de Montréal. Il a travaillé depuis 1992 au sein de l’Unité de recherche et développement du Collège canadien de police, puis à la Section recherche et évaluation des services de police contractuels et autochtones. Il possède une longue expérience du développement et de l’analyse de thématiques de recherche novatrices se rapportant aux aspects sociologiques, environnementaux et opérationnels influençant la sécurité publique, de l’écriture de politiques de gestion de la recherche et de plans stratégiques pour le développement futur d’unités de recherche.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540