Version classiqueVersion mobile

L’amour peut-il rendre fou et autres questions scientifiques

 | 
Dominique Nancy
, 
Mathieu-Robert Sauvé

Santé

Pourquoi y a-t-il plus d’allergies ?

Mathieu-Robert Sauvé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Chaque printemps, la saison des yeux qui piquent, des éternuements et des sinus bouchés s’entame pour tous ceux, de plus en plus nombreux, qui souffrent d’allergies. Non seulement il y a davantage d’allergies, mais elles sont de plus en plus graves. « Ce phénomène, qu’on observe uniquement dans les pays industrialisés, est probablement lié à une modification des conditions d’hygiène et donc à une modification de l’environnement microbiologique durant les premières années de vie », explique le Dr Guy Delespesse, directeur du Laboratoire de recherche sur les allergies du CHUM, à l’hôpital Notre-Dame. Dans les régions du monde où les conditions de salubrité n’ont pas connu d’amélioration, on n’a observé aucune augmentation de la fréquence des allergies. Le milieu de plus en plus aseptisé dans lequel nous évoluons depuis une trentaine d’années réduit l’exposition des jeunes enfants aux bactéries, mais les médicaments, prescrits en abondance, jouent aussi un rôle. « Aujourd’hui, un bébé ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search