Version classiqueVersion mobile

L’amour peut-il rendre fou et autres questions scientifiques

 | 
Dominique Nancy
, 
Mathieu-Robert Sauvé

Éducation et culture

Les textos affectent-il la langue écrite ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« A+ », « pa grav », « koi ». Les textos, messages envoyés par téléphone portable, sont très populaires auprès des jeunes Nord-Américains. Les utilisateurs, surtout des filles de 13 à 17 ans, en envoient ou en reçoivent en moyenne plus de 3300 chaque mois, selon une enquête de la firme Nielsen menée en 2010. Doit-on s’inquiéter des caractéristiques linguistiques des textos ? Sont-ils responsables de la faible compétence en français écrit des adolescents ? Non, affirme Thierry Karsenti.

À son avis, les difficultés des jeunes Québécois à l’écrit ne datent pas d’hier. « Déjà en 1938, bien avant le rapport Parent, les actes du Congrès de la langue française au Canada rapportaient que “la classe étudiante ne maîtrise pas suffisamment les habiletés linguistiques avant d’entrer à l’université” », souligne le professeur de la Faculté des sciences de l’éducation et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information en éducation.

Le chercheur a effectué plusieur...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search