Desktop versionMobile Version

Maintenir la paix en zones postconflit

 | 
Samuel Tanner
, 
Benoit Dupont

Chapitre 3. Les forces de police d’Amérique latine en mission de paix de l’ONU

Juan Carlos Ruiz Vásquez

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

L’utilisation de policiers en opération de paix n’est pas récente. Le premier déploiement de forces de police sous l’égide de l’ONU s’est fait à Chypre en 1964. Cette mission, toujours en vigueur, visait à limiter les échauffourées entre Grecs et Turcs, comme support au cessez-le-feu établi avec le déploiement de soldats internationaux. Cette présence d’acteurs internationaux dans le cadre de missions de paix s’accroîtra progressivement dans les décennies suivantes, premièrement en 1989, en Namibie, et en Bosnie en 1992 et 1993 (Schmidl, 2002, p. 17). Progressive ment, on observe une institutionnalisation croissante de la coordination et de l’organisation de ces missions au sein de l’ONU, qui a débuté en 1993 avec la création de la première unité chargée de coordonner les actions des forces de police en mission (Greener, 2009). Aujourd’hui on compte plus de 14 000 policiers sur le terrain (ONU, 2010)1.

Ces missions policières ont changé depuis les années 1960. Au début, les policiers...

Autor

Directeur du master en science politique et relations internationales de l’Université du Rosario à Bogotá, en Colombie, il détient un doctorat en science politique de l’Université Oxford, un master en administration publique de l’ENA, une maîtrise en sciences de l’administration de l’Université Laval à Québec et un master en science politique de l’Université de Los Andes en Colombie. Ses recherches portent spécialement sur les forces de police en Amérique latine, notamment la police colombienne, et les stratégies plus récentes employées dans les grands centres urbains latino-américains pour contrer la criminalité. Il a été directeur du Département de science politique de l’Université Javeriana et professeur à temps plein de l’Université de Los Andes. II a été aussi le premier directeur civil du master en sécurité et défense de l’École supérieure de guerre colombienne.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Kaufen

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search