Version classiqueVersion mobile

Au cœur des débats

 | 
Marie-Hélène Parizeau
, 
Jean-Pierre Le Goff

Première partie. Les grands enjeux de l’époque

Chapitre 3. L’investissement international et la souveraineté des États

Claude Bébéar

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Chaque jour qui passe nous apporte des nouvelles mettant en évidence le fait que les capitaux ignorent les frontières : investissements, prises de participation, fusions transnationales… Il s’agit là d’une des manifestations d’un mouvement beaucoup plus vaste, communément appelé mondialisation ou globalisation.

Si nous la ressentons fortement aujourd’hui, cette mondialisation n’est pas un phénomène nouveau et elle a, dès le XIXe siècle, donné lieu à des réglementations internationales nombreuses, dont beaucoup sont encore en vigueur. Citons pour mémoire :

  • l’Organisation mondiale de la Santé en 1853,
  • l’Union internationale des télécommunications en 1865,
  • l’Union postale universelle en 1874,
  • l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle en 1883,
  • l’Organisation Internationale du Travail en 1919,
  • la Chambre de commerce internationale en 1920,
  • la Société des Nations en 1920,
  • la Cour d’arbitrage en 1924,
  • la Ba...

Auteur

Claude Bébéar a fait toute sa carrière dans le secteur de l’assurance. À sa sortie de l’École polytechnique, il s’est joint aux Anciennes Mutuelles de Rouen, qui furent le point de départ du groupe AXA en 1985. L’architecte d’AXA est Claude Bébéar. Par une série d’acquisitions, AXA devient l’un des trois premiers assureurs sur le plan mondial et l’un des cinq principaux gestionnaires de fonds. Claude Bébéar a dirigé le Groupe AXA jusqu’en l’an 2000, pour ensuite assurer la présidence de son conseil de surveillance. Il est considéré comme une des personnalités éminentes du milieu des affaires français contemporain. Il a créé et préside depuis 1986 IMS-Entreprendre pour la Cité, un institut qui accompagne une centaine d’entreprises adhérentes dans la définition et la mise en place de leur démarche d’engagement sociétal. En 1997, George H. W. Bush, ancien président des États-Unis, lui remet le « Point of Light Award », qui reconnaît le Groupe AXA comme l’entreprise exemplaire en matière de mécénat humanitaire. Il a aussi fondé en 2001 l’Institut Montaigne, espace de réflexion indépendant. Il a coordonné l’ouvrage collectif Le courage de réformer (2002), puis en 2003, il publiait, avec Philippe Manière, Ils vont tuer le capitalisme. En 2004, à la demande du premier ministre français, Jean-Pierre Raffarin, Claude Bébéar publiait un rapport pour mieux intégrer les minorités visibles, intitulé Les entreprises aux couleurs de la France. Claude Bébéar a toujours eu une amitié particulière pour le Canada et pour le Québec en particulier. En début de carrière, il est venu travailler à Montréal pour créer la division vie d’une société d’assurance québécoise, les Provinces-Unies, dans laquelle les Anciennes Mutuelles de Rouen avaient un intérêt financier. Claude Bébéar est commandant de la Légion d’honneur et officier de l’Ordre national du Mérite.

© Presses de l’Université de Montréal, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Decitre
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search