Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Maintenir la paix en zones postconflit

 | 
Samuel Tanner
, 
Benoit Dupont

Chapitre 7. La confiance dans les missions de police internationales1

Andrew Goldsmith y Vandra Harris

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

« C’est une chose d’arriver quelque part et que chacun vous dise “Salut” en vous serrant la main avec un large sourire, mais c’est tout autre chose que d’obtenir la confiance des gens. » [R02]

« […] Il fallait leur faire bien comprendre l’importance de ne tuer personne, particulièrement pendant qu’on était là, parce qu’on s’en prendrait à nous, et leur dire que s’ils avaient un peu de respect pour nous, ils ne devaient pas le faire, et c’est là qu’a commencé cette idée d’amitié, de confiance et tout […]. » [R49]

On a constaté que l’absence de confiance était l’un des principaux défis auxquels sont confrontées les opérations de paix modernes (Parker, 2010). Dans cet article, nous analysons l’interprétation quotidienne qu’ont en matière de confiance des policiers et des organismes partenaires travaillant au sein de missions policières internationales. Ces points de vue décrivent l’approche utilisée par les forces internationales de police dans leur travail, lors des missions, notamment ...

Autores

Professeur de droit à l’Université de Wollongong, en Australie, et directeur du Centre for Transnational Crime Prevention, dans cette même université. Il a enseigné à la Flinders University, à la Monash University, à l’Australian National University, ainsi qu’à l’Université de Warwick et à la Brunel University, au Royaume-Uni. Ses principaux intérêts de recherche portent sur le policing transnational, les réformes de la règle de droit, et l’antiterrorisme. Il a également publié de nombreux textes sur la gouvernance de la police, l’imputabilité, et la corruption. Son ouvrage le plus récent, codirigé avec James Sheptycki, s’intitule Crafting transnational policing : Police capacity-building and global policing reform (Hart Publishing, 2007).

Professeure agrégée à la RMIT University, en Australie. Ses travaux portent sur les questions de genre, les pratiques de développement international, le trafic d’êtres humains, la consolidation de la paix, ainsi que sur la police internationale.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Comprar