Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Maintenir la paix en zones postconflit

 | 
Samuel Tanner
, 
Benoit Dupont

Chapitre 2. Les missions européennes de maintien de la paix

Antoine Mégie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis le début des années 2000, l’Union européenne (UE) est devenue un acteur singulier des opérations de maintien de la paix (OMP) sur la scène internationale. Multipliant les actions de ce type dans le cadre de sa politique de sécurité et de défense commune (PSDC) (Irondelle et Vennesson, 2002), l’UE s’est imposée comme un acteur clef de ce modèle d’intervention aux côtés des organisations internationales que sont l’ONU et l’OTAN. L’analyse des doctrines et pratiques des forces de police européennes engagées au sein des OMP offre dès lors un éclairage pertinent et original sur un ensemble de problématiques centrales du champ de la sécurité, en particulier concernant la relation entretenue entre la dimension militaire et policière des actions contemporaines dans ce domaine. La question de la répartition des missions entre ces différentes organisations revendiquant le monopole de la violence légitime doit être articulée avec celle concernant les dimensions intérieure et extérieure ...

Auteur

Antoine Mégie est maître de conférences à l’Université de Rouen. Il détient un doctorat de science politique. Il a réalisé un stage postdoctoral au Centre international de criminologie comparée de l’Université de Montréal, et à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Il est directeur de la revue Politique européenne et membre du comité de rédaction de la revue Cultures et Conflits.

© Presses de l’Université de Montréal, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540