Version classiqueVersion mobile

L’amour peut-il rendre fou et autres questions scientifiques

 | 
Dominique Nancy
, 
Mathieu-Robert Sauvé

Société

Les immigrants français s’intègrent-ils bien à la société québécoise ?

Mathieu-Robert Sauvé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comptant un candidat à l’immigration sur 10, les Français forment le plus fort contingent d’immigrants à faire leur entrée au Québec. Mais ils sont parmi les plus nombreux à le quitter. « Les Français s’intègrent très bien à court terme, mais plusieurs renoncent à vivre ici, le plus souvent pour retrouver leur famille restée dans la mère patrie », mentionne l’anthropologue Pierre Blais, qui consacre ses études de doctorat à ce phénomène.

« Je veux passer plus de temps avec ma famille qui vit en France », dit une jeune femme installée au Québec dont le fiancé a cessé sa recherche d’un emploi à sa mesure à Montréal. « Ce qui me pousse à rentrer ? La famille restée en France », indique un autre. « L’éloignement de la famille était assez dur à gérer. Nous sommes donc repartis à la fin de notre contrat », explique un troisième.

Ces commentaires, recueillis par M. Blais auprès de Français retournés dans leur pays d’origine ou qui ont l’intention de le faire, ne représentent pas l’opinion de...

© Presses de l’Université de Montréal, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search